Share
Eye-Fi, l’illustration parfaite de l’obsolescence programmée

Eye-Fi, l’illustration parfaite de l’obsolescence programmée

Vous connaissez peut-être les cartes mémoires Eye-Fi ? Ce sont des cartes que l’on utilise avec un appareil photo numérique pour lui ajouter une connectivité WiFi, ce qui permet d’avoir la praticité d’une utilisation connectée sur son appareil photo reflex ou bridge comme lorsque vous utilisez votre smartphone (synchronisation automatique, partage des photos facilité, etc…). Une bien belle invention donc, mais qui ne va tout simplement plus pouvoir fonctionner à partir du mois de septembre de cette année ! Est-ce à cause d’une panne due à la durée de vie limitée des composants électroniques de ces cartes mémoires connectées ? Que nenni, elles fonctionnent toujours très bien : c’est le service Cloud utilisé par ces cartes qui va tout simplement être coupé !

eyefifeat

En effet, les possesseurs des cartes X1 et X2 de chez Eye-Fi ont reçu un email les informant de la fermeture imminente du service Cloud utilisé pour la plupart des fonctionnalités de ces cartes mémoires. Si vous êtes propriétaires de ces cartes et que vous ne configurez pas avant le 16 septembre 2016 votre compte pour que votre carte Eye-Fi puisse fonctionner « seulement » en local, vous vous retrouverez avec un bout de plastique incapable de fonctionner… Sympathique non ?

On pourrait se dire que cette décision a été prise car il s’agit là d’un produit ancien, qui ne peut plus être supporté par son constructeur. Sauf que ces cartes étaient encore commercialisées jusqu’en mars 2015. Un an et demi de durée de vie, c’est tout de même court pour les derniers acheteurs en date…

Un client mécontent a d’ailleurs écrit une lettre ouverte à Eye-Fi, argumentant que les excuses avancées à propos de l’obsolescence des technologies de cryptage utilisées par ces « vieilles » cartes étaient tout simplement bidons. Il y explique aussi que s’il s’agissait d’une entreprise qui ne vend qu’un service logiciel, sa position serait défendable, mais qu’il s’agit ici de matériel qui devrait fonctionner même si le support officiel de son fabricant est arrêté.

Vous imaginez si votre voiture connectée ne pouvait plus démarrer car son constructeur décide de ne plus maintenir les services logiciels utilisés dans votre véhicule ? Ou si votre TV refuse de s’allumer 3 à 4 ans après son achat car Samsung ou Sony auront décidé que l’utilisation d’un service Cloud serait indispensable pour les fonctionnalités de base de votre appareil ? C’est ce qui nous pend au nez avec l’avènement du Cloud dans des appareils qui n’en ont fondamentalement pas besoin. Ce genre de situation risque de se poser encore plus dans un futur pas si lointain. D’où le fait qu’il faut que nous puissions continuer à modifier, hacker, jailbreaker ou rooter nos gadgets pour contourner ce genre de limitation et continuer à utiliser nos appareils, même en l’absence de support de leurs fabricants !

Source

6 Commentaires sur cet article

  1. C’est pourquoi il est important de différencier le système de base d’un objet connecté (fonctionnement purement local) des services associés. On devrait pouvoir changer de prestataire de service simplement en installant des apps sur un objet connecté.

    Répondre
  2. Concernant la TV connecté c’est presque le cas. Les fonctions de TV « connecté » ne durent pas très longtemps avant que les serveurs prévu pour les faire tourner ne ferme. J’ai eu le cas avec ma Phillips et avec une Samsung. Pire, quand le service est indispo, ma TV ne me laissait pas acceder aux apps car elles étaient présenté via une incrustation dans le menu « Smart TV » . Génial non ?

    Répondre
  3. Petite coquille : si votre voiture ne pouVait plus démarrer …

    Répondre
  4. Faut pas écrire vos articles si rapidement, ça n’a pas grand chose à voir avec de l’obsolescence programmée. C’est juste du matos avec un firmware vérouillé, comme la très très grande majorité du matos « connecté ».
    Et c’est surtout du matos qui était déjà à la poubelle (les appareils photos intègrent le wifi nativement).

    Répondre
    • Bidouya

      Mon 5D n’a pas le wifi.
      Mon scanner de poche n’a pas le wifi.
      Mon imprimante 3D n’a pas le wifi.
      Tu moins elle avais mais n’ont plus aujourd’hui…
      Honte à cette société !!!
      Il devrais avoir au moins l’obligation de donner les sources et les outils pour développer des solutions libre…

      Répondre
  5. Merci pour l’info; super article !

    Répondre

Laisser un commentaire