Share
MAXFAS, l’exosquelette pour l’armée américaine qui accroît la précision des tireurs

MAXFAS, l’exosquelette pour l’armée américaine qui accroît la précision des tireurs

Si vous êtes un fan de Tom Cruise, vous avez sûrement regardé le film Edge of Tomorrow dans lequel figure la célèbre star américaineTout le monde ayant visionné cette oeuvre a fort probablement été impressionné par l’exosquelette qu’utilise Tom car accroître nos capacités physiques est depuis longtemps le rêve de tout être humain.

Depuis de nombreuses années, des équipes de chercheurs ont commencé des travaux dans le but de créer des exosquelettes d’assistance à l’effort. L’objectif étant de déplacer des choses lourdes en fournissant de nouvelles capacités physiques à un corps humain normal. Pour faire simple : le but est d’avoir la force d’un guerrier Saiyan, ou tout simplement pour aider les personnes à mobilité réduite à se déplacer sans avoir besoin de quelqu’un pour les assister.

Par contre, on ne doit pas oublier que le but de toute civilisation est d’être la plus forte, du point de vue économique bien entendu, mais aussi au niveau militaire. C’est pour cette raison que les recherches en matière d’armes n’ont pas été freinées durant ces dernières décennies. Nos chers amis Américains sont d’ailleurs parmi les plus brillants dans ce domaine et leur dernière innovation est une sorte d’exosquelette uniquement pour le bras qui permettra d’accroître considérablement la précision des tireurs.

MAXFAS est le nom choisi pour ce bras exosquelette qui aura pour but de supprimer le tremblement du bras lors d’un tir d’arme à feu. MAXFAS est fabriqué en fibre de carbone (pour la légèreté et la solidité), et intègre les câbles, moteurs et batterie nécessaires à son fonctionnement. Lorsque le bras est étendu pour tirer, des capteurs détectent tous les petits mouvements parasites, pour ensuite transmettre l’information aux moteurs qui vont s’activer pour serrer les câbles autour du bras et éliminer ces mouvements perturbateurs nuisant à la précision des tirs.

MAXFAS s'enroule autour du bras du tireur pour l'aider à mieux viser
MAXFAS s’enroule autour du bras du tireur pour l’aider à mieux viser

L’exosquelette n’a été testé jusqu’ici qu’en laboratoire mais il reste encore beaucoup de travail à fournir avant de le voir un jour sur un véritable champ de bataille. Ce gadget ne servira pas seulement à éliminer les mouvements de main d’un tireur novice ou fatigué, mais aussi à garder une incroyable précision de tir tout en se déplaçant.

Si la robotisation de l’armée effraie encore le grand public (probablement à juste titre), l’arrivée de ce genre d’exosquelette améliorant les capacités humaines permettra de s’assurer qu’un cerveau humain restera aux commandes des armes à feu afin de prendre des décisions humaines basées sur l’observation, l’expérience et l’instinct. De quoi finalement humaniser un peu plus le soldat du futur, ou au contraire le rendre plus proche de la machine ? Probablement un peu des deux…

Source

1 commentaire sur cet article

  1. G-ronimo

    y sont forts ces américains quand il s’agit de tuer…

    Répondre

Laisser un commentaire