Share
Microsoft frappe très fort, en annonçant que Windows 10 sera aussi compatible avec les applications iOS et Android

Microsoft frappe très fort, en annonçant que Windows 10 sera aussi compatible avec les applications iOS et Android

A l’occasion de la sortie de son nouveau système d’exploitation pour ordinateur, tablette et smartphone, Microsoft frappe très fort en faisant une annonce officielle surprenante lors de la Build, sa conférence mondiale à destination des développeurs.

Windows 10 sera en effet compatible avec des applications conçues pour iOS et Android.

Capture d'écran de la version Preview de Windows 10
Capture d’écran de la version Preview de Windows 10

L’on avait déjà pu pressentir que le géant historique de l’informatique était en pleine mutation quand un de ses représentants a pu déclarer réfléchir sérieusement au fait de passer Windows dans le monde de l’Open Source.

On peut maintenant constater que Microsoft n’a pas froid aux yeux en dévoilant un Windows Store nouvelle génération, véritable plateforme universelle prenant en charge non seulement les solutions maison .Net et Win 32, mais aussi en Java (le langage de programmation de base des applications conçues pour Android) et Objective-C (celui d’iOS).

Windows 10 langages application
Windows Store, la plateforme universelle d’applications

La stratégie de MS est clairement d’ouvrir les portes de son store pour ordinateur, tablette et smartphone aux applications Android et iOS, ce qui pourrait énormément avantager le développeur de Windows.

Comment cela peut-il fonctionner ?

Microsoft a déclaré que Windows 10 intègre un sous-système Android, permettant aux applications conçues pour le système d’exploitation de Google de s’exécuter sans problème sous Windows 10.

En ce qui concerne iOS, il faudra par contre obligatoirement passer par une phase de recompilation du code Objective-C des applications iOS via Visual Studio, le logiciel de développement de Microsoft.

Il sera aussi possible de convertir un site Web en application proposée sur le Windows Store, avec des options possibles comme la possibilités d’accéder aux système de notification, mais aussi de proposer des achats « in app ». Imaginez par exemple un site d’informations vous proposant un abonnement à ses articles directement depuis son application !

L’ambitieux objectif de Windows 10 est d’être présent sur 1 milliard de terminaux d’ici 2018. Grâce à cette stratégie audacieuse et inédite, Microsoft pourrait bien revenir dans le peloton de tête des géants du High Tech et reprendre sa première place sur le podium après s’être fait destituer par Apple ou Google durant ces dernières années. Il n’y a plus qu’à attendre les réactions de ces derniers…

Source

5 Commentaires sur cet article

  1. Patos le fourbe

    Alors autant pour Android je dis que c’est viable, autant pour iOS, je ne vois pas trop par quel miracle des sociétés nous permettraient de télécharger le code source de leur programme pour pouvoir le recompiler sous Windows.

    Et je passe sur les éventuels plantages de compilation qu’il va falloir gérer au cas par cas, autrement dit c’est vraiment de la com’ cette annonce de support iOS….

    Répondre
    • Le miracle va venir des entreprises, qui ont pour intérêt (pour la plupart) d’être présentes sur le plus de plates-formes possibles. Ainsi, s’il est possible de convertir son application vers Windows 10 très facilement, pourquoi s’en priverait-elle ?

      Répondre
  2. alzorglub

    Et Apple laisserait faire ?
    Ils vont verrouiller leur contrat avec les dev pour les empêcher de recompiler pour w10

    Répondre
    • Bergerac

      Ce genre de clause serait abusive et attaquable en tant qu’abus de position dominante. Mais il faut s’attendre à tout avec Apple. 🙂

      Répondre
      • Patos le fourbe

        C’est pas comme si Apple avait peur d’être pris en flagrant délit d’abus de position dominante, il n’y a qu’à voir les mesures prises sur l’Apple store à l’encontre des montres concurrentes et des logiciels les supportant ^^

        Répondre

Laisser un commentaire