Share
Il faut qu’Hollywood arrête de transformer en film chaque objet de notre enfance !

Il faut qu’Hollywood arrête de transformer en film chaque objet de notre enfance !

Transformers, Les Tortues Ninja, la Bataille Navale, le Ouija, Tintin, les Schtroumpfs, GI Joe, le film Lego…

La machine créative d’Hollywood serait-elle à ce point en panne pour que tous les blockbusters piochent dans la réserve de nos souvenirs d’enfance pour jouer sur la fibre nostalgique et espérer récolter un maximum d’argent ?

Je me souviens lors de la sortie de Transformers m’être sincèrement posé la question : mais comment peut-on faire un film qui tienne la route avec des robots de l’espace capable de se changer en véhicules ?

Cette vidéo parodique montre bien à quel point ce processus de transformer chaque objet de notre enfance en film serait ridicule si on le poussait juste un peu plus loin :

Il va falloir prendre un peu plus de risque à l’avenir si l’on veut découvrir d’autres univers sur grand écran ! (Je dis ça mais j’ai adoré le film Lego hein ^^)

7 Commentaires sur cet article

  1. Ca me dérange pas moi j’aime bien

    Répondre
  2. Même idée que toi sur le titre 😉
    La vidéo fait référence a des produits typiquement américains dont la moitié nous parle, mais c’est peut-être ce qui nous pend au nez, un film sur Mon petit poney…yeah o_O

    Répondre
    • Oui c’est dommage que la moitié des jouets de cette vidéo ne nous parle pas, mais il va bien y avoir un youtubeur français qui va reprendre l’idée sans citer sa source d’inspiration ! ^^

      Répondre
  3. Je ne vais pas dans ton sens pour ce post ;). Bien que tout ces films ne plaisent pas tous ( les goûts et les couleurs ne ce discute pas) mais une bonne partie d’entre eux sont bien arrangé et ne casse pas mes souvenirs.

    On sait bien que le but est de faire de l’argent en étant sur que une bonne partie du public nostalgique viennent en salle. Mais il serait dommage de laisser tomber pas mal d’ancien jeux, histoire, dessin animées etccc … dans l’oublie des nouvelles générations et résumer cette partie de nos souvenir à un passage nostalgique.

    On c’est tous, s’était mieux avant 🙂

    Répondre
    • Le mieux je pense c’est de trouver un équilibre savamment dosé entre la nécessité de préserver certaines licences du passé pour les remettre intelligemment au goût du jour, mais aussi de ne pas proposer une majorité de films vus, revus et rerevus. On veut aussi découvrir de nouveaux univers ! 😉

      Répondre

Laisser un commentaire