Share
La protection anti-copie HDCP 2.2 a été très rapidement contournée

La protection anti-copie HDCP 2.2 a été très rapidement contournée

Comme à chaque arrivée d’un nouveau format de vidéo pour regarder nos films et séries à notre domicile, les ayants droits et constructeurs mettent en place des systèmes de protection censés limiter le piratage et la copie des vidéos. Et, comme à chaque fois, cet éternel jeu du chat et de la souris est très rapidement contourné par les bidouilleurs qui ne mettent que peu de temps à cracker les protections mises en place.

Ainsi, l’arrivée de l’Ultra HD (appelée aussi 4K) a été accompagnée de la protection anti-copie HDCP 2.2. Une protection réputée comme étant inviolable, ce qui ne l’a pas empêché d’être violée avant même le lancement commercial des premiers disques Blu-Ray Ultra HD !

Le HDCP, ou Protection des contenus numériques haute définition, est censé interdire la copie numérique des flux vidéo et audio
Le HDCP, ou Protection des contenus numériques haute définition, est censé interdire la copie numérique des flux vidéo et audio

Ainsi, c’est le premier épisode de la mythique série Breaking Bad qui s’est retrouvé disponible en qualité 2160p sur les plateformes de téléchargement.

Les informations du premier fichier pirate en Ultra HD
Les informations du premier fichier pirate en Ultra HD

Un fichier d’une taille de 17,73 Go, ce qui limitera probablement le piratage des contenus Ultra HD à ceux qui possèderont un lien Internet suffisamment véloce.

Il est à noter que seule la vidéo semble avoir été capturée depuis la source UHD de Netflix : le son de ce fichier pirate provient d’un Blu-Ray de la série.

Cela nous fait légitimement nous poser la question : quel véritable intérêt les constructeurs ont-ils à mettre en place une protection qui ne résiste qu’à peine quelques temps aux tentatives de piratage ? Le but est très probablement de forcer les consommateurs à changer complètement de matériel (nouveau téléviseur, nouveau lecteur, nouveaux câbles, etc…) et de facturer, au passage, une licence HDCP 2.2, même si cette protection anti-copie est notoirement inefficace. Cette norme empêchera aussi les systèmes d’exploitation comme Linux de pouvoir lire légalement des vidéos Ultra HD sur leur ordinateur lorsque les premiers disques seront disponibles dans le commerce.

Encore une fois : ce sont les consommateurs respectant la loi qui seront plus pénalisés que ceux qui pirateront les contenus de leur choix. Ce n’est pas avec ce genre de pratiques que le marché de la vidéo à domicile risque d’enrayer définitivement le piratage vidéo !

Source

13 Commentaires sur cet article

  1. Comme d’habitude, les con-structeurs tablent sur les michu pour acheter, pas sur toi ou moi 😉
    Enfin, déjà faut voir l’intérêt car du 4k rippé/encodé avec du x264, pas besoin d’une TV 4k !

    Répondre
  2. heureusement que les hackers sont là pour justifier les normes de protection, sinon les vendeurs de matériel ne pourrait pas changer de norme tout les deux ans… ce qui explique sans doute le fait qu’il soit cracké aussi facilement… c’est juste un principe pour l’industrie, histoire d’assurer l’incompatibilité. finalement ils se rembourse plus qu’allègrement du piratage effectué…

    Répondre
  3. C ‘est pour cela qu ‘ après avoir renouvelé mon matos pour le blue ray , j ‘ ai retropédalé pour le DVD , qui est devenu un format universel

    Répondre
    • Heu si tu vois pas la différence d’image entre du DVD en 570p et du blu-ray en 720 ou 1080, tu dois changer d’yeux.

      Répondre
      • à mon avis il parlait des protections plus que la définition de la vidéo. du coup pourquoi se faire chier à acheter du matos qui va devenir obsolète au bout de 3 ans alors qu’un DVD restera visible quoiqu’il arrive?!

        Répondre
  4. Ce qui m’étonnera toujours de la part des personnes qui désirent ce genre de frein/verrou, c’est leur tendance à déclarer qu’il est réputé inviolable. Ce déni qui revient à chaque nouveau DRM, ça nous donne le niveau de bêtises des ayant-droits qui gâchent du temps (et donc de l’argent), là où ils pourraient se décider à mettre en place une offre mieux adaptée et pour toutes les bourses pour un meilleur accès aux contenus médiatisés. Les consommateurs devraient vraiment prendre conscience du pouvoir qu’ils possèdent, celui de ne pas consommer. Une offre rejetée en masse crèvera plus rapidement qu’un plan de tomate en plein désert.

    Répondre
  5. 18 Go (j’arrondis) x 62 épisodes…plus d’un To la saison, ça commence a devenir lourd..! 😉

    Répondre
  6. @Mat « bla bla, inviolable, bla ». Traduction: « coucou les hackers, on compte sur votre ego et votre amour du défi alors cassez-nous tout ça afin qu’on puisse justifier de l’introduction d’une nouvelle protection d’ici quelques années ». Oui je sais, c’est cynique. Mais… ai-je vraiment tort?

    Répondre
  7. Quand même un fichier à 17 go juste pour une épisode, il faut vraiment le faire
    Je crois qu’il y a des gens qui ont un vice du piratage juste pour le fun

    Répondre
  8. Alexis Litwin

    CE QUE J’APPRÉCIE CHEZ SES ABRUTIS (SONY NOTAMMENT RESPONSABLE DU HDCP 2.2 C’EST QUE LES GENS N’ACHÈTERAIS PAS PLUS DE CONTENUE QUE LEUR PORTEFEUILLE LE PERMETTENT D’UNE PART ET D’AUTRE PART SI LES GENS PIRATE C’EST AUSSI POUR LA SIMPLICITÉ D’UTILISATION (MKV).
    ET LA QUALITÉ DU CONTENUE EX LE DICTATEUR DE CHAPLIN LES GENS L’ACHÈTERAIS MÊME DANS 50 ANS EN REVANCHE GAME OF THRONES SEA UNE CURIOSITÉ COMME LA FAMILLE ADAMS OU LA 4 dimension MAINTENANT.

    Répondre
  9. christian

    cc j’ai un problèmes 4K et système anticopie HDCP 2.2 : j’ai un écran noir imposible d’ afficher l’image sur hdmi 2.0 mes pas de problème le 1080p sur hdmi 1.4 que doige faire merci

    Répondre

Laisser un commentaire