Share

Prism, le nouveau concept utilisant les technologies « e-ink »

Amateurs de design ou de nouvelles technologies, connaissez-vous l’Electronic paper display ? Oui, non ? Vous pourriez être très emballés par ce qui va suivre. Liseuse électronique, téléviseur pliable, support intelligent qui pourrait changer de couleurs et de motifs à loisirs… ça vous branche ?

Papier et encre électronique

L’Electronic Paper Display, aka EPD ou encore e-paper, est une petite révolution en marche depuis quelques années déjà et il va vous étonner. Historiquement développé par un chercheur du Palo Alto Research Center, Nick Sheridon, il a été amélioré dans les années 90 par Joseph Jacobson (professeur au MIT Media Lab) qui a ensuite fondé sa société «E-Ink» avec Jerome Rubin. Ils développent depuis plusieurs produits et ont gagné plusieurs prix. Ils ont présenté récemment leur dernier concept, Prism. Vous allez voir c’est géant…

Plusieurs sociétés s’intéressent de près aux technologies liées à l’EPD et plusieurs produits utilisant la technique du papier et de l’encre électronique sont désormais commercialisés. E-Ink, Gyricon sont les spécialistes de la technologie et Philips, Samsung, LG, Sony tentent d’exploiter ce marché.

Comment ça fonctionne et à quoi ça sert ?

Le papier électronique et les technologies qu’il utilise ont pour objectif d’imiter le papier imprimé, et cela tout en essayant d’utiliser le minimum, voir aucune énergie. En effet l’EPD ne nécessite pas d’éclairage, ni l’émission de photons : il est réflectif à la lumière comme le papier classique. Ce qui fait qu’il ne consomme pas d’énergie pour l’affichage ou le traitement de données. On peut l’utiliser dans différents angles sans problème, il est résistant et peut même être flexible (Un téléviseur à mettre dans sa poche ça vous dit ?).

Plusieurs technologies entrent en scène dans la réalisation du papier électronique :

Tout d’abord l’encre électronique,

 how_eink_works_animspectra_how_it_works_lgmais aussi les cristaux liquides bistables,  l’écran réflectif, l’ AMOLED (matrice active à diodes électroluminescentes organiques), etc… Pour en savoir plus sur le fonctionnement exact de cette merveille je vous invite à consulter ce lien et le site internet d’E-Ink.

Une petite vidéo pour illustrer tout ça (en anglais) :

Les applications sont nombreuses : des liseuses électroniques capables de stocker des données numérisées, des écrans de télévisions et smartphones, des posters permettant de changer la décoration d’une pièce, des étiquettes électroniques… Des travaux sur son utilisation dans l’industrie et la domotique sont également effectués, un avenir plutôt prometteur pour ce marché.

Parmi les produits déjà commercialisé, plusieurs modèles de Kindle par Amazon et d’autres liseuses par Sony, des smartphones tel que le Yotaphone, un système d’étiquettes pour ne plus perdre ses bagages, des systèmes permettant d’afficher des infos de toutes sortes, en temps réel.

yotaphone
Le Yotaphone

E-Ink développe Prism

Prism est le nouveau concept d’E-Ink, utilisant la technologie de l’encre électronique. Présenté très récemment, Prism va sans doute révolutionner le Design.

Grâce aux techniques liées au papier électronique, E-ink donne la capacité à d’autres types de supports d’afficher désormais un design modulable, interchangeable automatiquement. En effet, imaginez donc des murs, des escaliers, des bancs, des boites aux lettres, qui selon vos envies, pourraient arborer une nouvelle couleur ou un nouveau motif. Les supports pourront également afficher des informations relatives à ce qu’il se passe à l’instant «t», une porte de toilette pourrait indiquer si celui-ci est occupé par exemple. Ces changements pourraient s’effectuer grâce à la reconnaissance de mouvement, de sons ou à des changements de températures, c’est fun, c’est pratique et ça changerait pas mal de choses !

Dans leur communiqué de presse la société nous informe :

“E Ink electronic ink technology and products, including Prism, showcase the following features: 

  • Fully programmable – gives content providers and designers greater creative freedom.
  • Fully reflective – provides a print or paint-like appearance and a natural visual experience.
  • Low power consumption – requires very small amount of power only during a visual change with no electrical outlets required “

Les créatifs vont donc pouvoir s’amuser grâce à une technologie intuitive, peu gourmande, et qui offre de très jolis résultats.

IMG_4229
Mur « Prism »

C’est joli n’est-ce pas ?

Présenté au CES 2015 (Consumer Electronics Show) Prism atteste totalement de la capacité d’E-Ink à déployer sa technique sur des écrans toujours plus grands, en consommant toujours très peu. Ce concept offre une myriade de possibilités aux designers et permet la réalisation d’installations colorées et interactives d’une taille impressionnante. Les industriels vont certainement s’intéresser à développer cette offre pour le plus grand plaisir de nos yeux.

Sources :

http://www.eink.com/technology.html

http://www.eink.com/ces2015/about.html

http://en.wikipedia.org/wiki/Electronic_paper

http://www.ecranflexible.com/encre-electronique-e-paper

http://www.engadget.com/2015/01/06/e-ink-prism

2 Commentaires sur cet article

  1. C’est super joli… encore un peu limité, certainement hors de prix mais prometteur.

    Répondre
  2. Pour l’instant le concept est surtout réservé aux industriels, car en effet niveau budget ça chiffre. Mais bon, on peut imaginer les villes avoir recours à des infrastructures utilisant cette technologie, puis à terme elle finira par être accessible aux particuliers. Surtout que l’économie d’énergie est toujours dans l’air du temps.

    Répondre

Laisser un commentaire