Share
La relève de Megaupload devrait débarquer dans les prochaines semaines et s’annonce méga ambitieuse

La relève de Megaupload devrait débarquer dans les prochaines semaines et s’annonce méga ambitieuse

Après avoir essuyé une tempête judiciaire (qui s’est avérée bien plus complexe que prévue pour le gouvernement américain), le sulfureux Kim Dotcom, créateur du site Megaupload souhaite se relever et envoyer un symbole très fort à ceux qui ont voulu le faire tomber.

Il assure cette fois que son prochain projet successeur de Megaupload va tout simplement changer la face d’Internet, mais qu’il irait aussi au-delà de l’aspect « partage de fichiers »…

Quand un gars qui a créé un site capable d’attirer 50 millions de visiteurs uniques quotidiens, que de gros investisseurs s’intéressaient à lui pour lancer l’une des plus grosses introductions en bourse de l’histoire financière et qu’il se bat contre les autorités les plus puissantes au niveau mondial en arrivant à rester debout… on peut légitimement se dire que c’est exactement le genre de personnes capable de tenir ses promesses avec ce genre d’annonce alléchante !

Kim Dotcom a en effet annoncé que le lancement de son prochain projet était imminent, 90% du code ayant été produit, que les nouveaux serveurs nécessaires étaient en voie de livraison, et que les avocats, partenaires et investisseurs étaient parés.

Son projet pour le moment secret s’annonce tout de même comme extrêmement ambitieux et limite révolutionnaire !

Il a en effet annoncé que le successeur de Megaupload irait bien au-delà du partage de fichiers, qu’il y aurait des impacts dans le monde de la messagerie par emails, de la VoIP, dans le fax et la vidéo en ligne, tout en assurant qu’Echelon, le système mondial d’interception des communications privées et publiques élaboré par les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, se ferait tout simplement contourner sans que les USA ne puissent rien faire contre cela.

Une sorte d’Internet anonymisé, libre des législations américaines et française en ce qui concerne les droits d’auteurs ?

Alléchant… Mais n’oubliez pas qu’il s’agit d’un projet privé, et si Kim Dotcom n’a pas l’habitude de lancer des annonces publiques tonitruantes sans tenir ses promesses ensuite, il a tout de même une réputation plus que sulfureuse. Comme on dit souvent : Si c’est gratuitc’est vous le produit.

Attendons de voir ce que le fondateur de Megaupload proposera avant de sauter sur des conclusions hâtives…

Source

10 Commentaires sur cet article

  1. Je suis on-ne-peut-plus d’accord avec la fin de l’article. Sur l’affaire Megaupload en général j’ai souvent trouvé trop d’angélisme (pas seulement sur ce blog) autour de la personne de Kim Dotcom…

    Quoi qu’on puisse penser de la législation sur les droits d’auteurs et de la démesure judiciaire en la matière, ce type n’est pas mère Teresa.
    Sa vision de l’internet est technologiquement intéressante et certes Megaupload avait l’avantage de heurter frontalement les majors et rendait de grands services car sans équivalent pour le streaming à grande échelle, légal ou non.
    Mais il n’y a aucun altruisme derrière, Dotcom est avant tout un génie pour se faire des millions avec le travail des autres et reste quand même, appelons un chat un chat, un escroc avec un très lourd passif judiciaire (revente de numéros de cartes bancaires, délit d’initié, manipulations de cours, etc… et réputé plus mégalomane et mythomane qu’autre chose dans le milieu de la sécurité informatique) Et sur l’affaire « Mega » les accusations de blanchiment d’argent étaient elles tout à fait justifiées.

    Moi je me méfie beaucoup de ces pseudos-eldorados de l’internet libre qui ne sont que des façades médiatiques faciles avec le piratage de musiques et de films et qui cachent un environnement fermé, fort opaque, brassant des millions, et bien loin des idéaux d’ouverture, de neutralité, et de liberté de l’information qui sont des axes de militantisme pour le net bien plus importants que de pouvoir mater tranquille le dernier épisode de sa série.

    Répondre
  2. je sens que bientôt on aura un internet officiel pour les débutant en informatique et un internet non officiel (pour les utilisateur intermédiaire). Et cette annonce risque de créer l’internet non officiel.
    Comme tu le dit à la fin;il faudra quand même ne pas être naïf et se méfier; donc affaire à suivre…

    Répondre
  3. Ann O'nym

    Annoncer un événement dont on ne sait rien, c’est une non-information. Et je te rappelle que de tous ceux qui n’ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.

    Répondre
    • Il y a quand même quelques infos qui ont été divulguées (et que je juge intéressantes), puisque je les relate, sinon effectivement je n’en aurais pas fait un article.

      Répondre
  4. @Ann O’nym :

    Je t’invite à déverser ta mauvaise humeur sur tous les blogs high-tech actuels qui nous pondent un article à chaque fois qu’une femme de ménage aurait photographié une des vis du futur i-phone… pour cet article, je rejoins Niko, car sachant que Dotcom doit lancer un projet depuis un moment, celui-ci nous apporte quelques précisions intéressantes 😉

    Répondre
  5. c’est bon maintenant on sait même qu’il resiste au chute, ton Iphone. !!
    Pour ce qui est du devenir de Kim et de Mega je crois qu’effectivement ton article n’amène rien de nouveau … son projet est à 90% fini, mais venant du’un megalo comme [.com] on ne sait pas à quoi s’attendre …
    Wait & see , en attendant son procès qui s’annonce être une grande mascarade !!

    Répondre
  6. Il se peut mettre en dehors de la juridiction américaine, il ne faut pas oublier aussi les autres pays.

    Si en europe, ils ont moins tendance à faire fermer des sites … ils ont aussi tendance à les bloquer ou à ordonner à google de supprimer les liens par exemple.

    Répondre

Laisser un commentaire