Share
Apple répond à propos des inquiétudes concernant le respect de la vie privée de ses utilisateurs

Apple répond à propos des inquiétudes concernant le respect de la vie privée de ses utilisateurs

Les nouvelles fonctionnalités annoncées par Apple lors de son dernier événement en date ont eu le don d’intéresser de nombreux fans des smartphones à la pomme, mais aussi d’inquiéter quelque peu les personnes sensibilisées aux problématiques du respect de la vie privée.

En effet, des fonctions comme « Hey Siri » ou les « Live Photos » peuvent potentiellement comporter des risques pour la vie privée si elles en venaient à être utilisées à mauvais escient. Apple, conscient de ce problème, tente de rassurer les foules.

Ainsi, la fonction Hey Siri permet à ce que vous puissiez utiliser l’assistant à reconnaissance vocale d’Apple sans que vous n’ayez à le déclencher au préalable : une simple phrase suffit à transformer votre smartphone sous iOS 9 en une aide immédiatement à votre écoute.

Pour réaliser cela, Apple active le micro de votre smartphone en permanence pour détecter les mots clés « Hey Siri ». Votre téléphone est donc constamment à l’écoute, ce qui peut légitimement poser des questions concernant les potentielles écoutes réalisables avec ce genre de technologie.

Apple nous promet ainsi que cette fonctionnalité est désactivable, et qu’absolument aucune donnée n’est enregistrée avant que vous n’ayez prononcé les mots clés. Pour ce faire, votre smartphone utilise votre empreinte vocale, préalablement enregistrée, afin qu’aucune autre personne n’active la fonctionnalité à votre place.

Pas d’enregistrement en continu des données, pas de stockage du flux audio et effacement en temps quasi réel du tampon dans lequel sont temporairement stockées les informations.

En ce qui concerne les Live Photos, 1,5 secondes de vidéo sont enregistrées avant et après une prise de vue. Encore une fois, ce sont des données qui ne sont sauvegardées que si vous choisissez de garder la photo prise avec votre iPhone. Des photos qui seront alors encryptées pour être envoyées sur le Cloud d’Apple.

La caméra de l’iPhone ne sauvegarde donc pas en continu le flux vidéo du téléphone et ne devrait pas aider à ce que la NSA sache ce que vous voyez au travers de votre téléphone avant que vous ne preniez et sauvegardiez une photo.

Malgré les déclarations rassurantes d’Apple, je reste néanmoins sur la réserve en ce qui concerne les potentielles dérives qui pourraient conduire à un espionnage à grande échelle. Qui se souvient que les premiers iPhones demandaient systématiquement l’accès au GPS lorsque une application en demandait l’usage ? Un système qui avait été mis en place pour rassurer les utilisateurs, concernés par la peur de pouvoir être traquer par n’importe quel éditeur logiciel. Et aujourd’hui, les applications ne demandent plus le droit d’utiliser votre position géographique : elles prennent ce droit. J’ai déjà vu mon smartphone utiliser le GPS sans que je n’utilise aucune application en cours. Une tâche de fond était donc en train d’accéder à mes information de géolocalisation, sans que je ne l’autorise ! Qui nous dit qu’il n’en sera pas un jour de même pour les flux audio ou vidéo de nos smartphones du futur ?

Source

5 Commentaires sur cet article

  1. Android + xPrivacy

    Répondre
  2. C’est quoi cette histoire ? J’ai pu utiliser un iPhone 6 sous iOS 8 pendant des mois, et les applications sont toujours obligées de demander en temps réel, l’accès aux GPS, Contacts, Photos … J’avais justement trouvé iOS beaucoup plus rassurant sur ce point qu’Android.

    Répondre
    • Et même si je ne porte pas Apple particulièrement dans mon coeur, j’ai plus confiance pour mes données personnelles, dans une entreprise qui vend du hardware avec des marges vertigineuses, que dans une société qui fait l’essentiel de son CA avec de la publicité, et qui offre son OS à n’importe qui du moment qu’il peut traquer les utilisateurs.

      (Je précise que je ne trolle pas, message envoyé depuis mon xperia Android)

      Répondre
      • Apple comme Google sont malheureusement réputés pour être des aspirateurs à données personnelles.
        de plus, après le piratage de iCloud et les diverses failles de sécurités découvertes, il est tout à fait compréhensible que les utilisateurs d’iOS soit inquiets.
        moi, perso pour pour tout ce qui est données personnelles sur un smartphone, y a que BlackBerry en qui j’ai confiance, j’ai vraiment un contrôle total sur tout ce qui est autorisation, cryptage de données…etc.

        Répondre
  3. moi, je coupe tout ! géolocalisation, Bluetooth, Wifi…et je ne les active qu’en cas de besoin…genre en mode parano..!
    en plus, ça permet d’économiser de la batterie..! 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire