Share
La plupart des applications Fitness ne respectent pas les directives conseillées par les médecins

La plupart des applications Fitness ne respectent pas les directives conseillées par les médecins

Nos smartphones peuvent s’avérer être de redoutables traqueurs de notre activité physique grâce aux nombreux capteurs qu’ils embarquent, ainsi qu’à la connexion Internet sans fil qu’ils ont à leur disposition pour récupérer et transmettre de nombreuses données en ligne.

Ainsi, les applications gratuites pour vous conseiller dans votre pratique du sport sont nombreuses, mais il peut aussi s’avérer que tous les conseils qu’elles nous fournissent ne sont pas forcément tous à prendre au pied de la lettre, puisqu’elles ne respectent pas toujours les directives de santé conseillées par les médecins…

Pour vérifier cela, des chercheurs de l’Université de Floride ont testé 30 applications iOS gratuites pour faire du sport pour s’assurer qu’elles respectaient bien les conseils de l’American College of Sports Medecine.

Si la plupart des exercices de fitness ou de musculation suivent bien les directives, il n’en est pas de même pour tout ce qui concerne la souplesse, qui est pourtant une des composantes principales d’un programme sportif !

En effet, les 2/3 de ces applications gratuites ne respectent pas les critères de santé recommandés, et seule une application, Sworkit Lite Personal Workout, arrive à valider l’intégralité des recommandations officielles édictées par des médecins.

Une étude qui a eu le don de faire réagir rapidement certains éditeurs de logiciels, dont Johnson & Johnson, qui s’est insurgé dans les colonnes du Washington Post contre les résultats qui placent son application Official 7 minute Workout dans la catégorie des mauvais élèves.

Pour que cette étude soit plus complète, il ne manque plus qu’à aussi tester les applications spécifiques à Android, ainsi que celles qui sont payantes, afin que l’on puisse aussi s’assurer que les sportifs qui font confiance aux applications de fitness de leur smartphone en ont vraiment pour leur argent, et qu’ils ne risquent pas de potentiels problèmes de santé…

Source

2 Commentaires sur cet article

  1. avant on avait pas besoin d’assistant virtuel pour faire du sport et tout se passait bien..!

    Répondre
  2. Francis

    Les applis c’est bien. La salle et les cours collectifs, c’est bien mieux. On se motive les uns les autres et on se surpasse. Et à ce sujet, je conseille VotreClubFitness.com vraiment très pratique. A+

    Répondre

Laisser un commentaire