Share
Avec son routeur OnHub, Google tente de s’installer un peu plus dans votre salon

Avec son routeur OnHub, Google tente de s’installer un peu plus dans votre salon

Comment faire en sorte que les gens puissent dépendre tellement d’un écosystème logiciel et matériel pour qu’ils ne puissent plus après espérer s’en sortir ? C’est bien la question que se pose les grands de l’industrie dans le domaine des nouvelles technologies : Apple avec ses multiples terminaux (iPhone, iPad, Apple Watch, Apple TV, iMac…) qui ne donnent pas envie d’aller voir ailleurs une fois que l’on y a mis le pied, et Google, avec ses tablettes, smartphones et mediacenter sous Android, ainsi qu’avec ses multiples services en ligne.

Mais tous ces appareils ont une chose en commun : la nécessité de posséder une connexion à Internet. Connexion qui passera obligatoirement par un routeur à votre domicile. C’est avec cette idée en tête que Google nous propose son nouveau routeur : le OnHub.

Le OnHub, accompagné de son application mobile
Le OnHub, accompagné de son application mobile

Ce routeur sans fil, construit par TP-Link et basé sur un système d’exploitation dérivé de Gentoo, adopte une forme pouvant tout à fait s’inclure dans un intérieur moderne. Toute l’administration de ce routeur se fera via une application mobile, qui sera disponible sur iOS et Android, via la connexion Bluetooth de votre terminal.

On pourra ainsi décider de quelle priorité donner aux appareils branchés sur votre réseau local par exemple : plus de bande passante pour votre Chromecast ou votre ordinateur portable ?

Mais ce n’est pas tout : Google prévoit sur le long terme avec son OnHub et assure non seulement une connexion WiFi de qualité, mais aussi la compatibilité avec les normes Zigbee et Weave, deux standards de la domotique !

Un partenariat avec Asus est aussi prévu pour que d’autres produits OnHub voient le jour sous cette marque de référence. Le but étant ici de proposer un produit très facile à configurer, même pour les débutants en informatique.

Proposé pour le moment à 199 $ aux USA et au Canada, le OnHub n’a pas encore prévu d’atteindre la France dans les mois prochains. Il faut dire que notre marché de l’Internet domestique est bien particulier : nous sommes un des seuls pays où les routeurs sont en général compris avec l’offre Internet via les Box de nos fournisseurs d’accès. Reste à voir ce que Google fera de son OnHub au fur et à mesure des futures mises à jour pour en faire un produit qui soit véritablement incontournable, ou pas…

Source

1 commentaire sur cet article

  1. Datawolf

    En effet aucun intérêt en France où les boxes sont gratuites. Les fonctionnalités de ce hub ont pourtant l’air sympa…

    Répondre

Laisser un commentaire