Share
Pour les ayants droit, un film enregistré à la TV = 4 places de ciné perdues !

Pour les ayants droit, un film enregistré à la TV = 4 places de ciné perdues !

Déjà que le concept de taxe sur la copie privée est limite légal (car on nous taxe sur quelque chose que nous n’avons normalement pas le droit de faire), les arguments des ayants droit pour demander encore plus d’argent de la part des contribuables commencent à devenir de plus en plus ridicules.

Le dernier en date : un film enregistré légalement chez vous sur une chaîne de TV serait égal à 4 places de cinéma perdues pour l’industrie du film Oo

Le pire c’est qu’ils osent proférer publiquement de tels arguments pour récolter plus d’argent de notre part !

« la copie d’une œuvre cinématographique faite dans le foyer correspond à une famille de quatre personnes allant au cinéma »

Sérieusement, si j’enregistre un film à la TV, comme je l’ai toujours fait depuis l’époque des cassettes VHS, c’est pour que je puisse avoir ce film enregistré chez moi. Pas pour que j’aille le voir au cinéma !

En plus s’il passe à la TV, c’est bien qu’il n’est plus en salle, il n’y a donc aucune perte de la part de l’industrie du cinéma ! Ce film a été acheté par une chaîne de TV, qui le finance avec des publicités.

Pourquoi devrais-je encore payer pour un film enregistré légalement ?

Sans compter que les enregistrements de films et de séries à la TV, ça existe depuis plus de 40 ans ! Lors de l’arrivée en masse dans les foyers des magnétoscopes, l’industrie du cinéma avait déjà annoncé la mort des films à gros budget en argumentant que les gens n’allaient plus se déplacer pour aller au cinéma avec une telle invention. Surtout qu’il n’existe aujourd’hui aucun appareil enregistreur permettant d’enregistrer des films en HD depuis Canalsat (là où il y a un gros choix de films en France) que l’on puisse graver ensuite sur un disque Blu-Ray. Un enregistreur avec une entrée HDMI, ça n’existe pas : les films sont cantonnés dans un disque dur à la capacité limitée, sans qu’ils ne puissent en sortir. Quel progrès magnifique depuis la bonne vieille cassette vidéo…

J’ajoute surtout que le cinéma en France ne s’est jamais aussi bien porté que durant ces dernières années, malgré le piratage sur Internet et les enregistrements légaux à la maison :

Je vais vous filer un scoop les gars : que va-t-il se passer lorsque vous aller taxer les foyers français à outrance pour « sauver le cinéma français » (qui se porte bien malgré tout) ? Les gens vont aller plus souvent au cinéma alors que vous allez leur retirer de l’argent de leur budget Loisirs ? Et ça donnera quoi dans 30 ans si on continue dans cette logique ? Des films en salles que plus personne n’ira voir, financés par des taxes sous prétexte que les gens pourraient aller au cinéma plutôt que de regarder des films à la TV ?

Si quelqu’un pouvait avoir le bon sens de leur dire que cela va bien trop loin…

Source

27 Commentaires sur cet article

  1. source ?

    Répondre
  2. oups pas vu, sorry … 🙂

    Répondre
  3. J’ai envie de dire … et si un nouveau marché vous pique le vôtre, en quoi c’est votre droit de l’interdire ?
    On aurait dû subventionner à fond l’industrie de la glace en taxant celle des frigos à leur invention ?

    Répondre
  4. Mettez nous à disposition des films récents en streaming HD pour 2 euros et vous récupérerez du fric… j’dis ça …

    Répondre
  5. L’idée, c’est qu’à terme ils ne se donnent même plus la peine de sortir un film en salles : les taxes qu’ils toucheront suffiront amplement à le rentabiliser sans avoir à lever le petit doigt.

    Répondre
  6. JohnJohn

    +1 Kismee

    Le prix de la VOD est trop élevé par rapport à un vidéoclub et le cinéma n’en parlons pas. Maintenant tu paies plus cher si le film dure plus de 2h par exemple, tu paies plus cher si le film est en 3D, tu paies tu paies tu paies. Perso, je vais de moins en moins au ciné et je n’achète pas en VOD, et c’est pas prêt de changer!!

    Sinon c’est la journée: j’ai lu un article aujourd’hui sur un autre blog francophone bien connu sur des DRM via la Kinect de Microsoft qui pourrait (si ça se fait) bloquer le visionnage de films VOD si plus de x personnes se trouvent dans la pièce. Il faudra alors payer les places supplémentaires.

    Répondre
    • Si ça se fait, tu tournes le capteur Kinect et hop plus de problème.
      En même temps, quand je vois ce que reconnais le capteur Kinect, il va avoir du mal à compter le nombre de gens dans la pièce 🙂

      Répondre
      • johnjohn

        Ils doivent avoir les moyens d’améliorer tout ça ou d’ajouter une limite du genre si y’a personne devant le capteur le film se lance pas… enfin, ça laisse réveur

        Répondre
  7. Cédric L.

    En gros, le replay c’est un magnétoscope auto, on devrait le faire payer ^^’

    Non sérieusement, ils y croient à leur truc. Faut m’expliquer comment une famille avec 2 gosses peut aller au cinéma. on va donner une place adulte à 10€ (et je suis gentil) et une place enfant à 7€.

    10*2 + 7*2 = 34€

    34€ déjà rien que ça, c’est beaucoup, tu rajoute à ça le pop corn, les boissons… t’en a pour facile 60€… Et il veulent encore nous taxer… Non mais sérieux

    Répondre
  8. Sinon, on supprime tous les cinémas en France, comme ça plus de piratage, plus besoin de faire des formats spéciaux pour le cinéma, et une taxe directe sur le visionnage à la TV avec un système qui recueil le temps que la TV est allumée pour ponctionner 10€ les 2 heures.

    On aura réussi à mettre en place un système qui coûte cher, qui fait chier tout le monde, qui met le personnel des salles de ciné au chômage, qui produit qu’une qualité minable pour la TV, mais bon ça fera plaisir aux producteurs de films français d’avoir des sous pour faire des films que plus personne ne pourra regarder…

    Répondre
  9. Marty Pettaw

    Moi, si je veux aller au cinéma, dans une salle convenable, j’ai 40 bornes à faire à l’aller + 40 au retour.
    Alors, en plus du prix de la place, je dois ajouter, au bas mot et au prix du carburant aujourd’hui, 7 euros de gasoil. 20 à 25 min. de trajet aller et pareil au retour. Les risques auxquels j’expose ma voiture stationnée sur un parking en soirée pendant 2h, etc … Alors moi le ciné hein … même si la place est gratuite, je préfère rester chez moi … y’a moins de risques !

    Répondre
  10. Totolitoto

    « Déjà que le concept de taxe sur la copie privée est limite légale (car on nous taxe sur quelque chose que vous n’avez normalement pas le droit de faire) »
    Pardon ?????
    Vous pourriez citer le texte de loi qui interdit la copie privé ?

    Répondre
    • Non fort heureusement la copie privée n’est pas interdite. Mais les calculs des ayants droit se basent sur le piratage pour demander des sommes assez énormes, alors que le piratage est bien illégal.

      Répondre
      • totolitoto

        Faux encore.
        Les calculs des ayants droit ne prennent plus en compte les copies illégales depuis la décision du Conseil d’Etat de 2008
        http://goo.gl/0l60D

        Répondre
        • Sauf que, comme on peut le lire ici :
          http://www.pcinpact.com/news/75231-les-industriels-claquent-porte-commission-copie-privee-et-fft.htm
          http://www.pcinpact.com/recherche?_search=copie+priv%C3%A9e

          Les barèmes explosent tout simplement pour l’année à venir, et (expliqué dans un autre article publié dans le courant de la semaine), ne sont pas redescendus après la décision de 2008, interdisant (je reconnais n’avoir pas lu le texte du Conseil d’Etat mais m’être contenté des comptes-rendus) d’intégrer le piratage, illégal, dans le calcul des barèmes, théoriquement fondés sur les usages légaux des supports divers.

          Accessoirement, la commission n’a mis qu’un an (et encore) pour se rendre compte que l’un des participants était parti au lieu de le noter démissionnaire dès la troisième absence. Ce qui permit jusqu’à une semaine exactement aux « demandant-droits » d’être à 12 pour 6 industriels et 5 associations de consommateurs.

          En recherchant un peu plus, on trouve facilement sur internet les beautés de cette commission.

          Sans me mettre à attaquer la personne, j’émettrais l’opinion que vous n’avez pas assez regardé, totolitoto. C’est pourquoi je vous indique pcinpact, qui en parle régulièrement. Une simple recherche sur le site vous éclairera.

          Répondre
    • Pouvez-vous dire quel est le préjudice causé aux ayants-droit suite à une copie privée dans le cadre familial, et le chiffrer ?

      Répondre
    • Rien ne l’interdit au sans littéraire du terme, mais taxer quelque chose qui n’existe pas (encore) est du même tonneau que le délit de sale gueule.

      Répondre
  11. En fait le problème vient des écrans de télé personnels.
    On interdit les télés, comme ça tout le monde est obligé d’aller au cinéma pour les films, et d’acheter les journaux pour les nouvelles.
    Ainsi, l’industrie du cinéma et la presse seront heureux 😀
    Bienvenue au 19e siècle.

    Répondre
    • JohnJohn

      +1 et on peut aller voir les infos au cinéma comme au début 20ème!! C’est ça le progrès!!

      Répondre
  12. Ils s’en foutent que notre budget loisir diminue et qu’on consomme moins. Notre argent est déjà dans leur poche.

    Avec ces taxes, ils gagnent de l’argent sans rien produire. C’est fabuleux. Un moyen légal de gagner de la thune de manière régulière sans rien branler.

    La sécu, c’est aider des assistés. La taxe, c’est promouvoir l’innovation dans l’industrie.

    Répondre
  13. LA POULE AUX ŒUFS D’OR
    L’Avarice perd tout en voulant tout gagner.
    Je ne veux pour le témoigner
    Que celui dont la Poule, à ce que dit la fable,
    Pondait tous les jours un œuf d’or.
    Il crut que dans son corps elle avait un trésor.
    Il la tua, l’ouvrit, et la trouva semblable
    A celles dont les œufs ne lui rapportaient rien,
    S’étant lui-même ôté le plus beau de son bien.
    Belle leçon pour les gens chiches :
    Pendant ces derniers temps, combien en a-t-on vus
    Pour vouloir trop tôt être riches ?

    Répondre

Laisser un commentaire