Share
Google+ et le référencement : indispensable

Google+ et le référencement : indispensable

Maintenant que le réseau social de Google a effectué sa dernière mise à jour (impressionnante d’ailleurs avec toutes les améliorations et nouveautés qu’elle a pu apporter), il semble que les médias et le grand public se penchent de plus en plus vers Google+, qui a pourtant été très décrié à son lancement (principalement par ceux qui voulaient un clone de Facebook ^^).

D’un point de vue personnel, ce réseau social m’est bien plus adapté que Facebook ou Twitter pour découvrir de nouvelles infos ou échanger avec de nombreuses personnes aux opinions intéressantes (ou drôles :-D). Mais sachez aussi que l’utilisation de Google+ est aussi extrêmement bénéfique pour le référencement des sites.

Un argument qui devrait en convaincre plus d’un de passer du côté Google des réseaux sociaux…

Tout d’abord, c’est tout bête mais il faut tout de même le rappeler : Google connait bien le fonctionnement de son algorithme de recherche, et les pages et profils Google+ utilisent toutes les bonnes pratiques pour être référencés, ce qui permet à de nombreux contenus d’être mieux référencés sur Google+ que sur Twitter ou Facebook.

De plus, si vous souhaitez indexer un nouveau contenu, les tests semblent démontrer que l’ajout d’un lien sur le réseau social entraîne une indexation rapide comme l’éclair !

Un autre petit détail : la possibilité de pouvoir éditer ses posts après publication. Mine de rien, cela s’avère très utile pour faire des mises à jour ou corriger une faute de frappe ou d’orthographe, qui auraient autrement pu freiner le partage d’une information intéressante. C’est encore un gros avantage sur la concurrence qui ne permet pas ou peu de modifier les contenus partagés (combien de tweets sont partis avec une belle grosse faute impossible à corriger !).

La dimension sociale ajoute bien entendu un énorme indicateur sur la pertinence d’un lien ou d’un contenu : plus un article est partagé, plussoyé (oui ce verbe n’existe pas, mais le français reste un langue vivante non ?), plus il sera mis en avant dans les résultats de recherche de Google grâce à la participation de véritables utilisateurs, et non pas de robots déterminant artificiellement si un contenu est de qualité.

Encore un petit détail : la prise en compte de la balise Author par Google et Google+, un truc tout bête qui permet d’être véritablement mis en avant sur les résultats de recherche comme vous pouvez le voir ci-dessous à droite :

Nicolas Perrier Google

Cette prise en compte de la balise Author entraîne aussi la création d’une nouvelle forme de classement chez Google : l’Author Rank, qui correspond à une sorte de Page Rank, mais qui ne s’applique pas à des pages Internet, mais à des auteurs, des gens comme vous et moi.

Les partages d’une page d’un auteur très suivi seront ainsi plus facilement mis en avant dans les résultats de recherche (on parle ici de 15 à 20% d’augmentation de trafic, ce qui n’est pas négligeable).

Les entreprises ne vont donc plus avoir le choix de se passer du réseau social qui monte, et les Community Managers et journalistes encore frileux risquent de rapidement retourner leurs vestes en voyant les avantages d’être actif sur Google+.

Mais les pionniers seront récompensés par rapport aux nouveaux arrivants : difficile de se faire une place au soleil pour un débutant arriviste quand il y a des millions d’utilisateurs actifs depuis des mois n’est-ce pas ? 😉

3 Commentaires sur cet article

  1. Quand je cherche mon nom/prénom, j’ai pas le droit à mon profil G+ à côté des résultats.
    Je dois avoir loupé un truc, alors que j’utilise WP et que j’ai un compte G+

    Répondre
  2. Gilles, tu n’es pas le seul, je viens de faire le test après ton commentaire, je n’y es pas le droit non plus…

    Mais bon, nous ne sommes pas Nikopik, donc, oubliés! ahahahahahaha 🙂

    Répondre
  3. Je pense également que Google + va se développer dans les prochaines années. Sans même parler du référencement, on remarque que G+ commence à inquiéter Facebook…ce qui n’était pas gagné au départ !

    Répondre

Laisser un commentaire