Rejoignez les
34719 abonnés

Buttkicker, le test

Après l’arrivée dans nos foyers de la 3D (un peu décevante je trouve), bienvenue dans une nouvelle dimension sonore qui va littéralement vous secouer :-p

En surfant sur des sites relatifs au Home Cinema, je suis tombé sur un sujet obscur dans un forum amateur à propos de « vibreur de sièges » ?!?!? Qu’est-ce que c’est que ce truc ??? Ma curiosité est piquée.

En fait ce type de produit correspond à ce que les américains appellent le « tactile sound » : le fait de ressentir le son directement par le corps plutôt que par les ondes sonores.
Exemple : il y a un gros camion qui roule à côté de vous, vous ne faites pas que l’entendre, vous ressentez les vibrations du sol à son passage.

Et pour faire ressentir ce type de vibrations, il existe des transducteurs qui les recréent et les transmettent à votre siège ou votre canapé.

Je pousse mes recherches un peu plus et j’apprends que c’est un produit assez répandu en Amérique du Nord, qu’il est difficile de s’en procurer en France et que donc il y a eu peu de tests réalisés sur ce type de produit dans nos contrées.

J’apprends aussi que ce qui semble être la référence est la marque Buttkicker (un nom prometteur ^^).
J’en dégotte sur le site de référence Son-video.com. Les avis sont enthousiastes et je craque pour ce gadget (oui c’est très mal !).

Première impression quand je reçois le colis contenant la bête : c’est lourd et plus encombrant que je ne l’imaginais.

Deuxième impression en le déballant : c’est du sérieux, les explications fournies sont très claires, le câblage est compris, il ne manque rien pour l’installation.

Au niveau de l’installation, on pose un pied du canapé sur la plateforme fournie avec l’appareil, les autres pieds étant isolés avec de grosses rondelles de caoutchouc fournies (très important pour éviter les pétitions d’exclusion de votre propriété signées par l’ensemble du quartier).

Pour que ce transducteur reçoive les informations sonores, il faut le relier à votre amplificateur sur la sortie Caisson de basse.

Je possède déjà un ensemble 5.1 Logitech Z5500 dont je suis très content : le son est parfait pour mon usage, ne sature pas même à fort volume et il est facile à utiliser. Sauf que, je n’ai pas de sortie Caisson de basse, il s’agit d’un caisson où l’amplificateur est intégré. Donc pas de prises pour relier mon nouveau Buttkicker… en théorie ^^

Car en pratique, il suffit d’ouvrir son caisson (dévisser les vis derrière pour décrocher le panneau, non n’ayez pas peur !) ce qui nous donne accès aux branchements de l’enceinte de basse. Une petite dérivation à souder, le panneau à revisser et j’ai ce qui me faut pour relier mon vibreur de sièges.

La liaison entre l’ampli et le Buttkicker se fait sans fil grâce à un petit émetteur fourni : pas besoin d’ajouter un câble disgracieux qui aurait pu traverser mon salon.

Je branche le tout et je lance le film Watchmen avec une bande-son en DTS 5.1 (un format audio récent utilisé assez souvent dans les BluRay). Et alors là… je suis extrêmement déçu. Je ressens à peine de toutes petites vibrations lors d’une scène d’action. J’ai beau pousser la puissance de l’appareil au maximum, je ne ressens quasiment rien…

Jusqu’à ce qu’il y ait une scène dans le film avec un appareil volant passant près de la caméra : OH LA LA !
Les vibrations sont impressionnantes, à donner l’impression que le canapé va décoller ou que l’on a un caisson de basse de 2x2m poussé à donf’ juste à côté de soi. Ouf, je suis rassuré :-)

J’essaie alors avec d’autres films : Star Wars, Transformers (le film d’action idéal pour ce genre de produits, ça explose tout le temps), le Seigneur des anneaux et Dragons. Le rendu est vraiment bon et apporte une dimension supplémentaire aux films (la scène dans la mine de la Moria du Seigneur des anneaux est époustouflante avec ce truc) qui me donne envie de les revoir.

Essai aussi avec la Playstation 3 d’un ami : on sent les tirs et les explosions de grenade dans Call Of Duty et on a du mal à s’en passer une fois que l’on y a goûté. Ça apporte vraiment à l’immersion dans le jeu.

D’ailleurs au cinéma, ça manque aussi : étant allé voir un film, lors des scènes d’explosion je m’attendais à sentir le souffle de l’explosion et sans ça, les scènes paraissent un peu plus fades.
Ce qui est plutôt bon signe pour le Buttkicker.

Et quid des voisins me direz-vous?
Et bien si vous vous levez du canapé, vous ne ressentez plus du tout les vibrations. C’est absolument inaudible et les pieds de canapé en caoutchouc fournis font très bien leur travail d’isolation.

Au niveau des points négatifs, je peux dire que l’un des inconvénients est qu’il faut adapter la puissance du Buttkicker quasiment à chaque film, un peu comme le volume. Ce n’est pas grand-chose mais cela fait un paramètre de plus à gérer.

Il faut aussi que vos films soient plutôt de très bonne qualité sonore et en 5.1, afin de bénéficier du canal .1 (qui correspond aux basses) sur lequel s’appuie le Buttkicker pour reproduire les vibrations.

C’est donc un très bon produit dont je ne peux déjà plus me passer et que je ne peux que recommander aux amoureux du Home Cinema :-)

En bonus, la lettre qui accompagne le colis, qui m’a fait rire :