Share
Un projet de réalité virtuelle prétend arriver à ressusciter les proches disparus

Un projet de réalité virtuelle prétend arriver à ressusciter les proches disparus

Les nouvelles technologies seront-elles capable de nous permettre d’affronter la mort d’un proche d’une manière moins difficile dans un futur proche ?

C’est le défi que souhaite relever l’équipe derrière le projet Elysium, qui ambitionne d’arriver à recréer des personnes disparues au sein d’une application de réalité virtuelle crédible.

Capture d'écran du développement du projet Elysium
Capture d’écran du développement du projet Elysium

« Une expérience personnalisée de réalité virtuelle au-delà de la mort, réunissant les gens avec leurs proches décédés. »

C’est ainsi que le studio australien Paranormal Games parle de son ambitieux projet quelque peu inhabituel.

De nombreuses questions sont encore en suspend quant aux moyens qui vont être choisis pour faire en sorte qu’un avatar d’une personne décédée puisse être créé pour être suffisamment convaincant et donner l’illusion aux personnes ayant connu l’être disparu de se trouver à ses côtés au sein d’une application de réalité virtuelle.

Je ne suis pas assez calé en psychologie pour espérer donner des arguments pertinents, mais il me semble à première vue que ce genre d’initiative risque de faire plus de mal que de bien à une personne en deuil ayant perdu un être cher. Quelle est votre opinion sur la question ?

Source

6 Commentaires sur cet article

  1. Ayant perdu être cher il y a peu, je pense que ma première impression serait la tristesse.
    Le fait de tenter cette expérience montre que tu es au courant du contexte : tu ne vas voir qu’une image virtuelle de cette personne. Et la douleur (toujours selon moi) serait plus intense si cette personne devait avoir le même comportement que celui du défunt.

    Après, peut-être que certaines personnes ne pouvant pas faire le deuil (par le fait de ne pas avoir dit quelque chose d’important par exemple) pourraient être libérées. Qui sait ?

    Répondre
  2. Datawolf

    Faire le deuil c’est accepter la rupture. Avec ce système ça risque, à mon humble avis, d’être compliqué.

    Répondre
  3. Du coup je conseille l’excellente série « Caprica » issue de l’univers de Battlestar Galactica !

    Répondre
  4. Tiens, DirtyBiology a justement sorti une vidéo très intéressante sur le deuil numérique hier : https://www.youtube.com/watch?v=IgsTTcUCETU

    Répondre
  5. jairbubbles

    Ça rappelle aussi un épisode de la super série anglaise Black Mirror.
    http://www.imdb.com/title/tt2290780/

    Répondre
  6. Siven

    Extrait probable d’une séquece:

    « Papa ! Je suis heureux que tu soit venu me trouver ici. Il y avait une chose importante que j’aurais dû te dire avant de partir, le.. » *pour savoir quels auraient été les derniers mots de ton enfant s’il n’était pas mort brutalement prends le service premium*

    On est d’accord c’est quand même hyper-glauque ? Ok, rendre hommage à quelqu’un à travers le monde numérique comme on le ferait dans le monde physique. En lui dédiant un nom de serveur, un secteur dans un jeu, le nom d’un programme même. Mais là, c’est juste de la tentative d’imitation de personnalité qui sera sûrement pas très fidèle.

    Répondre

Laisser un commentaire