Share
Surchauffes graves pour le Sony Xperia Z3+/Z4

Surchauffes graves pour le Sony Xperia Z3+/Z4

Dans le monde des smartphones, bien peu de modèles arrivent à tirer leur épingle du jeu pour se démarquer de la concurrence. Néanmoins, le Sony Xperia Z3 avait su marquer le marché en proposant un smartphone compact, mais néanmoins très puissant pour à peu près tous les usages.

Le successeur de ce qui a plusieurs fois été nommé « le smartphone proche de la perfection » est semble-t-il loin d’égaler son ancêtre direct. Les raisons ? Un processeur octocoeur bien trop puissant qui fait chauffer le smartphone de Sony jusqu’à le rendre quasiment inutilisable au quotidien !

Prévu pour être LE smartphone compact et haut de gamme de la marque japonaise (on parle ici d’un terminal annoncé à 699 €), Sony n’a semble-t-il pas tiré d’enseignement des erreurs de ses concurrents. Car il faut savoir que le fameux processeur à 8 coeurs du Xperia Z3+ (aussi baptisé Z4 dans certains pays) est composé d’une puce quadricœur ARM Cortex-A57 tournant à 2 GHz et d’un quadricœur A53 à 1,5 GHz. Une configuration aussi essayée par LG et HTC, qui ont dû brider les performances de leurs smartphones afin que ces puces ne surchauffent pas.

Capture d'écran prise par le site Les Numériques
Capture d’écran prise par le site Les Numériques

Résultat des courses ? Le Sony Xperia Z3+/Z4 chauffe trop vite, trop fort et sur n’importe quel type d’application :

  • Il ne lui faut que 27 secondes sur l’application de réalité augmentée de Sony pour atteindre la barre fatidique des 52°C, là où le smartphone coupe l’application faisant surchauffer l’appareil.
  • 63 secondes si vous filmez en 4k.
  • 130 secondes si vous faites une vidéo en Full HD.

Pas moyen d’utiliser une application utilisant un petit peu la puissance du smartphone pendant plus de 2 minutes. La surchauffe est si importante que le Sony Xperia Z3+/Z4 devient même difficile à prendre en main !

Ça chauffe chez Sony
Ça chauffe chez Sony

Impossible aussi de lancer un jeu convenablement, puisque, si la température ne monte pas suffisamment pour qu’il soit coupé, le jeu aura tendance à ramer sévèrement. Cela est vraisemblablement dû à une baisse volontaire des performances du Xperia Z3+ afin de l’empêcher de s’éteindre, sauf qu’il n’est pas tolérable de subir cela sur un appareil prévu comme étant très haut de gamme !

Sony a bien sorti une mise à jour logicielle pour tenter de régler le problème, mais les tests ici effectués par le site Les Numériques nous montrent que cela n’a pas arrangé la situation. En l’état, le Sony Xperia Z3+ est inutilisable pour un usage normal, et la seule chose que pourrait faire Sony serait soit de limiter encore plus les performances de son smartphone vedette (quitte à le rendre aussi puissant qu’un milieu de gamme 2014), soit de procéder à un rappel de ses terminaux. En attendant, il vaut mieux que vous ne succombiez pas à la tentation, et que vous vous procureriez un autre smartphone si jamais vous envisagiez de passer au Sony Xperia Z3+ !

Source

2 Commentaires sur cet article

  1. Il sera au moins utile à la plage pour filmer en 4K sous l’eau…
    Sérieusement Qualcomm a intérêt à se rattraper avec le Snapdragon 820 car ils sont en perte de vitesse face à Mediatek notamment.

    Quant à Sony, je pense qu’ils n’auraient pas dû sortir ce Z3+/Z4 de manière aussi précipitée car le Z3 est encore dans le coup. Au pire ils auraient proposé le Z3+ en tant que refresh du Z3, avec le même SoC et des améliorations diverses.
    Mais là ce Z3+ est plus un Z3- qu’autre chose, pour ne pas troller.

    Répondre
  2. De toute façon, depuis la mise à jour LOLLIPOP sur mon XPeria Z, c’est la même chose !

    Je n’ai jamais vu un truc pareil.
    En 8 jours, ma batterie d’origine à « brûlé ». Au point que je pouvais à peine toucher le téléphone si j’utilisais le GPS.
    Et ma batterie durant 5,6 heures max… SANS UTILISATION d’INTERNET et avec Stamina activé !
    Comme elle a donc rendue l’âme en un temps record, j’ai acheté une batterie neuve, et (non sans mal) je l’ai changée.
    Résultat, maintenant, avec tous les systèmes d’économie d’énergie, je tiens au mieux une douzaine d’heures. Et encore, il a fallu que j’installe CleanMaster.
    C’est une honte !

    Répondre

Laisser un commentaire