Share
Non, Sega n’annonce pas le retour de la MegaDrive : les journalistes ne font pas leur boulot

Non, Sega n’annonce pas le retour de la MegaDrive : les journalistes ne font pas leur boulot

A moins que vous ne viviez dans une caverne depuis un mois ou que vous ne vous intéressiez pas du tout aux jeux vidéo, vous n’avez pas dû passer à côté de l’information comme quoi Nintendo sortait une version modernisée de sa console NES avec une sortie vidéo HDMI, 30 jeux originaux inclus et des manettes filaires au look classique compatibles WiiU et Wii (mais sans port cartouche ni sans la possibilité d’ajouter de nouveaux jeux par la suite). Une actualité qui a enthousiasmé les foules de geeks nostalgiques, à juste titre. Mais voici que de nombreuses news fleurissent sur le net, annonçant que Sega se lance lui aussi dans la course en annonçant le retour de sa console culte : la MegaDrive. Sauf que tous les journalistes qui vous annoncent ce retour n’ont tout simplement pas fait un minimum d’analyse et de recherche avant d’en parler…

Pour faire simple, la soi-disant « nouvelle MegaDrive » est en fait un clone de mauvaise qualité, une machine fabriquée par le chinois AtGames avec l’autorisation de Sega et distribuée depuis 2009 en France (et depuis encore plus longtemps en Asie et aux USA). Elle a été distribuée auparavant par Blaze, Retro-Bit ou H&B. Il s’agit exactement de la même machine, avec quelques jeux intégrés en plus. Difficile dans la réalité de parler d’une nouvelle console Made by Sega n’est-ce pas ?

C’est un peu comme si 20 Minutes, Les Numériques, GQ Magazine, L’essentiel, Konbini, Hitek, Le Soir, Le Vif, Numerama et Génération NT nous annonçaient le plus sérieusement du monde que « Google se lance à son tour dans les tablettes pour concurrencer l’iPad » ou que « Microsoft sort Windows pour rivaliser avec Apple » : cela fait des années que c’est déjà le cas !

Le MegaDrive d'AtGames : une console de merde, ni plus ni moins
Le MegaDrive d’AtGames : une console de merde, ni plus ni moins

Puisque ces pseudo-journalistes n’ont pas fait leur boulot, je m’en vais donc le faire pour eux ! ^^ Sur le papier, la « nouvelle » console MegaDrive paraît bien alléchante : console très compacte, manettes sans-fil, ports manette pour jouer avec les pads de l’époque, des dizaines de jeux inclus, un port cartouche Freezone (permettant de jouer aux jeux Euro, US et Jap) pour jouer à l’ancienne avec vos vieilles cartouches de l’époque…

Sauf qu’avec un minimum de recherche, il est facile de trouver ce que vaut réellement cette MegaDrive moderne :

  • plastique bas de gamme au possible pour la console,
  • les manettes rappellent les faux téléphones portables en plastique de mauvaise qualité que l’on donne parfois aux enfants,
  • la connexion sans-fil se fait en infrarouge ce qui provoque des pertes fréquentes de la liaison avec la console (le moindre obstacle entre la manette et la console rendra votre manette inopérante) et vous impose de devoir jouer bien en face du capteur de la machine et très près de la console (des retours d’utilisateurs témoignent que même à moins d’un mètre, elles rendent la plupart des jeux quasiment injouables),
  • de nombreuses cartouches de jeux ne passent finalement pas,
  • le son est en mono au lieu de la stéréo d’origine (pour une version modernisée, arriver à faire moins bien techniquement que la console d’origine est un sacré tour de force) et il est de très mauvaise qualité.
  • Pas d’HDMI : le rendu sera dégueulasse sur votre TV Moderne, et injouable à cause du Lag-input ajouté par votre TV pour tenter de mettre à l’échelle la résolution ridicule de cette console.
  • 80 jeux sont inclus dans cette console. Vous pensez à 80 jeux Sega MegaDrive de l’époque ? Et bien non ! Pour payer moins cher en licence auprès de Sega, ce sont en vérité 40 jeux attractifs (Sonic, Street of Rage, Golden Axe, Alex Kidd…) et 40 jeux dont vous n’aurez jamais entendu parler car développés spécialement pour cette « nouvelle » console ! Et ces derniers jeux sont bien entendu d’une qualité déplorable face à des jeux Sega d’époque…

Et le bouquet final, c’est que cette « nouvelle » console est aujourd’hui annoncée à un tarif de 59.99 €. Sauf qu’elle était auparavant proposée à 10 € chez Auchan ! Comment son prix a-t-il pu être multiplié par 6 pour une machine identique, sur laquelle le fabricant a juste changé l’étiquette et a ajouté quelques jeux ?!

Je vous laisse juger des adjectifs que l’on pourrait employer devant de telles pratiques commerciales, ainsi qu’auprès des « journalistes » qui colportent bêtement les communiqués de presse sans effectuer la moindre recherche. Pour information, si vous êtes nostalgique, il est aujourd’hui possible de vous procurer une console Sega MegaDrive d’origine et sous garantie à partir de 39 €.

Image et article écrit à l’origine en 2014 sur le même sujet (comme quoi nos journalistes n’ont toujours pas appris à effectuer une recherche Google avant de dire de la merde)

6 Commentaires sur cet article

  1. Donc ça ne vaut pas un Rpi2/3 + RecalBox 😉

    Répondre
  2. PokemonMap

    Euh… c’est quoi cette news bidon: je l’ai acheté pour noël dernier à Auchan et c’est de la m…. une arnaque sur les 80 jeux 60 sont des jeux d’arcades pourris du genre Pong ! et le « wireless » des manettes, et bien, c’est de l’infrarouge limité à 1,2 m et bien en face du capteur sinon ça marche pas.
    Je suis désolé, n’y voyez rien de méchant, mais aucun intéret, et surtout rien de nouveau…

    Répondre
  3. Pourquoi en parle t(ils tous? qu’est ce que a effectivement été dit par sega lors de ce comic con a san diego? Y il y une vidéo de conférence ou pas?

    OK pour la version ATGame qui existt depuis un moment, mais certains parle d’une réédition pour octobre, donc pas celle qui existe déjà.

    Répondre
  4. nephistos

    Merci pour cette réponse, j’ai croisé cette pseudo megadrive à un vide grenier dimanche dernier et j’ai étais assez étonné des articles que j’ai pu lire.

    Répondre

Laisser un commentaire