Share

Après Sony, Nintendo se fait pirater à son tour

Peu après l’épisode du plus grand casse informatique du monde qui a eu lieu chez Sony (les informations de plus de 100 millions de personnes avaient alors été dérobées), Nintendo se fait à son tour pirater.

Heureusement l’ampleur n’est pas du tout la même. Le groupe de hackers Lulzec a juste pris un fichier sur les serveurs américains du créateur de Mario pour prouver l’intrusion et a revendiqué le piratage sur son Twitter. La faille est déjà corrigée, Nintendo rassure ses clients dans un communiqué (« The server contained no consumer information. The protection of our customer information is our utmost priority »). Rien à craindre donc pour les comptes personnels de vos Wii !

Cette intrusion intervient peu de temps avant la prochaine grande annonce de Nintendo au salon E3 des jeux vidéos, où le constructeur doit normalement dévoiler le successeur de la Wii. 
Je vous tiens au courant sur cette future console dès que j’en sais plus :-p 

Source

Laisser un commentaire