Share
Test du Shadow, le PC gamer dans le cloud par Blade

Test du Shadow, le PC gamer dans le cloud par Blade

Il y a quelques mois…

Obligé de fermer toutes mes apps avant de commencer à jouer et de baisser considérablement les graphismes d’Overwatch ou de Player Unknown Battleground notamment, je dois me rendre à l’évidence : mon MSI, son i5 et sa GTX 960M ne sont plus à la hauteur et il est temps que je change de PC.

Côté budget ce n’est pas trop ça en ce moment mais j’ai tout de même envie de me faire plaisir. Je pars donc dans l’idée de me monter une tour… Bon j’ai du mal à faire des concessions et ce que je veux (i7, GTX 1070, SSD, 12 à 16Go de RAM : la base quoi) est hors budget.

Après quelques jours d’hésitations (oui je n’étais pas loin de craquer…) et de recherches, voilà que je tombe sur “SHADOW : Le PC du futur » de Blade qui me vend du cloud computing pour gamers.

Euh quoi ?? Cloud computing et gaming ? “Non pas là non” … Mais je continue ma lecture :

  • Intel Xeon (4 core, 8 threads dédiés) équivalent à un i7 d’après l’équipe
  • GTX 1070
  • 12 Go de RAM
  • 256 Go de SSD
  • Une licence Windows 10

Ok, c’est ce que je cherche en fait ça !

Alors comment ça marche ?

Shadow propose l’accès à une machine virtuelle qui reprend exactement le même fonctionnement qu’un PC de bureau avec votre propre windows, vos programmes, vos jeux etc. La seule chose qui change, c’est que tous les composants de votre tour ne sont pas sous (ou sur) votre bureau mais dans le cloud. Vous accédez donc à votre windows à distance (à condition d’être fibré). Et pour de meilleures performances, l’équipe vous livre un petit boitier qui permettra de se connecter à sa VM dans des conditions optimales : LE Shadow.

Côté prix, pour un abonnement à l’année, le Shadow est vendu à un peu moins de 30€ par mois soit environ 1080 € sur 3 ans tout en restant toujours au top des dernières technologies.

L’idée semble sympa, personnellement je trouve ça rentable mais est-ce que ça marche ? La latence en jeu ? La sécurité ? La disponibilité ? etc…

Après avoir regardé et lu de nombreuses interviews d’Emmanuel Freund, l’un des fondateurs de Shadow, et de gamers professionnels l’ayant testé, je me laisse convaincre. J’ai aussi l’envie de participer à la naissance de cette nouvelle technologie d’autant plus que l’équipe a l’air vraiment top. Je m’abonne donc et attends mon Shadow avec impatience…

PS : Mon but n’étant pas de vous décrire tout le fonctionnement de Shadow et de vous convaincre d’en acheter un, je vous laisse le soin de vous renseigner de votre côté si vous souhaitez avoir plus de détails…

 

Il y a quelques semaines

Il est là !!! (Oui oui dans ma tête c’est Noël).

Après plusieurs mois d’attente (dont 1 de plus que prévu initialement à cause de retards dus à l’assemblage des pièces du boitier), je peux enfin découvrir la bête.

Le packaging

Franchement, il est classe. Alors oui le but, c’est bien de sortir le Shadow de sa boîte mais quand même ! J’apprécie vraiment le travail effectué sur cette boîte et sur tout ce qu’elle contient, d’autant plus quand on sait que tout a été fabriqué chez nous en France ! J’ai l’impression d’ouvrir un coffret cadeau et ça fait plaisir.

Une petite note d’Emmanuel Freund nous accueille nous remerciant et nous présentant les ambitions de Shadow en glissant quelques blagues au passage. Sympa.

Et là le Shadow : Superbe. J’avais vu quelques photos mais de l’avoir posé là devant moi je trouve qu’il a vraiment de la gueule (et encore il n’est pas branché…). Bref j’y reviens juste en dessous , je finis d’abord avec les autres éléments de la boîte.

Sous le Shadow un compartiment nous propose un petit dépliant assez design : “SHADOW : Votre dernier PC”. Mais je ne demande que ça !

Dedans un guide de démarrage, quelques informations pour contacter le support et le descriptif technique du boitier.

Pour finir, le Shadow nous est livré avec un câble DisplayPort et celui de l’alimentation secteur.

Le SHADOW 

Superbe. Oui je l’ai déjà dit mais j’insiste !

Sa forme géométrique originale et son aspect brillant font que le rendu final futuriste est réussi et n’est à aucun moment kitch ou “kéké”. A noter que la version blanche est aujourd’hui commercialisée pour ceux qui auraient peur des traces de doigts sur le noir brillant…

Le boitier tient parfaitement dans plusieurs positions ce qui permettra de le disposer comme vous le souhaitez une fois branché. Bon pas la peine d’en dire plus côté design, vous l’aurez compris : j’aime vraiment bien.

Concernant les dimensions, ce n’est pas non plus un tout petit boitier. Disons qu’il est d’une taille plutôt correcte et quand on pense que derrière ça on fait tourner un i7 et sa GTX 1070 c’est vraiment pas mal.

 

Les connectiques

Le boitier nous propose en façade :

  • 1 prise Jack 3.5mm pour casque ou haut parleur
  • 1 prise Jack 3.5mm pour micro
  • 2 ports USB 2.0

 

Et à l’arrière :

  • 1 prise pour l’alimentation
  • 2 ports USB 3.0
  • 2 DisplayPort
  • 1 port Ethernet
  • 1 bouton On/Off

Rien à signaler puisque l’essentiel est là et que j’étais au courant de ce que j’allais avoir. Pas de surprise.

Je branche donc tout ça (sans problème) et j’appuie sur “On”.

Le ventilo se met en route (un petit peu plus bruyant que ce que j’imaginais mais rien à voir avec mon PC actuel) et oooh des leds qui s’allument : Bleu, vert, rouge, c’est joliiii (oui je suis resté fan des néons depuis NFSU2…). Les leds se figent sur la couleur rouge et un formulaire de connexion apparaît à l’écran.

Je me connecte avec mes identifiants et le chargement de ma VM débute.

Après quelques secondes (le temps de la barre de chargement et de quelques blagues bien trouvées), j’ai à initier mon windows comme lors de l’achat d’un véritable PC dans le commerce.

Celui-ci configuré, j’arrive alors sur mon bureau et là je réalise qu’en fait je suis connecté à mon Shadow déjà depuis plusieurs minutes . Je clique un peu partout pour voir si tout se passe bien, je vérifie les caractéristiques de mon nouveau PC : tout est bien là.

Bon ba allez, faut avoir de quoi véritablement tester maintenant. J’installe donc Steam pour PUBG et Battle.net pour Overwatch. Je mets tous les graphismes et fps au max.

Overwatch

C’est beau. Je lance un entrainement pour voir ce que ça donne. Je suis main Roadhog (oui bon plus tellement depuis son gros nerf…) donc je teste tout de suite sur lui pour voir ce que ça donne. Hum bizarre. J’ai une drôle de sensation avec mes hooks. Honnêtement, je vois tout de suite qu’il y a de la latence. Déçu, je décide de me mettre dans des conditions « normales » de jeu donc je réduis la qualité à « Low » et je fixe les fps à 144 max. C’est bien mieux !

Ok cool, testons avec un hitscan pour pousser un peu le truc : « It’s High Noon ». Arf, je retrouve cette petite latence avec McCree qui est légère mais frustrante il faut l’avouer…

Je vais voir un peu sur le discord de Shadow. Certains sont dans le même cas que moi, d’autres pas du tout. Le support est agréable et répond qu’ils sont déjà en train d’améliorer cela. Très bien mais en attendant je ne vais pas trop m’aventurer en parties compétitives…

Et sur Player Unknown ?

Déjà ça fait plaisir de voir les textures des maisons bien avant de toucher le sol ! Ensuite, je teste deux trois mouvements, je tire etc. Aucune sensation de latence ! (Aaah je retrouve le sourire)

Après quelques games, franchement, je suis content. Le jeu tourne nickel, je suis précis dans mes tirs (autant que peut le permettre le jeu à cette époque en tout cas…) et je prends plus de plaisir à jouer qu’avant.

The Witcher III

Pour exploiter au maximum ma nouvelle carte graphique, je cherche un jeu offline vraiment joli techniquement. Mon choix se porte sur The Witcher III.

Zero latence et le jeu est magnifique ! Je crois que je vais laisser un peu Overwatch de côté du coup…

 

Aujourd’hui

Après plusieurs semaines d’utilisation, j’ai rencontré quelques bugs :

  • Soucis de latence avec Razer Synapse (Corrigé aujourd’hui).
  • Perte de reconnaissance de mon clavier et de ma souris en plein game… C’est de moins en moins le cas mais ça arrive toujours. En accédant à la configuration du Shadow, mes périphériques se reconnectent instantanément. C’est donc vite corrigé mais se stuffer 20min sur PUBG pour mourir à cause de ça, ça fait ch***…
  • VM complètement indisponible. Appel au support, très réactif, qui a corrigé le problème en une demi-journée.
  • Pour des jeux à la Overwatch par exemple je trouve qu’avec des personnages comme Tracer, Genji, ou McCree, on ressent toujours une très légère latence qui peut être désagréable et frustrante. Ça a été nettement amélioré depuis que j’ai lancé le jeu pour la première fois mais ce n’est pas encore parfait.
  • D’un point de vue général, il y a régulièrement des artefacts lors des changements rapides de l’image à l’écran. Rien de bien méchant mais à noter tout de même.
  • Il n’y a pas la possibilité de brancher 2 écrans à part en mode “Dupliquer” pour l’instant.
  • Petit défaut de fabrication sur le boitier que j’ai reçu au niveau des deux ports USB en façade : certains périphériques ne rentrent pas. L’équipe a corrigé ce défaut pour les futurs boitiers et a envoyé, à ceux qui sont dans le même cas que moi, des rallonges USB pour palier à ce problème.

Sinon, dans l’ensemble, je suis vraiment satisfait. Je peux me faire plaisir avec les derniers jeux du moment et le Shadow est devenu LE PC de la maison. De plus, je n’en ai pas parlé plus haut car pour l’instant les applis ios, android, windows et macos sont de retour en développement, mais pouvoir accéder à sa VM de n’importe où c’est impressionnant !

J’ai pu jouer, pendant des vacances, sur mon PC portable grâce à l’app windows via une connexion 4G ! Le boitier et la fibre ne sont donc pas indispensables mais permettent simplement de jouer dans des conditions optimales.

Accéder à un PC haut de gamme d’où on veut, et sur le support que l’on veut, me fait rêver. On peut imaginer tellement de possibilités. Déjà d’un point de vue pratique, avoir sur soi en permanence son PC et pouvoir accéder à ses fichiers, les montrer, etc c’est vraiment top.

Si on pousse plus loin, au niveau de la VR par exemple, ça peut prendre des proportions hallucinantes : Je me vois bien jouant avec l’Oculus Rift simplement connecté à un tout petit boitier dans une poche de sac à dos par exemple… La VR n’est pas encore disponible (en test) mais elle le sera c’est certain.

En attendant, profitons déjà de ce que nous offre Shadow…

 

En conclusion

Je pense qu’il y a deux façons d’aborder Shadow.

Si vous souhaitez n’avoir aucune surprise, que vous attendez exactement les mêmes performances qu’un PC de gamer à 1500 € et que vous n’êtes pas prêt à être compréhensif sur les quelques bugs que vous allez forcément rencontrer (ce qui peut être compréhensif !), passez votre chemin. Du moins pour l’instant car Shadow est le seul PC à s’améliorer avec le temps donc vous pourrez toujours y revenir plus tard quand la solution aura plus vécue et se sera encore améliorée.

Si, par contre, vous pouvez supporter quelques désagréments de temps en temps et que vous voulez profiter d’un PC gaming haut de gamme pour 30€ par mois en pouvant dire avec fierté dans quelques années : “Les gars, je faisais parti des premiers abonnés au Shadow et cela bien avant qu’il révolutionne l’univers PC” alors foncez !

PS : Si jamais vous vous laissez tenter, n’hésitez pas à renseigner mon code parrain YLVRC… 🙂

Pour en savoir plus sur SHADOW :

 

7 Commentaires sur cet article

  1. « GTX 960M »
    Je pense que c’était surtout ca qui te faisait ramer. Parce que bon Overwatch c’est pas tres gourmand!

    Répondre
    • Oui clairement ! Mais j’ai fait une belle erreur en achetant ce MSI pour faire du gaming… D’où mon envie de repasser sur une tour plus puissante 🙂

      Répondre
      • Surtout d’acheter un PC portable pour faire du gaming… quelle idée!
        Il est sans doute très bruyant pour éliminer la chaleur en plein jeu (bruit ventillateur), la carte graphique c’est toujours une version « M » (mobile) toute pourrie… obligé d’avoir un clavier + souris en plus.
        Pour rien au monde je m’achete un PC portable pour jouer 🙂

        Répondre
        • On peu très bien jouer sur un ordinateur portable donc faut arrêter avec les stéréotype de ce genre…

          Répondre
  2. Cette article semble surtout fait pour te faire profiter de mois gratuits offerts après parainnage
    Allez donc faire un tour sur le forum de Sahdow AVANT !
    Vous observerez que les clients sont nombreux à avoir de gros problèmes… Problèmes confirmés par la Team Shadow via les vidéos qu’elle tourne régulièrement.

    Répondre
    • Salut David,
      je pense que j’aurais eu plus vite fait de communiquer mon code parrain sur le forum Shadow ou sur leur discord ça aurait été plus efficace à mon avis :p
      En effet il y a bien des problèmes pour certains clients, personne ne le cache et ça reste un achat de PC donc à réfléchir avant de se lancer ! Mais sur les (environ) 3000 clients, pour la plupart (et j’en fais parti), ça se passe bien !
      Quoi qu’il en soit je ne peux qu’être d’accord avec toi, allez bien voir avant le forum sur le site officiel (lien dans l’article), le discord Shadow et n’hésitez pas à suivre les AMA et les Shadow News chaque semaine sur leur chaîne Youtube. Ça me semble indispensable pour vraiment savoir à quoi vous attendre.

      Répondre

Laisser un commentaire