Rejoignez les
34721 abonnés

Ça télécharge aussi illégalement à l’Élysée !

Publié le par Nikopik dans la catégorie Hadopi

Comme je l’avais pressenti il y a peu, le site mis en place pour espionner les téléchargements Bittorrent publics de n’importe quelle adresse IP commence à révéler les mauvaises habitudes de ceux qui ne devraient pas du tout pirater…

Après les grands studios américains de cinéma pris la main dans le sac, c’est au tour, en France, de l’Élysée de se faire flasher en flagrant délit de téléchargements illicites ^^

Cyril, un lecteur fort sympathique, a effectué pour nous une recherche plutôt instructive.

En fouillant un peu, notre ami est arrivé à trouver, via le Whois, les tranches correspondant aux adresses IP attribuées pour le Palais de l’Élysée :

% Information related to ’62.160.71.0 – 62.160.71.255′
inetnum: 62.160.71.0 – 62.160.71.255
netname: FR-PRESIDENCE-DE-LA-REPUBLIQUE
descr: PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE
descr: Service Informatique
descr: 55, Rue Du Faubourg Saint Honore
descr: 75008 Paris
country: FR

Il a ensuite testé chaque adresse IP une par une avec le service d’espionnage des téléchargements Bittorrent et à commencer à trouver quelques petites choses croustillantes ^^

 

 

 

 

Il semble donc, en utilisant les adresses IP, vous savez l’élément ultra-fiable sur lequel se base tout le système d’Hadopi pour surveiller et sanctionner des personnes et des entreprises, qu’au Palais de l’Élysée, on regarde les films suivants :

Et qu’on écoute les Beach Boys, tout en lisant des manuels pour apprendre à cuisiner ou à améliorer sa productivité…

Une question toute bête pour nos dirigeants : Comment comptez-vous nous imposer vos visions moyenâgeuses sur la propriété intellectuelle alors que vous-même ne respectez pas la loi dans vos propres locaux, payés grassement par nos impôts ?

J’ai hâte de voir monsieur Nicolas Sarkozy convoqué par Hadopi pour justifier ces téléchargements (oui je sais que je rêve…). Peut-être une panne du pare-feu OpenOffice ? ;-)

Sources :

http://www.youhavedownloaded.com/?q=62.160.71.2
http://www.youhavedownloaded.com/?q=62.160.71.14
http://www.youhavedownloaded.com/?q=62.160.71.53
http://www.youhavedownloaded.com/?q=62.160.71.75
http://www.youhavedownloaded.com/?q=62.160.71.227



49 réponses à Ça télécharge aussi illégalement à l’Élysée !

  1. Ohax

    Intéressant en effet,

    Cependant ils sont peut-être victimes d’une injection frauduleuse de leur IP dans les trackers.

    Je dis juste cela car cela peut-être le cas de chacun…

    • Nikopik

      C’est bien tout le problème avec le système de détection actuel utilisé par Hadopi.
      Donc il y a 2 cas possibles :
      - Soit ils admettront que la détection via adresse IP n’est pas fiable.
      - Soit ils admettront avoir téléchargé ^^

      • Ohax

        On est d’accord ;-)

      • wadafok

        Moi j’pense qu’il vont dire quelque chose (si ça passe genre au Grand Journal ils diront peut être quelque chose?) du genre:

        « Ouais ce site il ne fonctionne pas ce sont des mensonges! Alors que notre système basé sur OpenOffice et Windows Millénium est infaillible. Nananereuh ! »

        • Harrypoppers

          L’excuse « la détection via adresse IP n’est pas fiable. » ne fonctionnera que pour l’état et jamais pour un simple citoyen …

  2. Pointgreenz

    - Soit ils n’admettront rien puisque ça ne remontera jamais assez médiatiquement pour les déranger publiquement…

  3. Ikux

    Le système de détection mis en place par Hadopi est une calomnie face à la liberté de chacun.

    Le système de détection est confié à une entreprise privée, qui n’a aucune connaissance technique pour déceler d’éventuels abus/conflits/erreurs.

    Ils s’infiltrent pourtant dans notre intimité, notre « nous » digital…

    Dans ce cas précis, le sujet de l’article, je ne pense pas qu’ils vont communiquer sur ce genre de chose, ils ne l’ont jamais vraiment fait.

  4. Lulu le Nantais

    Pointgreenz, je ne pense pas que ça reste sans suite
    les blogueurs « influents » vont relayer l’info, nous la retrouveront certainement sur Le Monde
    et si ce sont des injections frauduleuses, n’aurait il pas été plus drôle dans ce cas, de mettre des téléchargements de « produits » français : du Carla Bruni par exemple, Halliday, Obispo… bref, des « artistes » qui sont pour l’Hadopi

  5. Adrien

    Tout simplement honteux !
    Il faudrait justement que ça remonte assez médiatiquement de manière à les déranger afin qu’ils arrêtent leurs conneries de nouveau Hadopi à la con qui a 3 ans de retard.

    A mon avis Ohax tu vas chercher trop loin, et leur explication face à ça est toute trouvée : « on faisait des tests »…

  6. Sheebypanda

    Super article.
    On se rend bien compte qu’ils font l’inverse de ce qu’ils disent.

  7. sas59

    J’attends avec impatience le moment ou la ligne de l’Elysée va être coupé !
    A 6 mois des élections, et je dis ça sans démagogie aucune, il suffit de relayer l’information, et elle remontra toute seule jusqu’aux médias. C’est fais a présent auprès de l’émission de Europe1 : des clics et des claques.

  8. Tim

    Et si c’était un petit malin qui a téléchargé tout ça en utilisant l’adresse IP de l’Elysée ? Comment être sur à 100% ?

    • Nikopik

      Comme avec tout le système Hadopi actuel basé sur l’identification via l’adresse IP : on ne peut pas être sûr à 100%.
      Mais c’est à la personne physique ou morale de prouver son innocence. J’ai hâte que des journalistes insistent auprès de l’Elysée pour avoir leur point de vue officiel et sans langue de bois (encore une fois, je rêve ^^).

      • Sylvain

        On peut en avoir le coeur net en consultant les logs de connexion au tracker (essayez toujours d’y accéder) : si l’IP source de la requête HTTP d’inscription n’est pas la même IP qui s’annonce alors on a un faux (de bonne foi ou pas, on n’en sait rien).

        Mais il suffit d’aller chercher les petites lignes sur le site youhavedownloaded.com pour voir inscrit en toutes lettres que ce site n’a lui-même pas la prétention d’être sérieux. C’est l’avantage qu’ont les geeks sur Hadopi : ils connaissent leurs limites.

  9. Jeux de guerre

    Franchement j’adore, j’ai envie de dire cerise sur le gâteau ! C’est là qu’on va rigoler ! Ça ne tiens pas debout depuis le début ce foutu Hadopi… !

  10. fitfat

    Je me demande si TMG a détecté ces IPs, s’il les ont envoyées à l’Hadopi et si l’Hadopi les ont traitées comme toutes les autres.

  11. Classics

    C’est du lourd en plus !
    Bon, tant que ça DL pas du Pascal Obistro ou du Florent Panini tout va bien.

  12. Pierre

    Faites ce que je dis mais pas ce que je fais ! XD

  13. Martin

    On peut conseiller à Carla et à Nicolas d’installer un bon système de contrôle parental préconisé par la Hadopi lors des coups de fils d’information. Après tout, on n’est jamais à l’abri d’un enfant assoiffé de culture. Il faut savoir dire non, et l’empêcher de se cultiver. Il y va de son avenir.

    • MAITRE

      Au cap Ferra, il y a une bibliothèque énorme donc pas de souci !

    • Bud LeRouge

      J’aime bien ton humour !

  14. Khisanth

    Pour le fun, je viens d’aller y faire un tour, et bien que j’ai téléchargé par torrent pas plus tard que ce matin (et à partir de sites publics genre TPB), je n’ai selon le site rien téléchargé…
    Alors soit il ne moulinent que la musique et la vidéo, soit leur algo est bien bancal.

    • Nikopik

      Ils ne surveillent que 20% des Torrents publics.

  15. TheCélinette

    Ah excellent :)

    Comme ces partis politiques qui font la morale par rapport au piratage mais qui diffusent des musiques sans payer les droit d’auteur !

  16. Manu

    Enorme la news :)
    Il serait interessant de trouver les ip d’autres structures publiques du genre :
    - assemblee nationale
    - hadopi
    - impots
    - des postes de gendarmerie
    ect ect…
    et voir si y’a du traffic !
    En tout cas ca me fait plus sourire que pleurer ce genre de news :)

    • Pff

      Le ministère de la culture aussi , sans chercher bien loin :
      143.126.211.116 et sur leur portail web apparement….
      défaut de sécurisation messieurs ?

      • lann

        Le résultat :

        143.126.211.116
        France (FR)
        Downloaded files
        Name Date
        Marc Bolan & T. Rex – The … 01) Mp3 [320] vtwin88cube (183.43 MB) Nov, 2011

  17. jules
  18. На краю

    « Comment comptez-vous nous imposer vos visions moyenâgeuses sur la propriété intellectuelle » : la propriété intellectuelle n’existe absolument pas à l’époque médiévale, pas plus que le droit d’auteur (ni l’auteur d’ailleurs…)… Faudrait voir à arrêter de cracher continuellement sur le Moyen Âge, surtout si c’est pour lui attribuer les travers des époques moderne et contemporaine.

  19. Sam

    Tiens, un lien renvoyant ici a été posté depuis l’actu en patates (blog du Monde) :p

    Ce qui m’étonne, par contre, c’est que le SI de l’Elysee ne bloque pas les protocoles/ports/sites de torrent sur son réseau…

  20. diego831

    excellent.

  21. kéké

    Sam > n’importe qui peut envoyer n’importe quoi sur n’importe qu’elle adresse. Après, c’est le firewall et d’autres outils (proxy, routeur) qui permet de faire le tri.
    La simple commande Telnet (sous windows et unix) peut le faire…

    C’est aussi le rôle des serveurs de bittorent de faire du ménage …

    kéké
    PS : un message pour faire du buzz … ce n’est pas ça qui va faire avancer le débat sur la liberté du Web.

    • Nikopik

      Sauf à faire s’interroger les gens sur la pertinence de l’identification par les adresses IP.

  22. max59

    Je ne doute pas que çà télécharge à l’Elysée, mais malheureusement toujours pas de preuve puisque ce site est un fake et l’annonce lui même :

    « Don’t take it seriously

    The privacy policy, the contact us page — it’s all a joke. We came up with the idea of building a crawler like this and keeping the maintenance price under $300 a month. There was only one way to prove our theory worked — to implement it in practice. So we did. Now, we find ourselves with a big crawler. We knew what it did but we didn’t know how to use it. So we decided to make a joke out of it. That’s the beauty of jokes — you can make them out of anything.

    However, if you have a better idea — don’t hesitate to contact us. »

  23. jidero

    en tout les cas un nmap sur ces différentes adresses ne donne rien

    nmap 62.160.71.227

    Starting Nmap 5.00 ( http://nmap.org ) at 2011-12-16 14:21 CET
    Note: Host seems down. If it is really up, but blocking our ping probes, try -PN
    Nmap done: 1 IP address (0 hosts up) scanned in 3.05 seconds

  24. toto l'haricot

    On peux pas Facebooker ton lien !! GRrrrr

    Account Suspended
    http://www.nikopik.com/cgi-sys/suspended

  25. LDM

    Moi j’attends de voir si cela va être médiatisé que se soit vrai ou non, par exemple sur TF1 ?!
    Mais bon,tout le monde télécharge ! j’étais en cour avant avec des fils de ministres et mêmes eux ils téléchargeaient , faut pas se leurrer …

  26. david

    ça va encore saturer, y a un article sur le sujet sur pcworld avec un lien vers ton blog ^^
    http://www.pcworld.fr/2011/12/16/internet/piratage-elysee/522791/

  27. Nicolas Poirier

    Nicolas Perrier / Poirier, même combat :)

  28. jeff64

    Ta news fait le tour du net.Cela m’a conforté je ne suis pas listé sur YHD.com.
    Bravo et merci pour le partage

  29. fabio38

    Je me pose deux questions :

    - la première c’est « la plupart des clients torrents utilisés sont cryptés au niveau des paquets, alors comment peuvent ils récupérer une info sur nos téléchargements », je croyais pour ma part qu’ils utilisaient la totalité de nos mégas téléchargés pour nous piéger, genre un taux monstres d’une centaine de giga par mois.

    - la deuxieme, c’est comment peuvent ils, donc pour nous aussi a leur sujet, nous reprimander sur des fichiers téléchargés vu qu’un fichier n’est qu’une représentation fictive de quelque chose, je m’explique ce n’est qu’un contenant, le contenu peut etre tout autre, soit une donnée totalement libre.

    L’état a le droit de violer nos vies privées mais nous n’avons pas le droit de violer les droits d’auteur, voila la direction ou l’on va!!! Un monde ou le petit n’a pas son mot a dire face au grand, vive la liberté et vive l’égalité, deux mots qui sont dans la devise de la france mais qui reste à nos jours des valeurs oubliés par nos chers ministres…

  30. Sylvain

    Après lecture des commentaires, je constate que de nombreuses fausses idées circulent sur le P2P et Hadopi :

    1) Trident Media Guard, la milice privée qui constate les délits ‘Hadopi’ ne se contente pas de collecter les IP. Ils doivent, pour constater le délit de « non sécurisation de ligne », réussir à télécharger un bout du fichier supposément mis à disposition par le suspect, et vérifier que le bout de fichier qu’ils ont reçu correspond bien, bit pour bit, avec un fichier de référence fournit par les ayants droits (aka les rentiers qu’Hadopi sert à protéger).

    Si l’ordinateur du suspect refuse d’envoyer le fichier à l’ordinateur TMG (par exemple grâce à un programme comme Peerblock) => pas de délit.

    Si l’ordinateur du suspect envoie des données bidon à TMG => pas de délit, et du temps perdu pour eux.

    Si le fichier téléchargé n’appartient pas à la liste des fichiers que TMG doit surveiller => pas de délit.

    2) Les échanges en P2P cryptés servent à déjouer la « Deep Packet Inspection » que les opérateurs déploient pour limiter la bande passante des internautes, pas à se rendre invincible.
    Il faut forcement mettre son adresse _en clair_ sur un tracker, pour que d’autres ordinateurs nous trouvent et échangent leurs fichiers.
    Et ils faut forcément que les deux ordinateurs qui échangent un fichier s’échangent les clés de cryptage, sinon ça sert à rien.

    3) Il est probable que les utilisateurs de l’Élysée échangent des fichiers, le contraire serait même étonnant.

    Dans les cultures de tradition orale, les gens s’échangent des histoires, des contes, et des chansons en se les répétant.. et ça n’empêche pas les artistes de vivre et de continuer à créer.
    Dans notre culture numérique, c’est parfaitement _naturel_ de voir échanger des fichiers (musique, photos, films, un octet est un octet, le Copyright n’entre même pas dans l’équation) avec sa famille, ses amis, ses collègues.

    Les rentiers de l’industrie culturelle estiment que chaque échange doit donner lieu à paiement. La nature humaine leur dit d’aller se faire foutre.

  31. dfgfd

    Tout ça va puer la manœuvre électorale à quelques mois des élections où le sujet va commencer à être décrédibiliser gentiment en haut-lieu car il n’est jamais bon de fâcher son électorat pour se faire (ré)élire.
    Une fois (ré)élu, je vous parie mon billet que le prochain enc… à la tête de se pays remettra le sujet de plus belle sur les rails.
    Ne vous laissez pas berner, tous ces mecs sont des pourris

  32. Vilarix

    Nikopik cité à la télé !
    Sur Webspotting :

    http://youtu.be/o_8gZqo-IEM

  33. Gus

    Ohax > Si ça avait été un « coup monté », ils auraient au moins téléchargé du porno :)

  34. ravaged

    hoho, c’est le 3ème résultat google pour la recherche « élysée » ;-)

Ajouter un commentaire