Share
Aurous s’annonce comme le Popcorn Time de la musique

Aurous s’annonce comme le Popcorn Time de la musique

Le téléchargement de musique sous la forme de fichiers MP3 a d’abord été une véritable révolution culturelle et industrielle lorsque les premiers liens à l’Internet Haut débit ont été accessibles au grand public. Une révolution culturelle car cela a permis à de nombreuses personnes de découvrir de nombreux groupes et chansons qu’elles n’auraient jamais écouté spontanément par elles-mêmes, mais aussi une révolution dans l’industrie musicale, qui est passée d’un système de rareté payante (avec par exemple l’édition de disques ou de CD en petit nombre pour créer une demande artificielle) à celui d’une abondance gratuite. Une situation qui a tout d’abord paniqué les majors de la musique, le temps de trouver de nouveaux modèles économiques suffisamment attractifs pour lutter de manière efficace contre le téléchargement.

Car aujourd’hui, ce n’est pas le système de surveillance mis en place par la Hadopi qui a contribué à la baisse du téléchargement de la musique, mais l’adoption en masse d’offres de streaming musical, dont la plupart sont payantes, qui permettent à tout un chacun de pouvoir consommer de la musique à volonté, tant que vous avez un accès à Internet à portée de main (WiFi, 3 ou 4G, etc…).

Des offres de streaming musical qui vont probablement voir d’un très mauvais oeil l’arrivée d’Aurous, un logiciel considéré comme l’équivalent de Popcorn Time pour le monde de la musique !

Aurous présente un interface des plus intuitives
Aurous présente un interface des plus intuitives

Imaginez un service de streaming musical qui passe par le protocole BitTorrent et qui permet d’effectuer des recherches directement depuis son interface, afin d’accéder à l’écoute d’albums ou d’artistes connus sans avoir à télécharger au préalable les chansons sélectionnées.

C’est un peu comme si vous aviez là une version de Spotify ou de Deezer qui soit gratuite, décentralisée et qui fonctionne exclusivement par le système du Peer-to-peer.

Aurous facilite même la transition des services classiques vers son interface intuitive : vous avez ainsi la possibilité d’importer vos playlists depuis Spotify, Pandora et YouTube pour que vous n’ayez pas à les recréer de toutes pièces.

L'interface d'Aurous sera personnalisable en utilisant des technologies courantes dans le monde du Web
L’interface d’Aurous sera personnalisable en utilisant des technologies courantes dans le monde du Web

Un système de plugins ouverts, utilisant les technologies Javascript, HTML5 et CSS, vont aussi permettre à Aurous de proposer de nouvelles possibilités grâce au travail des utilisateurs. De quoi envisager fort probablement l’arrivée d’un plugin pour passer de Deezer à Aurous !

L’un des responsables du développement de cette nouvelle application a aussi déclaré qu’Aurous sera aussi lié à iTunes et à d’autres services payants afin que vous puissiez aussi choisir de supporter les artistes de votre choix en achetant certaines de leurs musiques.

Il est à noter qu’Aurous a été conçue pour être une application entièrement décentralisée : rien ne passe par des serveurs extérieurs pour toutes les fonctions primaires de l’application. Même si le développement d’Aurous était stoppé et que son site serait fermé, l’application continuerait à fonctionner en utilisant son moteur de recherche P2P pouvant accéder à des fichiers musicaux via BitTorrent.

Annoncé pour le 10 octobre pour sa première version alpha publique sur Android, iOS, Windows, Mac et Linux, Aurous risque de faire beaucoup de bruit dans les mois à venir. Notez, pour les plus audiophiles, que vous aurez aussi la possibilité de choisir la qualité d’écoute des musiques que vous souhaitez entendre : le classique MP3, mais aussi les formats Wav, Flac et Opus. De quoi avoir une meilleure qualité que sur les services de streaming musicaux payants !

Source

2 Commentaires sur cet article

  1. Voilà peut-être enfin une alternative digne à mon regretté Grooveshark. Merci pour le highlight, j’ai hâte de voir ce que ça va donner.

    Répondre
  2. Ca à l’air prometteur!
    Je me suis inscrit à leur newsletter du coup, et ils viennent de lancer une campagne indiegogo pour financer les versions mobiles :
    https://www.indiegogo.com/projects/aurous-free-music-whenever-wherever#/story

    Répondre

Laisser un commentaire