Share
Des chercheurs ont réussi à créer un virus infectant les Macs de manière permanente et invisible

Des chercheurs ont réussi à créer un virus infectant les Macs de manière permanente et invisible

« Mais non, il n’y a aucun risque je te dis, il n’y a pas de virus sur les Macs ! »

Combien d’entre vous ont déjà entendu ce genre de phrase lors d’un débat passionné avec un fan des ordinateurs d’Apple ?

Cet état de fait est pourtant caduque, et le problème ne vient pas du système d’exploitation d’Apple, mais du firmware des ordinateurs !

Deux chercheurs en sécurité informatique ont ainsi fait la démonstration d’un ver capable de se répandre de Mac en Mac grâce à une simple pièce jointe infectée dans un email, ou en visitant un site Internet. Un peu comme ce qui se fait avec les virus de Windows depuis des années donc !

Le truc le plus inquiétant avec ce virus pour Mac, c’est qu’il est indétectable, car il se loge dans le code du firmware des accessoires Thunderbolt ou de l’ordinateur, et ce dernier n’est pas scanné par les antivirus. Réinstaller votre système d’exploitation ne changera pas non plus le problème, puisque le virus sera toujours présent dans le firmware de votre machine.

Puisque ce dernier ne vérifie pas l’authenticité des mises à jour qu’on lui propose, il se trouve être particulièrement vulnérable pour qu’un virus quelque peu agressif puisse s’installer en son sein et continuer à se diffuser sans être détecté. Le seul moyen alors de s’en débarrasser et de changer physiquement la puce mémoire comportant le code du firmware. Autant dire que si ce genre de ver se répandait sur Internet, de nombreux Macs seraient très rapidement infectés sans même que leurs propriétaires ne s’en aperçoivent.

Cette démonstration illustre bien qu’il ne faut pas faire une confiance aveugle à son ordinateur, que toute machine possède au minimum une vulnérabilité qui peut permettre à un pirate d’en prendre le contrôle ou d’en soutirer des données. Maintenant, même les Macs ne sont pas à l’abri d’un virus impossible à détecter ou à supprimer et pouvant se répandre rapidement sur Internet. Imaginez maintenant qu’il s’agit ici du fruit du travail de deux chercheurs qui le partagent avec la communauté scientifique. Je vous laisse vous représentez ce qui doit avoir été créé de manière officieuse dans les laboratoires informatiques de la NSA ou de n’importe lequel de ces équivalents au cours de ces dernières années…

Source

4 Commentaires sur cet article

  1. Je l’ai également beaucoup entendu que « la sécurité sur Mac est indiscutable »… Finalement on se rend compte, et de plus en plus, que comme vous le dîtes si bien, aucune machine n’est à l’abri des menaces. Il faut donc que nous restions très vigilants et encore face à ce virus là, je doute que ce soit sincèrement suffisant…

    Répondre
  2. je veux cree mon jeux

    Répondre
  3. Jar Jar Binks

    En fait si les macs ont la réputation de ne pas avoir de virus, c’est uniquement que ça ne valait pas la peine de les contaminer.
    Comme on ne pirate pas un ordinateur sans raison ( sauf à Hollywood, où on pirate la sécurité nationnale tous les 4 matins parce qu’on est un hacker boutonneux), et que programmer un virus prend plus de temps qu’écrire un script de Louis la Brocante, ça vise la rentabilité, donc pourquoi faire un virus sur Mac plutôt que Windows à une époque ou ce dernier représentait 90% des machines?
    Du coup non, il n’y avait pas de virus sur Mac, mais seulement parce que ce n’était pas interessant d’en faire..

    Répondre
  4. Il est tout de même très étonnant que l’installation d’un firmware, élément essentiel et très sensible, puisse se faire sans aucune vérification d’authenticité !
    C’est bien la peine qu’ APPLE mettre en oeuvre un tas de contraintes pour installer des logiciels traditionnels…

    Répondre

Laisser un commentaire