Share
À part ça, les machines de vote électronique américaines sont vraiment au point…

À part ça, les machines de vote électronique américaines sont vraiment au point…

Ce n’est pas la première fois que j’en parle : le vote électronique n’est pas au point. Il n’est pas du tout sécurisé, ni performant !

Vous voulez un exemple ? Jetez un oeil à cette vidéo prise dans une cabine de vote américaine aujourd’hui même, vous aurez conscience de l’étendue des dégâts…

Ce qui est dingue, c’est que la personne qui a été victime de cette mésaventure n’a pas de problème pour sélectionner d’autres candidats, seulement il est impossible pour lui de sélectionner Obama, son principal opposant étant automatiquement sélectionné…

L’auteur de la vidéo affirme que la vidéo n’est pas un Fake et qu’il n’y a pas de trucage ! Si c’est bien le cas, ce genre de bug est tout de même bien grave dans un pays voulant donner des leçons en ce qui concerne la démocratie dans le monde.

Espérons que cela n’arrivera jamais en France…

Source et merci à David pour l’info !

14 Commentaires sur cet article

  1. Lagies.R

    Hasard ? J’ai des doutes…

    Répondre
  2. Frewd Blan

    Il n’y avait pas eu le même problème en 2000 entre Al Gore George W. Bush? Et comme par hasard, l’erreur donnait toujours l’avantage au républicain…
    Je me demande s’il n’y a pas un problème de soutien politique chez le fabricant de ces machines?

    Répondre
  3. Tant qu’a faire de l’info autant allez jusqu’au bout et éviter de sombrer dans la théorie du complot 😉

    Visiblement le problème inverse existe dans certains swing states
    http://www.dreuz.info/2012/11/alerte-fraude-electorale-du-camp-obama-possible-dans-les-swing-states/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+dreuz+%28dreuz.info%29

    Répondre
  4. YanouSefirosu

    Je ne crois pas une seule seconde à une manipulation. Ce sont toujours les même qu’on accuse, tiens.

    Et, très franchement, il suffit de voir l’histoire sur les trois derniers siècles pour comprendre les raisons qui permettent aux États-Unis de donner des leçons de démocratie.

    Et puisque je sens venir à dix kilomètres l’argument des guerres à répétition, la personne qui me le répondra pourra-t-elle me préciser qui a déclenché la première et la seconde guerre mondiale? (les seules guerres de niveau international qui aient jamais existé…)

    Malgré tout, je suis d’accord que le vote électronique n’est pas forcément une bonne idée à cause de tous les détournements possibles… Mais le vote actuel est il vraiment plus sûr? Ça n’est pas prouvé non plus…

    Répondre
  5. YanouSefirosu

    (Je viens de remarquer qu’en plus il y avait la possibilité d’écrire directement un nom dans la case du bas… Ce qui devrait résoudre le problème?)

    Répondre
  6. @YanouSefirosou : je n’ai jamais vu un aussi gros ramassis de niaiserie (cette candide & naïve ignorance). L’histoire des États-Unis ne s’arrête ni aux deux guerres mondiales, ni aux quelques rares événements qui ont pu donner à cette nation quelques lueurs de civilisation.

    Pour le reste, c’est tellement niais que je ne relèverai pas…

    Répondre
    • YanouSefirosu

      J’adore ces commentaires qui tentent de discréditer totalement quelqu’un par un simple « t’es trop con mec » 🙂

      Juste, dis moi où est ce que je résume l’histoire des Etats-Unis aux deux guerres mondiales? C’est une simple parenthèse que j’évoque là dessus.
      Et ouais mais désolé s’il n’y avait pas eu de révolte là bas, notre révolution qui est portée aux nues aurait eu lieu moins rapidement et peut être avec moins d’impact.
      Et vu le grand démocratisme dont a fait preuve la France (l’Europe, parce qu’il est inutile de parler des autres parties du monde où j’espère que tu ne défendras pas l’URSS ou Cuba) durant les trois derniers siècles que j’évoque, ouais on peut grandement fermer notre gueule 🙂

      Répondre
      • Oui, en fait « t’es vraiment trop con mec… » tellement il est vrai que les diverses « aides » aux coups d’État en Amérique du sud (pour ne citer que ces évènements) est le signe d’une grande démocratie.

        Surtout ne critiquons pas cette magnifique vitrine de l’oligarchie (sous le masque de la représentation démocratique) que sont les états-unis puisqu’en Europe gnagnagnagna…

        L’américao-béat de base tellement idiot qu’il en devient pathétique.

        Répondre
  7. @Yanou Sefirosu

    Et le génocide des indiens ? Hein! Ont en parle pas du génocide des indiens ?

    Ils leurs ont quand même volé les terres, les richesses et exterminé leur culture les américains.

    Répondre
    • Ann O'nym

      Euh… non, c’est des européens qui ont massacré les indiens. Les USA n’existaient pas encore !

      Répondre
  8. @Zeko

    Commençons déjà par plus fort que ça, pourquoi appelles-t-on les habitants des USA des Américains là où un habitant du Canada est un Canadien ?

    Répondre
  9. Dr Waffle

    L’appellation « Etasunien » existe, et ce n’est pas pour rien. Le terme américain a été détourné dans le langage populaire, mais stirctement, il a la même porté qu’européen ou asiatique.

    Répondre
  10. On peut aussi peut être prendre en compte que c’est juste une mauvaise calibration du touchscreen, ça m’est arrivé quelques fois sur les bornes sncf, il suffit de cliquer un peu plus bas pour avoir le bon « bouton »

    Répondre

Laisser un commentaire