Share
Paiement par reconnaissance de la plaque d’immatriculation dans les stations-services

Paiement par reconnaissance de la plaque d’immatriculation dans les stations-services

Afin que les entreprises et les clients puissent gagner de plus en plus de temps, le futur du paiement se fera de moins en moins à la caisse, et de plus en plus via des actions qui nous seront automatiquement facturées sans même que nous n’en ayons conscience.

C’est ainsi qu’une filiale du groupe Auchan, appelée Oney, entend révolutionner le paiement dans les stations-services en utilisant la reconnaissance des plaques d’immatriculation.

Ce système, baptisé Automatric, est actuellement en cours de test dans plus de 30 stations du groupe de grande distribution en Espagne. L’idée est de réduire les temps de passage en caisse et même, à terme, de les supprimer.

automatric oney

Ici le client doit s’inscrire au préalable sur le site d’Automatric, renseigner son numéro de plaque d’immatriculation ainsi que ses coordonnées bancaires. Un code à 4 chiffres lui est alors attribué, qui permettra de sécuriser un peu plus le processus de vente lors d’un plein avec reconnaissance de la plaque minéralogique (pour éviter les vols de plaque et de carburant).

Ce sont déjà 20 000 clients qui utiliseraient actuellement le système mis en place par Oney, avec un taux de fidélisation de plus de 80 %.

L’idée est ensuite de proposer ce type de service pour les parcmètres, les parkings payants, les drives des hypermarchés… Plus besoin de passer votre carte, vous n’avez qu’à entrer dans un parking et en repartir pour être automatiquement facturé via la reconnaissance de votre numéro de plaque par les caméras de surveillance.

Et si vous vous demandez si ce genre de système ne pourra pas bientôt être utilisé pour contrôler les automobilistes en ce qui concerne les limitations de vitesse ou le respect des distances de sécurité, ne vous en faites pas : ils y ont déjà pensé !

Ce genre d’initiative intéresse d’autant plus les entreprises que les paiements transparents comme ceux-ci freinent bien moins les consommateurs à dépenser de l’argent. Plus l’argent est virtuel et le paiement transparent, plus les clients passent à la caisse. De là à ce que l’on puisse être facturé à notre insu pour des produits ou services de la vie quotidienne dans un futur proche, il n’y a qu’un pas…

Source et Image

4 Commentaires sur cet article

  1. Je ne comprend pas comment des gens peuvent avoir confiance en ce genre de « service ».

    Moi ça me feras grave flipper…

    Répondre
  2. Datawolf

    Bien sur qu’ils y ont pensé : tu fais gaffe aux distances de sécurité mais un con te fait une queue de poisson… c’est toi qui es verbalisé (ça m’est arrivé, heureusement le le système était encore en test).

    Répondre
  3. dumont

    les voleurs de plaques d’immatriculation attendent cette nouvelle techno avec impatience !

    Répondre
    • YaGami

      Il faut aussi que le voleur de plaque trouve le code secret pour activer la pompe.
      Sauf si le client laisse en évidence le code sur son pare brise, je pense plutôt que ça sera un jeux pour les Black Hats…

      Répondre

Laisser un commentaire