Share
Le patron du Nouvel Obs surveillerait bien Internet pour empêcher les informations qui lui déplaisent de circuler

Le patron du Nouvel Obs surveillerait bien Internet pour empêcher les informations qui lui déplaisent de circuler

On peut être patron de la rédaction d’un grand média orienté à gauche et avoir des idées on ne peut plus arriéristes et liberticides en ce qui concerne le sujet sulfureux d’Internet… (car visiblement il s’agit toujours d’un sujet sulfureux quand on le compare « aux grands médias »).

La dernière envolée lyrique de Laurent Joffrin collectionne les approximations, les incompréhensions et les bourdes maladroites… tant est que l’on se demande si son dernier édito n’a pas été écrit par un adolescent rebelle qui manque un petit peu de recul tellement les mots choisis sont maladroits, voire même dangereux pour la liberté d’expression !

Tout est parti d’un email de rumeur circulant sur le Net à propos d’une commission gouvernementale pas très utile, mais qui paierait grassement ses intervenants.

Comme toutes les chaînes d’emails à la con circulant sur le net et demandant qu’on les transfère à un maximum de contacts, le contenu est bien évidemment bidon et ne mérite qu’un envoi direct à la corbeille, en passant par un mail moralisateur à la personne qui a osé vous transférer ce genre de niaiserie sans user d’un minimum d’esprit critique.

Sauf que Laurent est énervé. Vous rendez-vous compte ? Des rumeurs circulent de boites mails en boites mails de manière anonyme sans que l’on ne puisse faire quoi que ce soit d’autre que de publier un démenti !

Par capillarité, de boîte e-mail en boîte e-mail, le texte circule sans que personne ne puisse s’y opposer et sans que les vraies informations sur le sujet, publiées par la presse sérieuse, ne soient jamais prises en compte. Pourquoi ? Parce qu’il est très difficile d’engager des poursuites en diffamation contre un texte anonyme, parce que ceux qui le font circuler n’encourent aucune sanction et surtout, parce que par un étrange renversement, une partie du public considère que ce qui circule anonymement sur le Net est plus fiable que les informations publiques et vérifiées publiées dans les journaux ou sur les sites des organes d’information qui ont pignon sur rue. 

Une petite mise au point Monsieur Joffrin :

de boîte e-mail en boîte e-mail, le texte circule sans que personne ne puisse s’y opposer Encore heureux que l’on ne puisse s’opposer à la circulation d’un texte (aussi débile soit-il) via une correspondance privée !

– et sans que les vraies informations sur le sujet, publiées par la presse sérieuse, ne soient jamais prises en compte. Et vous voudriez faire quoi ? Forcer les gens à lire la presse sérieuse ? Si certaines personnes ne sont pas capables d’avoir assez d’esprit critique pour remettre en question les emails qu’on leur envoie, pensez-vous qu’un édito de réponse changera leur façon de penser ?

Parce qu’il est très difficile d’engager des poursuites en diffamation contre un texte anonyme C’est bien normal qu’il soit difficile d’engager des poursuites en diffamation contre un texte anonyme ^^ Même s’il y a des dérives parfois, la possibilité de garder l’anonymat sur Internet est essentielle. Demandez donc aux rebelles tunisiens s’ils auraient pu renverser leur précédente dictature avec l’impossibilité de garder l’anonymat en ligne ? Aux employés qui ont un peu d’éthique de dénoncer les pratiques douteuses de leur entreprise ? De poser des questions médicales sur un forum tout en protégeant sa vie privée ?

– parce que ceux qui le font circuler n’encourent aucune sanction Il ne manquerait plus que ça que l’on puisse encourir une sanction à partager un texte en privé avec ses contacts. Vous voudriez peut-être surveiller toutes les boites mails pour éviter que l’on diffuse des conneries sur le Net ? Bizarrement on vous a moins entendu gueuler à ce sujet lorsque des textes diffamatoires circulaient à propos de l’UMP ^^ (même si je ne suis pas un supporter, il faut être un minimum objectif).

– et surtout, parce que par un étrange renversement, une partie du public considère que ce qui circule anonymement sur le Net est plus fiable que les informations publiques et vérifiées publiées dans les journaux ou sur les sites des organes d’information qui ont pignon sur rue. Pourquoi ne vous posez vous pas la question de la vraie raison de ce manque de confiance ? Un exemple qui me vient en tête sur un sujet que je connais démontre que Nouvel Observateur et Journalisme ne sont pas forcément égaux à informations recherchées, vérifiées et objectives…

Ce magnifique éditorial continue avec maintenant une accusation et une insulte même pas voilée à l’encontre des personnes qui osent dire que les grands médias sont souvent partis pris :

Cette propagande, souvent relayée par quelques chroniqueurs aigris, a produit ses effets : une grande partie du public pense désormais être victime d’un complot général visant à travestir systématiquement l’actualité au profit de forces occultes.

Pour ma part, en tant que chroniqueur aigri ;-), je ne pense pas que vous colportiez les intérêts de forces occultes. Seulement que vous ne maîtrisez pas du tout votre sujet, que vous êtes obnubilé par votre vision des choses, purement partisan des intérêts de votre journal, sans penser aux dérives bien plus importantes qu’entraîneraient vos suggestions, dépassant de loin les pires propositions de pays où la liberté d’expression n’est qu’une douce utopie.

Et, bien entendu, l’auteur de l’article que vous venez de lire, sera à son tour accusé de faire partie du complot…

Je ne vous accuse pas de faire partie d’un quelconque complot, j’affirme seulement que vous vous exprimez sur un sujet que visiblement vous ne connaissez pas, et que vous manquez dangereusement d’objectivité et de recul dans vos propos. Mais bon, cela implique que vous deviez vous remettre en question, c’est sans doute plus difficile à faire que d’accuser les vilains méchants d’Internet de propager de la propagande même pas vraie :-p

PS : Nous sommes en 2012 maintenant, pas à la fin des années 90. Il faudrait peut-être arrêter de diaboliser Internet mais plutôt essayer de comprendre son fonctionnement et essayer de s’y intégrer au mieux pour diffuser des informations vérifiées et sans parti pris non ?

Source et Image

16 Commentaires sur cet article

  1. Et vlan! J’applaudis!

    Répondre
  2. Il est difficile à croire que des gens continuent à envoyer des chaînes de mails contenant divers hoax et rumeurs pénibles. Quand c’était la grande mode, à l’adolescence d’internet, ça pouvait être compréhensible.

    Mais ça n’a pas chuté, et il manque peut être une « éducation » internet à mettre en place sur certains points, plutôt que des éditos qui visent les mauvaises personnes, appellent aux mauvaises méthodes.

    Répondre
  3. dans la tête de Laurent Joffrin.chaque information est forcement vrai.si les e-mail était vrai;tous les mecs serait en couple grâce à rencontre.vu et pourrait faire plaisir à sa partenaire avec son énorme engin améliorer grâce aux conseil spécialisé d’un site bidon.
    les gens ne sont quand même pas totalement naïf.ils ont un cerveau pour réfléchir.ils n’ont pas besoin de big brother pour les protéger.

    Répondre
    • Le nombre d’arnaques à la carte bancaire réussies, de phishing et autres saloperies témoigne plutôt du contraire …

      Répondre
      • C’est justement par l’éducation et l’information qu’on peut efficacement sensibiliser les masses aux pièges classiques de phishing et hoax. Cette volonté archaïque de censure et de contrôle n’est que la politique de l’autruche. Pour moi le pire dans l’édito de Laurent Joffrin, c’est qu’il puisse accorder de l’importance à ce petit mail viral mais insignifiant. Il aurait été beaucoup plus efficace de répondre point par point aux incohérences dans un article bref et précis, sans polémique.

        Répondre
    • Ce Joffrin doit alors avoir des kilos de viagra dans ses armoires.

      Répondre
  4. « Pour ma part, en tant que chroniqueur aigri… »

    Ah bon. Si je comprends bien, j’avais raison, il fallait vous méfier du NouvelObs.
    J’ai eu l’occasion de joindre la direction, mais sans jamais aucune réponse sur la partialité de son forum.

    Quant au blog sulfureux de son principal médiateur
    http://leblogdesicard.108productions.net/tag/sexe/
    ça aussi faire jurisprudence sur la nullité de ce journal devenu ringard et hautement désinvolte.

    Répondre
  5. Tomahawk

    C’est qui déja, Laurent Joffrin ???
    Ah oui, c’est l’Editorialiste amnésique chiens de garde qui ne lit pas le journal qu’il dirrige (Canal +, 16.11.2011):
    http://www.lesnouveauxchiensdegarde.com/spip.php?rubrique11

    RevueDePresse: CSA, Oligarchie, Prise illégale d’intérêts:
    http://www.youtube.com/playlist?list=PL6EE18D13557C44E6&feature=plcp

    DSK, Hollande, etc:
    http://www.pierrecarles.org/

    Répondre
  6. Que les médias de masse nous parlent de l’Islande, qu’ils ne décident pas une omerta sur les sujets sensibles, que les sujets soient traités avec objectivité, etc… et ça ira bien mieux.
    Ah, et puis qu’ils osent dire à leurs interlocuteurs qu’ils se trompent, aussi…

    Répondre
  7. Hey, mais j’y pense… T’as bien une entrée dans la partie « Le Plus » du Nouvel Obs? Ce serait super drôle que d’y poster cet article (ou une version dérivée) là-bas 😀

    Répondre
  8. Euh… Au risque de passer pour un « boulet », les extraits que tu cites ne sont pas partisans.

    Une lecture neutre, fait apparaître que les points sur lesquels disserte M Joffrin sont exacts:
    Par exemple (on peut le faire pour chacun des argument) :
    le texte circule sans que personne ne puisse s’y opposer

    C’est un état de fait. Cette phrase décrit une vérité. (Je n’ai pas lu le texte,donc il est possible que je m’avance)
    L’extrait cité ne permet pas de penser que M. Joffrin souhaite s’opposer à la libre situation des infos sur le net.

    Je pense qu’il dénonce plus la mauvaise utilisation de ce média; et dans ce cas précis, il est vrai que les hoax sont qd mm gonflants…
    Après on ne peut rien y faire, chaque média à ses limites….

    Je trouve que ton article est à charge cette fois ci… et un peu pour rien… ou alors les infos citées ne permettent pas clairement de saisir la vraie position défendue par le bonhomme…

    Enfin bref, ya pas mort d’homme mais, j’ai l’impression qu’il est hyper difficile aujourd’hui de ne pas voir ces propos interprétés au delà de ce qu’ils veulent simplement dire….

    @+

    Répondre
  9. « Nicolas Perrier a posté le 28-08-2012 à 10:49
    Oh bah tiens, j’ai été censuré… »

    Visiblement tu as eu quelques difficultés à faire connaitre ton point de vue.

    Répondre
  10. C’est vrai ça Neo.
    C’est une manie au nouvelobs… je confirme,
    Là aussi une photo est censurée

    http://lelab.europe1.fr/t/la-boule-puante-commune-a-melenchon-et-le-pen-1836

    Cherchez l’erreur.

    Répondre
  11. Jean Louis dodeman

    Je ne peux imaginera que ce personnage puisse être le rédacteur en chef du nouvel observateur.
    Il a le gueule d’un mec pas abouti. Il ne peu avoir une vue synthétique sur les problèmes de société. A t’il lui même une vie personnelle équilibrée. Il est vieux avant l’âge. J’ai 70 ans et je craignais ne pas avoir l’ouverture auprès de la jeunesse. Quand est il de ce monsieur?

    Répondre

Laisser un commentaire