Share
BitTorrent lance ses applications Open Source pour navigateur

BitTorrent lance ses applications Open Source pour navigateur

Bien que le navigateur Opera assure le support du téléchargement sur le réseau BitTorrent depuis quelques années déjà, et qu’il existe des plugins permettant de télécharger des fichiers Torrents directement, BitTorrent Inc. lance ses extensions maison sur le Web !

Si nous n’en sommes qu’aux débuts d’un projet de véritable intégration de la technologie BitTorrent aux navigateurs, les deux applications publiées sont déjà fort prometteuses 🙂

Torque est le nom de ce projet, basé sur une librairie en Javascript. Les deux extensions publiées à ce jour sont :

  • OneClickPlugin pour le navigateur Chrome, OneClick vous permet de télécharger des fichiers en utilisant BitTorrent directement depuis votre navigateur, comme s’il s’agissait de fichiers normaux. On ne dirait pas comme ça, mais cela s’avère très pratique pour les débutants en informatique qui ont un peu de mal à appréhender le partage de fichiers via BitTorrent, et ça devrait grandement leur faciliter la vie !

  • PaddleOverPromettant aussi d’être bien pratique, PaddleOver va aussi rendre la vie bien plus facile aux débutants de BitTorrent. Pas de tracker à configurer, l’application Web permet de partager très simplement des fichiers avec ses contacts, ou une seule personne, etc.

De nombreuses autres applications maison sont encore prévues : streaming vidéo, hébergement de fichiers depuis votre ordinateur, etc. La technologie semble donc bien prometteuse, d’autant plus que les applications créées sont Open Source !

Nous devrions donc voir fleurir prochainement de nouveaux usages pour BitTorrent, directement depuis notre navigateur Web. Ce sont encore les ayants droit qui vont faire la tête ^^

Source

1 commentaire sur cet article

  1. Bonjour,
    Il ne faut pas oublier que cette intégration n’est pas récente. Opera utilisait depuis longtemps Bittorrent, bien qu’il l’aient abandoné récement pour laisser des extensions prendre de relais.

    Répondre

Laisser un commentaire