Share
Adblock Plus est devenu un racketteur, et cela sera mauvais pour l’avenir d’Internet

Adblock Plus est devenu un racketteur, et cela sera mauvais pour l’avenir d’Internet

Bien que la publicité soit une des composantes malheureusement essentielle à la gratuité de nombreux sites sur Internet (dont ce blog 😉 ), certains sites peu scrupuleux ont commencé à abuser et à nous servir des publicités bien trop abusives : affichage en pleine page pendant un temps déterminé, pop-ups agaçants, ouverture d’autres fenêtres vers des sites commerçants, parfois même des publicités sonores ou vidéos essayant de vous imposer leur blabla… Il était devenu un enfer de naviguer sur certains sites.

Du coup, des développeurs se sont mis à créer une extension libre pour bloquer ces pubs abusives. Adblock étant né, et j’ai été un des premiers à l’utiliser tant la différence dans le confort de navigation se fait ressentir sur certains sites.

Mais Adblock a rencontré des difficultés de développement, et c’est Adblock Plus qui a repris le flambeau. Adblock Plus est un fork (un dérivé quoi) d’Adblock. Puisque basé sur le code source du premier, Adblock Plus est resté un logiciel Open Source. Financé pendant de plusieurs années par les dons des internautes, l’équilibre entre les besoins de financement des sites et les blocages des excès publicitaires aurait pu continuer durant encore une longue période.

Accusé de tarir les revenus de nombreux sites Internet, Adblock Plus a décidé de permettre aux sites qui le souhaitent d’être enregistré dans une Whitelist si ces derniers respectent certaines conditions. Sur le papier, ça semble être une solution juste et équitable. Ayant voulu inscrire un site sur ce programme de liste blanche il y a quelques mois, j’ai pu contacté directement Adblock Plus et j’ai essayé de suivre leur processus d’inscription.

Autant dire que si les conditions requises par Adblock Plus semblent raisonnables sur le papier, elles sont tout simplement inapplicables sur un site lambda. Si vous pouvez voir les publicités sur mon site (merci pour ça au passage), vous pouvez voir que l’on est loin d’avoir ici des pubs intrusives. Mais cela ne suffit pas à satisfaire Adblock Plus. Soit, ce sont leurs choix.

Du coup j’aurais été prêt à accepter cette situation : comme pour le téléchargement, il faut bien accepter que certaines personnes nous soutiennent financièrement si elles aiment notre travail, et que d’autres nous « piratent ». Ce n’est pas moi qui vais pouvoir lancer la première pierre à quelqu’un sur ce sujet 🙂

Le gros problème avec Adblock Plus : ils rackettent les annonceurs

Par contre, et c’est là que c’est devenu très dangereux pour l’avenir d’Internet, j’ai alors appris qu’il existait aussi une autre solution proposée par Adblock Plus : payer pour faire en sorte que mes publicités soient affichées chez les utilisateurs de l’extension. Ou comment pervertir l’usage d’une extension ayant au départ un but noble pour en faire une machine à racketter les sites Internet.

Car là on tombe dans une dérive je pense tout à fait inacceptable : les sites doivent payer pour espérer tirer un revenu de leur activité. En fait, ils nous demandent de payer pour afficher les propres contenus de nos pages. Cela ne vous semble pas carrément ressembler à un système mafieux ?

Mais leurs amis sont débloqués par défaut

Encore plus fort : l’un des co-fondateurs de Reddit figure parmi la direction d’Adblock Plus. Et Reddit a ses publicités débloquées par défaut sur Adblock Plus. En fouillant un peu plus, on apprend aussi que les entreprises « amies » et leurs filiales du genre de Reddit voient aussi leurs pubs être dans la liste blanche par défaut. Faut-il forcément être pote avec un des responsables de l’extension pour espérer s’en sortir sans payer ? Ou alors sont-ils eux aussi passer à la caisse ? Personnellement j’en doute. J’ajoute de plus que la liste de ces partenaires est tenue secrète par Adblock Plus. Nous sommes loin de la transparence du logiciel libre d’origine et de ses nobles objectifs…

On continue dans le sulfureux ? Des anciens de chez Adblock ont claqué la porte de l’entreprise pour fonder YieldKit, qui est une solution de publicité qui contourne les filtres mis en place par des extensions telles qu’Adblock Plus. Si même les employés pensent qu’il faut contrer Adblock Plus…

Pourquoi cela sera mauvais pour Internet ?

L’existence des bloqueurs de publicité est une bonne chose pour le Web et ses utilisateurs : ceux qui abusent de la réclame sont sanctionnés, et les internautes responsables activent l’affichage des pubs sur les sites qu’ils souhaitent soutenir, ou parfois ils s’abonnent aux offres Premium quand elles sont disponibles.

Mais cette escalade entre le besoin de contourner les conditions abusives d’Adblock Plus, la recherche d’un financement peu contraignant pour des sites gratuits et la nécessité de faire sa promotion sur le Web va entraîner plusieurs effets pervers à terme :

  • Seules les entreprises riches vont pouvoir payer pour que les publicités soient affichées, car cela va coûter plus cher. Adieu donc à la myriade de sites indépendants, bonjour les conglomérats de la presse…
  • Les sites vivant de la publicité mais ne voulant pas verser une dîme à Adblock Plus vont compenser en affichant plus de publicités à ceux qui n’ont pas installé l’extension.
  • Par effet boule de neige, la navigation devenant de plus en plus insupportable, de plus en plus vont se tourner vers Adblock Plus (qui est aujourd’hui l’extension la plus populaire), du coup les chances d’affichage de vos pubs seront de plus en plus réduites, ce qui vous forcera à payer (sauf si vous faites partie du conseil d’administration de la boîte qui gère Adblock Plus), du coup les pubs seront de plus en plus intrusives pour compenser cette perte de revenus, etc.

Quelles solutions pour empêcher le pourrissement d’Internet et de la publicité en ligne ?

Les solutions pour contrer cet état de fait sont simples : désinstaller Adblock Plus et passer à Adblock (tout court) qui est un logiciel libre n’étant financé que par le soutien de ses utilisateurs et qui est contre les pratiques peu scrupuleuses d’Adblock Plus.

 

20 Commentaires sur cet article

  1. Sinon, il y a aussi Adblock EDGE, qui est un fork de Adblock Plus, mais sans la whitelist 😉

    https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/adblock-edge/

    Trouvé a la base sur: https://prism-break.org/fr/

    Répondre
  2. Déjà sous Adblock normal, d’ailleurs je viens de « whitelister » ton blog, merci de m’y avoir fait pensé! 😉

    Il est clairement de plus en plus difficile de trouver l’équilibre entre revenus publicitaires et respect du visiteur. Comme tu le dis, beaucoup de sites ont sombré dans l’affichage publicitaire à outrance, et ça m’en a d’ailleurs fait abandonner un certain nombre!

    Le pire étant sur tablette, avec un matraque forcé et inadapté. Entre les pubs qui forcent l’ouverture du Play Store sans clic, ou celles qui occupent tout l’écran et se décalent en même temps que le scrolling, donc impossible à fermer… il y a de quoi devenir dingue! Les annonceurs pensent-ils sincèrement que ce genre de procédés valorise le produit qu’ils essaient de nous vendre et nous donne envie d’acheter?

    En tout cas je reste sceptique sur ces méthodes, et le racket mené par Adblock Plus illustre le malaise publicitaire qui touche le net. Je pense qu’une partie du problème résulte de l’absence de maîtrise du contenu affiché. Google et autres sociétés d’advertising en ligne devraient laisser plus de contrôle au propriétaire d’un site quant à la nature des publicités affichées sur celui-ci.

    Répondre
    • Punaise oui, les publicités sur smartphone qui ouvrent le Playstore sont une plaie ! Je ne comprends pas pourquoi ce n’est pas mieux maîtrisé par Chrome ce genre de dérive.

      Et oui, il est bien dommage que les propriétaires des sites ne puissent pas bloquer certaines publicités (exemple : cette merde de « L’industrie du tabac le déteste »…).

      Répondre
  3. subrico

    Il faudrait surtout revoir le fonctionnement dans l’autre sens : que l’extension soit inactive par défaut et choisir de bloquer la pub sur les sites où elle est vraiment trop envahissante (au hasard comme clubic, mais c’est qu’un exemple).

    Répondre
  4. Je plussois pour adblock edge. Mais l’idée de ne bannir que les abuseurs est contre productive.

    Ce serait comme un douanier qui laisserait tout passer par défaut.

    Mais je suis d’accord avec Ploum, le modèle économique du financement publicitaire est moribond :

    http://ploum.net/pourquoi-vous-devez-utiliser-adblock/

    Quand au message : la pub permet de financer les sites, c’est un peu comme de dire : la cigarette permet de financer la lutte contre le cancer.

    Répondre
    • Courtial Florian

      C’est vrai que Ploum préfère les bitcoins. Merci Nikopik de nous épargner cela.

      Répondre
  5. Doudoune

    C’est vrai ça peu paraître bête mais je suis sur que beaucoup de personne dont moi gonfler par la pub non pas penser à la réactiver sur leur site favoris qui en ont besoin et qui eux n’en abuse pas. Je m’en vais de ce pas virer adblock plus pour edge et débloquer les pubs de mes sites favoris, je vais prendre 10min et le faire correctement. Je commence par le tien !
    L’idée de bloquer au fur et à mesure est très bien !

    Merci

    Répondre
  6. Edge plantait chez moi donc du coup je garde AdB+ et désactive les pubs « acceptables ».
    Le jour où on ne pourra plus les désactiver, je rechangerai.
    Fuck Pub !

    @nico : thème en anglais et en début « no comment » alors que je poste le 9ème et ceci sur tous les billets: ton thème a un souci lol

    Répondre
  7. Ca va être le nouveau client d’oeil entre éditeurs, je t’ai WL sur adblock ^^^

    Répondre
  8. LaPeche35

    M. Perrier, attention à la remarque de LaGeekle et de votre capture d’écran !
    Il s’agit de pubs de portalux.com et non d’AB+ !
    portalux.com est un faux site de téléchargements et mon anti-virus y trouve pleins de malwares.

    Merci de corriger.

    Cordialement.

    Répondre
  9. Jusqu’au jour où on en aura un autre…

    Avant on avait Kazaa pour le P2P puis on a eu Shareaza et la mule et adieu Kazaa.
    Ca finira de la même manière vu que ADB est un open source de base, beaucoup ont le noyau et pourront garder/faire une version clean, dans l’esprit de base.

    Répondre
  10. eulbobo

    A noter qu’il existe quand même une option dans adblock plus pour bloquer toutes les publicités, celles de la white list incluse. Par défaut, les publicités appelées « non intrusives » ne sont pas bloquées et ils expliquent pourquoi ici : https://adblockplus.org/fr/acceptable-ads

    Ca reste limite comme pratique l’option par défaut…

    Et il reste possible de se définir des filtres personnels et des whitelists (ce que je fais aussi d’ailleurs)

    Répondre
  11. Pour ma part je me contente de fermer les pages des sites qui abusent de la pub, de retenir leur nom et ne plus jamais y remettre les pieds.
    Je trouve ça plus honnête vis-à-vis de tout le monde. Et je ne dis pas ça parce que j’en affiche aussi chez moi 😉

    Répondre
  12. Merci pour toutes ces informations intéressantes, je retourne donc sur AdBlock (et je tacherai de conseiller à mes proches d’en faire de même)
    Et pourquoi pas même, soyons fous, désactiver le filtre à certains endroits.

    Répondre
  13. Désolé de ce up mais ayant réinstallé mon PC dernièrement, je me retrouve avec le lien pour adblock (tout court) qui ne marche pas (le téléchargement plante)

    Reste il qq part un adblock fonctionnel ou bien alors reste plus que adblock + ?

    Répondre

Laisser un commentaire