Share
Votre smartphone peut déterminer si vous êtes en train de vous ennuyer

Votre smartphone peut déterminer si vous êtes en train de vous ennuyer

Que ne peut-on pas encore déterminer en analysant vos habitudes d’utilisation des outils informatiques ou de votre téléphone ? On peut déjà savoir à quelle heure vous vous levez ou vous vous coucher, à quels endroits vous êtes allé, quelle activité sportive vous avez pratiqué, qui vous contactez fréquemment…

Voilà qu’une équipe de chercheurs a réussi à créer un algorithme qui arrive à déterminer si vous êtes en train de vous ennuyer, rien qu’en regardant votre activité sur votre smartphone. Ce dernier risque bientôt d’encore mieux connaître vos émotions et vos états d’âme que vos amis les plus proches…

Afin de déterminer votre état d’ennui avec une certaine précision, les chercheurs de Telefonica Research à Barcelone utilisent des données comme l’heure de la journée, la manière dont vous utilisez votre téléphone, si vous envoyez fréquemment des messages, si vous y répondez rapidement ou si vous faites beaucoup d’appels…

« Ce genre de données permet d’obtenir une prédiction fiable à 83% du temps. »

Le but est de profiter de ces moments d’ennui pour, par exemple, notifier l’utilisateur du smartphone de la publication d’un nouvel article sur un de ses sites favoris, le moment où il s’ennuie étant le plus opportun pour susciter son intérêt.

La prochaine étape de ces recherches va être de déterminer quel est le type de contenu qui sera le plus à même de susciter l’intérêt des utilisateurs dans ces moments d’ennui. Le but n’étant pas seulement de les distraire, mais aussi d’introduire des activités d’apprentissage, afin que l’utilisation de votre smartphone lorsque vous ne savez pas quoi faire reste un levier positif dans votre vie quotidienne.

Le problème qui va devenir évident avec une utilisation massive de ce genre de pratiques, c’est que vous risquez d’être rapidement noyé de notifications aux moments où vous vous ennuyez. Or, ces périodes sont des moments propices pour prendre du recul sur les choses qui vous entourent, faire le point sur vos choix de vie et espérer avoir un minimum de créativité. Ce genre de systèmes risque, s’ils deviennent trop performants, de nous empêcher de régulièrement « débrancher » notre cerveau et de focaliser notre attention sur des choses futiles.

Source

2 Commentaires sur cet article

  1. Avec un algo pas très compliqué mon smartphone pourrait même savoir quand je chie ! J’attends avec impatience l’application qui va me dire que c’est le moment de me torcher, ou qui va me proposer un contenu approprié..

    Répondre
  2. ou quand avec ton smartphone, on peut dresser un profil psychologique presque parfait !
    ça fout la trouille quand même…

    Répondre

Laisser un commentaire