Share
Google veut prendre plus de place dans les smartphones… et verrouille Hangouts

Google veut prendre plus de place dans les smartphones… et verrouille Hangouts

La grande bataille dans le futur de la téléphonie mobile ne va pas venir des opérateurs qui vont se battre pour nous offrir des forfaits avec appels et SMS/MMS illimités au plus bas prix, mais plutôt des géants qui développent les applications de nos smartphones.

Après Facebook, c’est au tour de Google de mettre petit à petit en place sa solution censée remplacer les appels et les SMS sur les téléphones, mais à quel prix…

Quand le géant des moteurs de recherche a annoncé Hangouts, la nouvelle application qui va remplacer Google Talk et très bientôt se substituer aux SMS/MMS et appels téléphoniques pour discuter depuis votre ordinateur, votre tablette ou votre smartphone, tout semblait être pour le mieux dans le meilleur des mondes : nouvelles fonctionnalités, design plus moderne, intégration plus poussée avec Google+…

Sauf qu’en même temps, Google a sacrifié l’ouverture de sa solution de messagerie instantanée sur l’autel de l’intégration forcée à ses services !

En effet, la sortie de Hangouts s’accompagne aussi de l’arrêt brutal du support de XMPP. Pour ceux qui ne connaissent pas ce nom barbare, il s’agit d’un ensemble de protocoles ouverts qui permettent l’interopérabilité entre les systèmes de messagerie instantanée.

Jusqu’à présent, on pouvait utiliser GTalk ou parler avec des contacts Google depuis n’importe quel logiciel supportant le XMPP (Pidgin, Jabber, etc.). Sauf que Google a décidé de fermer son écosystème et d’obliger les utilisateurs à utiliser SES solutions exclusivement, après avoir profité de 10 années d’ouverture pour augmenter le nombre d’inscrits à ses services.

Imaginez maintenant que ce géant tout puissant décide de fermer son écosystème Android, ou celui de Chrome ? Je vous laisse imaginer les conséquences dramatiques que cela entraînerait au niveau d’Internet ou du monde de la téléphonie mobile…

Il est passé où le slogan « Don’t be evil » ?

Source

10 Commentaires sur cet article

  1. Zadig

    Quelle affaire !

    Personne n’oblige personne à utiliser les applis GRATUITES de Google, point barre.

    Comment peut-on se plaindre d’un service que l’on n’a pas payé ? Les geeks ne sont que des enfants gâtés.

    Répondre
  2. Meewan

    Bravo Zadig tu as faillit m’avoir puis j’ai vu ton pseudo.

    Pour en revenir a l’article, ça va faire comme MSN : un temps de flottement puis les gens vont partir quand leur client ne sera plus compatible. Google était très bien vu avec ses solutions gratuites et souvent libres mais les gens commencent a ce rendre compte qu’il y a un problème. Les geeks en premier mais les gens normaux aussi commencent a en avoir marre d’être espionné dans tout les sens.

    Répondre
  3. Ce genre de réflexions est complètement stérile, Zadig : personnes ne t’oblige à utiliser le système en place de l’argent …

    Tu peux tout à fait vivre en faisant du troc, mais ce choix limite tes interactions avec la majorité des gens.

    Comment peut-on se plaindre qu’une entreprise utilise un protocole ouvert produit par la communauté pour ensuite le jeter comme un mouchoir en papier ? Contre toute attente (???), je trouverai plutôt normal de faire évoluer le protocole pour l’adapter à tes nouveaux besoins …

    A moins, bien entendu, que derrière ce pseudo de Zadig, ne se cache un troupeau de sauterelles justes bonnes à se servir dans ton champs jusqu’à la moelle puis partir se servir dans le suivant.

    Répondre
  4. Napoléon

    Microsoft de la grande époque ne faisait pas mieux…

    Répondre
  5. lubbin

    OMG !
     » Je vous laisse imaginer les conséquences dramatiques que cela entraînerait au niveau d’Internet ou du monde de la téléphonie mobile… »

    quel sens du spectacle

    Répondre
  6. Mmmm là perso OSEF.
    Ceux qui utilisent du XMPP changeront de GTalk à autre chose.
    Ceussent qui utilisaient GTalk sans savoir ce qu’est XMPP ne verront pas de différence…
    Qui utilisaient Gtalk ici ?
    Perso j’utilise la messagerie par défaut sous Linux (Empathy) donc XMPP géré pour Jabber et même les contacts G+ apparaissent.
    Sous Windows : Skype :p

    Répondre
    • wilfried18@logiciel libre

      Je n’utilise pratiquement que du format
      xmpp pour jabber , gtalk chat facebook
      Il y a un temps ou j’utilisé msn et skype mais skype et trop ancré dans le monde de l’entreprise pour pouvoir utilisé autre chose car skype sur linux c’est vraiement pas terrible , et il s’embleré que viso oblige je vais devoir le remettre.

      Répondre
  7. Ce billet me fait penser à un article de ZDNet sur la stratégie de Google pour éliminer la concurrence, notamment par rapport à l’affaire Google Reader : http://www.zdnet.fr/actualites/adoption-extension-et-extermination-comment-google-a-broye-et-abandonne-l-industrie-rss-39789481.htm

    Je crois bien que le Don’t be evil mériterait bien une extension en .dtc

    Répondre
  8. Jissouille

    J’ai essayé de décrire comment marche Google pour les non-geeks… https://wpjc.thefreecat.org/?p=130

    Répondre
    • Et que veux-tu faire contre ça ? Appliquer des lois antitrust pour démanteler les géants d’internet ?

      Répondre

Laisser un commentaire