Share
Faire la différence entre un reboot, une préquelle, un remake… ?

Faire la différence entre un reboot, une préquelle, un remake… ?

L’industrie du cinéma a tendance à tellement cultiver l’originalité ou la prise de risque que nous sommes envahis de films inspirés d’oeuvres déjà existantes sur le grand écran.

Qu’il s’agisse de suites, de préquelles, de reboots, de spin-off, de remakes, de remasterisations ou de conversions 3D, les « nouveaux » films se font de plus en plus rares quand les risques de lancer une nouvelle licence et d’investir des sommes importantes dans ce lancement se font trop grands face au bon vieux recyclage d’un univers qui a auparavant cartonné (comme par exemple le reboot de Spiderman, seulement 5 ans après le dernier film de la saga du même nom !).

Voici donc, en BD, les différences entre les différents termes que l’on peut aujourd’hui trouver pour justifier l’arrivée d’un nouveau film dans le même univers que ces prédécesseurs :

ct_009_reboot_ou_remake

Une manière de voir les choses qui est, je pense, somme toute pas très éloignée de la réalité… ^^

Merci à Grisebouille pour ce dessin.

5 Commentaires sur cet article

  1. Le second schémas est génial 😀

    Répondre
  2. Épique 🙂 ! Tristement vrai, mais épique tout de même.

    Répondre
  3. lainiwaku

    si on suit la logique on devrai avoir un spin-off sur jar jar binks 😀

    Répondre
  4. Si je comprend bien, le second schéma est un spin-off du premier ?
    En tout cas, vu que le second schéma est très apprécié, il aura droit à sa suite, et peut-être même une remasterisation !

    Répondre
  5. Arkthus

    Sauf que Genysis n’est pas un préquel, mais un bootquel ou un preboot, enfin y a pas encore de terme, mais ça va finir par fleurir avec tous les films qui le permettent, on reboote une franchise en partant de la suite du précedent (on repart pas de zéro quoi en gros). C’est ce qui est fait avec Star Trek par exemple.

    Enfin pour Genysis c’est particulier parce que il tient le rôle de suite (on se trouve après T3, puisque le film a choisi d’ignorer T4), mais aussi de reboot, et en même temps de préquel (on raconte comment Kyle Reese est arrivé dans le passé)… Ce film est déjà compliqué à catégoriser, mais en plus il est mauvais, c’est triste…

    Répondre

Laisser un commentaire