Share
Un logiciel Open Source pour rendre Windows 10 plus respectueux de votre vie privée

Un logiciel Open Source pour rendre Windows 10 plus respectueux de votre vie privée

Ça a été la plus grosse polémique lors du lancement de Windows 10 : le dernier système d’exploitation de Microsoft collecte énormément d’informations sur vous et vos habitudes, et les transfère régulièrement à la firme de Redmond pour analyse.

Bien que certains sites aient déjà sorti des tutoriaux complets expliquant comment désactiver une à une ces fonctionnalités de surveillance, cela reste un processus long et fastidieux, et pas forcément à la portée de tout un chacun. Mais voici un logiciel Open Source qui va rendre Windows 10 plus respectueux de votre vie privé d’une manière bien plus simple.

Windows Tracking Disable Tool est un logiciel dont les sources sont accessibles à tous. Il est ainsi possible, pour les développeurs, de déterminer ce que fait cette application afin de s’assurer qu’elle désactive bien toutes les fonctionnalités de tracking de Windows 10, et non pas qu’elle détourne ces informations pour les envoyer vers un autre serveur…

Très simple à utiliser, il vous suffit de télécharger le logiciel, de faire un clic droit sur le fichier Run.exe et de sélection l’option Exécuter en tant qu’administrateur.

Le logiciel Windows 10 Tracking Disable Tool
Le logiciel Windows 10 Tracking Disable Tool

Vous choisissez ensuite les services que vous voulez désactiver, puis vous cliquez sur le bouton Go Private !

L’application s’exécute, affiche les actions qu’elle a effectué, et vous voilà maintenant protégé de la surveillance de Microsoft !

Bien entendu, cela ne règle pas la problématique intrinsèque d’utiliser un système d’exploitation propriétaire dans lequel il est très fortement probable qu’une porte dérobée existe pour que vous puissiez néanmoins être espionné. Si vous avez besoin d’un réel niveau de sécurité poussé, utilisez plutôt Tails Linux (la distribution conseillée par le célèbre Edward Snowden) que Windows 10. Ce sera bien là le seul moyen d’espérer bénéficier d’une réelle protection de votre vie privée !

Il est aussi à noter que si Windows 10 essuie pour son lancement énormément de critiques concernant les données que le système d’exploitation récolte, Windows 8 collectait déjà quasiment le même genre de données pour le même genre d’usage : mieux connaître vos habitudes pour vous proposer des produits et services plus pertinents, ou vendre ces informations à des annonceurs.

Beaucoup d’utilisateurs de Windows 8 ont donc déjà vu leur vie privée espionnée durant des années sans même qu’ils ne s’en soient aperçus. C’est dire si cette surveillance est rentrée dans les moeurs, et combien elle est aujourd’hui difficile à détecter au quotidien.

Source

15 Commentaires sur cet article

  1. Semble mieux que celui proposé par Korben.
    Tu as eu du mal à le sortir lol

    Répondre
  2. Symantec me dit que ce programme est malveillant !!
    Fichier détecté par Symantec il y a 2 jour, classé dangereux par « des sources fiables » (sic) d’après le rapporteur d’incident de SEP..

    Répondre
  3. Yannick

    Pour éviter de de faire espionner, installer un programme avec les droits admin, qui viens d’on ne sait où, et qui risque de faire bien plus que ce qu’il dit, très peu pour moi. En plus, c’est la période idéal pour un pirate pour proposer un programme malveillant sous ce genre de camouflage.
    Avec le coup du code source : Qui me dit que c’est vraiment le code de l’exécutable ?

    Répondre
    • Open source, grosse truffe.

      Répondre
    • LoloDuSud

      et bien il suffit de récupérer le code source, l’étudier, et si rien n’est dangereux, de le compiler soi même puis de l’exécuter.
      en plus il est plutôt bien commenté et écrit clairement.

      d’ailleurs je conseille vivement de faire la compilation soit même pour être sûr que c’est le bon programme que tu exécute.

      Je ne suis pas spécialiste python mais :
      il remplace dans le fichier host les adresses de tracking par 0.0.0.0
      il ferme le fichier keylogger et l’empêche d’être modifié.
      Il modifie la telemetry et les services d’écoute dans la base de registre.
      et supprime ou désactive les services diagtrack et dmwapush des services windows.

      je ne vois pas de redirections du keylogger en vu, ou installation d’un script malveillant.

      encore un fois a compiler soit même.

      Répondre
    • Exécutes directement le fichier python, tu seras sur d’exécuter le bon code. Sur Github quand un projet a 1287 étoiles, tu peux avoir confiance. 🙂

      Répondre
      • Ok j’ai bien compris mais j’ai déjà executé le fichier run.exe comment verifier si je n’est pas installer un keyloger ou autre joyeuseté ?

        Répondre
  4. Le logiciel contient un cheval de Troie…

    Répondre

Leave a Reply Annuler la réponse