Share
RoboKiller, l’application qui devrait aider à éradiquer le spam téléphonique

RoboKiller, l’application qui devrait aider à éradiquer le spam téléphonique

Cela a sûrement déjà dû vous arriver : un numéro que vous ne connaissez pas vous appelle sur votre téléphone portable, vous décrochez et vous tombez sur un message pré-enregistré vous débitant un baratin pour vous vendre je ne sais quel service à la noix ou vous débitant bien gentiment de plusieurs dizaines de centimes à la minute.

Une arnaque qui a maintenant pour nom le spamming téléphonique, à l’heure où les nouvelles technologies permettent de facilement automatiser ce genre de pratiques et de les mettre en place pour un coût dérisoire. Heureusement, la Federal Trade Commission (l’équivalent américain de notre répression des fraudes) a lancé en mars 2015 un concours pour favoriser la création de logiciels capables d’identifier les appels spam et pouvant ainsi automatiquement les bloquer. Le vainqueur de ce concours a été l’application RoboKiller, et cette dernière entend profiter de cette nouvelle notoriété pour réussir son financement sur Kickstarter.

RoboKiller, l'application anti-spam téléphonique
RoboKiller, l’application anti-spam téléphonique

Ainsi RoboKiller est une application qui entend lutter comme le spamming téléphonique et les appels automatisés. Il faut dire que ce genre d’appels commence à prendre une ampleur de plus en plus importante aux USA et en Europe, et qu’il va bientôt devenir nécessaire que les opérateurs puissent aussi directement agir afin de bloquer ce genre d’usages extrêmement agaçant pour nous, les usagers.

Pour arriver à identifier et bloquer en amont les appels automatisés, RoboKiller utilise une analyse de l’empreinte audio de chaque appel.

Empreinte audio d'un appel téléphonique
Empreinte audio d’un appel téléphonique

Leur algorithme est ainsi capable d’identifier plus d’une douzaine de points sur un enregistrement d’à peine quelques secondes afin de savoir à coup sûr si nous avons à faire avec un appel automatisé, ou bien à un véritable interlocuteur humain. De plus, le numéro du téléphone appelant permet d’effectuer une recherche dans la base de données de RoboKiller, au cas où ce numéro aurait déjà été identifié par le passé comme étant un émetteur de spam téléphonique.

Là où RoboKiller se montre aussi ingénieux, c’est qu’il fait croire à l’appelant que son appel a été décroché, mais il continue de diffuser une sonnerie d’attente. Ainsi, un interlocuteur humain saura patienter, là où un robot d’appels commencera à ressortir son discours pré-enregistré, ce qui lui vaudra d’être très rapidement identifié comme étant un appel indésirable.

RoboKiller pourrait donc être une solution intéressante pour lutter contre le problème grandissant des appels téléphoniques indésirables. Seul problème, et de taille : cette application sera vraisemblablement payante et fonctionnera avec un système d’abonnement, là où ce devrait être les opérateurs qui pourraient financer en commun la lutte contre cette nouvelle forme de spam. Mais sans contrainte légale, ces derniers ne semblent pas prêts à réaliser les investissements nécessaires pour bloquer les appels spam directement depuis leurs réseaux.

1 commentaire sur cet article

  1. C’est quand même assez honteux qu’une bonne idée basée sur un simple algorithme (certes bien fichu) plus une fausse sonnerie d’attente (donc tuuuut tuuuut …) plus un lien avec une base de donnée de numéro soit payant par abonnement. Qu’ils souhaitent percevoir un salaire pour leur travail, soit (même à 10 boules, l’appli se vendrait bien), mais ce genre de mentalité ne vaut pas tellement mieux que celle de ceux qu’ils combattent.

    Répondre

Leave a Reply Annuler la réponse