Share
Comment a été fabriqué l’Hoverboard de Lexus ?

Comment a été fabriqué l’Hoverboard de Lexus ?

Véritable fantasme de la culture populaire depuis son apparition dans Retour Vers Le Futur II, l’Hoverboard, ce skateboard volant, a su marquer les imaginations, bien qu’il était tout bonnement impossible d’imaginer à l’époque de tournage du film qu’une véritable copie de ce gadget futuriste puisse voir concrètement le jour.

Et pourtant, Lexus l’a fait, et nous explique dans cette vidéo comment cela a été possible de créer un véritable Hoverboard flottant à quelques centimètres du sol, et capable de supporter le poids d’un homme adulte !

Bien entendu, vous aurez un peu de mal à reproduire ce genre de prouesse technologique chez vous ! Et pour cause : non seulement vous devriez vous procurer des quantités d’azote liquide conséquentes afin de refroidir en permanence des supraconducteurs qui, combinés à des aimants très puissants, permettent à cette petite planche remplie de haute technicité de flotter au-dessus du sol. 2 ans de recherches préalables ont même été nécessaires pour que cet Hoverboard Lexus puisse voir le jour.

Un magnifique objet, qui restera hors de notre portée pendant encore de nombreuses années
Un magnifique objet, qui restera hors de notre portée pendant encore de nombreuses années

N’attendez tout de même pas que les skateparks actuels soient pavés d’aimants pour espérer faire des tricks sur votre planche à sustentation magnétique. Tant que l’on n’aura pas trouvé un autre moyen d’annuler suffisamment la force de la gravité qui s’exerce sur une planche pour la faire flotter, ce genre de réalisation restera une prouesse scientifique, artistique et marketing, loin d’arriver un jour à être commercialisable.

Il n’empêche que cela démontre bien le pouvoir inspirant des oeuvres de science-fiction populaires. Après tout, l’IRM, le téléphone portable et de nombreuses autres inventions technologiques ayant révolutionné notre quotidien depuis ces dernières décennies ont été imaginées à la base non pas dans des laboratoires, mais par les scénaristes de la mythique série TV Star Trek !

2 Commentaires sur cet article

  1. C’est le même principe que celui des trains à sustention magnétique (les plus rapides du monde, btw). Sauf que les trains sont alimentés en courant.
    Ici le hoverboard n’est pas alimenté, mais l’énergie provient du refroidissement (et ce dernier n’est pas gratuit).

    Répondre
  2. Ça va, les scientifiques ont encore jusqu’à octobre 2015, il me semble, pour réaliser un vrai générateur anti-gravité. Plus sérieusement, si cela devenait possible, à plus large échelle, ça révolutionnerait littéralement tous les transports.

    Répondre

Leave a Reply Annuler la réponse