Share

Windows 10 utilise votre bande passante pour distribuer ses mises à jour. Comment désactiver cette fonctionnalité ?

A chaque sortie d’une nouvelle version du système d’exploitation Windows, les serveurs de Microsoft ont tendance à être rapidement saturés par la demande incroyable pour télécharger directement le dernier OS en date.

Microsoft a semble-t-il enfin compris qu’il pouvait utiliser toute la puissance du Peer2Peer pour distribuer ses mises à jour ou ses installations de Windows 10 en utilisant votre bande passante.

Une bonne idée (qui nous semble largement inspirée de BitTorrent) pour ne pas saturer ses serveurs, mais une nouvelle méthode de distribution qui risque de déplaire à certains ne souhaitant pas que leur machine et leur lien Internet servent de relais à Microsoft.

1363634964834815779
L’option à décocher pour que Microsoft n’utilise plus votre ordinateur comme relais.

Pour désactiver cette fonctionnalité, rendez-vous dans Windows Update, et sélectionnez les options avancées. Choisissez alors « Choisir comment les mises à jour sont livrées » et passez l’interrupteur virtuel en position Off à « Mise à jour à partir de plus d’un endroit ».

Ainsi, votre ordinateur ne sera plus utilisé comme une station P2P par Microsoft pour distribuer son dernier système d’exploitation ou ses mises à jour. Mais la contrepartie, c’est que vous allez alors recevoir les mises à jour directement depuis les serveurs Microsoft, qui vont s’avérer être bien plus lents que ce système pair-à-pair pour télécharger les derniers patchs de Windows 10…

Espérons maintenant que la firme de Redmond a su comment faire pour que des personnes mal intentionnées ne puissent pas injecter leurs propres mises à jour dans ce système Peer2Peer. Imaginez les dégâts provoqués par une mise à jour pirate s’installant sur chaque poste W10 et se propageant en utilisant le système de mise à jour de Microsoft lui-même !

Source

5 Commentaires sur cet article

  1. Alors MS n’a pas compris un principe : tu VENDS quelque chose, tu le distribues via une infra que tu finances par la vente.
    Sont pas chiés quand même…

    Répondre
  2. +1 Gilles, mais Micrisoft n’a pas assez d’argent :((

    Sinon, pour éviter l’injection je suppose que Microsoft utilise la même chose sur Bittorrent : les checksum pour vérifier l’intégrité des fichiers.

    Répondre
  3. C’est Microsoft donc c’est caca boudin direct ? Vous avez quel âge ?

    C’est une très bonne idée pour tout le monde : les utilisateurs bénéficient de màjs plus rapidement, et vu le nombre d’utilisateurs de W10 on dispose d’un très grand nombre de peers donc chacun contribuera à hauteur de quelques kos, voire mos, pas plus.

    Pour éviter les injections il y a effectivement un système de checksums qui sont toujours récupérées depuis les serveurs de Microsoft.

    Répondre
  4. El titanozor

    Personne a dis que c’était caca boudin … sympa de prendre les autres pour des cons direct.

    C’est techniquement une bonne chose car ça permet de désengorger les serveurs sauf qu’il y a un mais. Microsoft est une entreprise commerciale qui fait payer son service alors non seulement tu payes mais en plus tu te fais pomper tes données persos et pour couronner le tout on te pompes egalement ta bande passante. Excuse-moi mais pour un service payant c’est franchement de l’arnaque non?

    Si encore c’était désactivé par défaut je dis pas. En tout cas comme tu dis ça n’empêche pas que techniquement c’est plutot bon et que certains pourraient s’en inspirer.

    Répondre
  5. freegreg

    Il paraitrait plus logique de laisser l’option activée mais de la limiter a son réseau local comme le propose l’option juste en dessous, ça permet d’économiser de la bande passante si on a plusieurs PC.

    Répondre

Laisser un commentaire