Share
Les fabricants d’écrans transforment un risque pour la santé de nos yeux en opportunité marketing

Les fabricants d’écrans transforment un risque pour la santé de nos yeux en opportunité marketing

Vous avez sûrement déjà entendu une personne vous dire de ne pas regarder trop longtemps votre écran si vous ne voulez pas vous abîmer les yeux. Mais savez-vous ce qui peut provoquer cette dégradation à long terme de votre faculté visuelle ?

Ce n’est pas directement la luminosité excessive de vos écrans qui fatigue à outrance vos yeux, mais la lumière bleue qu’ils émettent et qui peut endommager vos rétines lorsque vous êtes trop longtemps exposé. Les fabricants d’écran sont en train de transformer ce risque pour la santé en une nouvelle opportunité découlant de cette découverte : voici arriver l’ère des « Safe screens ».

Ces écrans pouvant potentiellement équiper nos téléphones, tablettes ou ordinateurs ne diffusent pas une lumière bleue dont la fréquence est comprise entre 415 et 455 nanomètres. Cette dernière s’est avérée nocive et peut tuer des cellules de notre rétine, ce qui peut endommager votre vue sur le long terme.

Voici donc arriver la mode des Safe screens, ces écrans utilisant une lumière bleue dont la fréquence ne passe pas en-dessous des 460 nanomètres. Philips présente ainsi son appellation marketing maison SoftBlue pour désigner ces nouveaux types de produits :

Ainsi donc, les constructeurs d’écrans ont transformé un risque pour la santé en opportunité marketing. Car ils vont aussi continuer de vendre des écrans pouvant présenter des dangers pour nos yeux dans les années à venir ! Il faudra juste payer une option pour s’assurer de garder des yeux en bonne santé. Je vous laisse imaginer le cynisme qu’il faut pour prendre une telle décision en toute connaissance de cause…

Sachant que l’ophtalmologiste Vincent Gualino recommande de passer moins de 6h par jour à regarder un écran (que ce soit d’ordinateur, de télévision, de tablette ou de smartphone), de nombreuses personnes vont donc rester exposées à des doses trop importantes de lumière bleue délétère ! Je ne saurais trop vous recommander de bien respecter le fait de faire régulièrement des pauses pour tenter de préserver au maximum vos yeux si vous travaillez dans un environnement qui vous impose d’utiliser un écran pour votre activité quotidienne. Il serait dommage que vous abîmiez prématurément vos rétines.

Source

15 Commentaires sur cet article

  1. Merci pour cet article.
    C’est là que l’utilisation de logiciels tels que F.LUX prend tout son sens.
    https://justgetflux.com/

    Répondre
    • aucun rapport

      Répondre
      • Bonjour,

        Ce logiciel abaisse la température de lumière et diminue fortement l’effet « bleuté » de l’écran. Je l’utilise depuis quelques années et c’est un vrai confort pour les yeux.

        Je pensais donc naïvement que, lorsque la couleur de l’écran change, la longueur d’onde change également.

        Pouvez-vous m’expliquer où est mon erreur ?

        Merci.

        Répondre
        • J’utilise Redshift (sous Linux), un équivalent de Flux (windows) : je ne peux plus m’en passer non plus.
          Niveau confort, c’est génial, mais après, je ne sais pas trop non plus quelle est l’incidence sur la quantité de lumière bleue. À mon avis c’est quand même mieux : toutes les surfaces blanches sur l’image de l’écran sont maintenant rouge-rosâtre, il y a donc moins de bleu quand même.

          Répondre
        • oui, tout a fait Florian, mais cette infime variation du bleu est imperceptible à l’oeil nu sur des écrans utilisants entre 262 144 couleurs (16 bits) et 16 millions de couleurs (32 bits), hormis peut être sur le blanc.

          Répondre
  2. Mouais… et par rapport à nos bons vieux cathodiques, qu’on équipait de filtres, ça dit quoi niveau rayonnement?

    Répondre
    • Patos le fourbe

      Il n’y a plus de rayonnement avec les écrans plats, du moins pas au sens où vous l’entendez, à savoir le rayonnement des éléctrons au travers de l’écran, dus au principe même de tube cathodique.

      Répondre
  3. 415 et 455 nm ne sont pas des fréquences mais des longueurs d’onde. Une fréquence s’exprime en Herz [Hz].

    Répondre
    • et avec des longueurs d’onde de 415 et 455nm ont est plutôt sur du violet. Mais nous ne sommes plus à une approximation près.

      Répondre
  4. Barbrousse

    Je ne sais pas réellement ce que ça vaut mais Gunnar fabrique des lunettes qui selon eux luttent contre ces rayons bleus.
    Le lien pour ceux que ça interesse : http://www.gunnars.com/how-they-work/

    Répondre
  5. Bon sinon , depuis 1988 ( a 8 ans ) je je fais du pc , écran cathodique à l’époque. et que c’est mon boulot maintenant ( admin système et réseau ), et je passe 14h/jour devant un écran sauf quand je dors et je mange ou je me lave 🙂 j’ai toujours 12/10 aux 2 yeux , et j’ai maintenant 35 ans…..

    tout dépend de ce que l’on regarde et comment on le regarde. ( tableau bureautique relou sur vielle ecran, ou FPS ou montage vidéo sur écrans recents… ).

    Répondre
    • lophtalmo

      35 ans c’est jeune. On se donne rdv dans une dizaine d’années et on en reparle.

      Répondre
    • Tomato Ketshup

      En même temps tes yeux ne te servent plus qu’à regarder un écran ! Et encore, une console texte je suppose. 🙂

      Répondre
  6. Il me semblait justement avoir lu que l’écran qui abîme les yeux est un mythe. Il peut provoquer une fatigue visuelle, certes, mais pas une dégradation à proprement parler. Quelqu’un pour confirmer/infirmer ?

    Répondre
  7. Bonjour à tous,

    Je suis opticien, et nous somme depuis quelques années sensibilisé aux problèmes de lumières bleus présent dans notre environnement ( écran, lumières, led ect..) sachez qu’il existe des verres avec des anti reflets qui filtre la partie nocive pour l’œil. ( à terme des maladie comme la DMLA pourrait être plus précoce)
    Il faut savoir qu’une partie de la lumière bleu sert aussi au développement de l’œil, il ne faut donc pas simplement bloquer sans distinction toute une partie du spectre lumineux.
    En application dans mon commerce, j’ai cet anti-reflet sur deux paires et je trouve que ça apporte un confort significatif pour les gens qui font beaucoup d’ordinateur ( ce qui est mon cas, environ 8h par jour ) ou travaille dans un environnement lumineux fatiguant . De plus, j’en ai déjà vendu à des personnes qui n’ont pas de défaut visuel, et j’ai eu de bon retour.
    Pour finir, je dirais que le défaut majeur de ces traitements est la teinte des verres qui pour absorber la lumière bleu, pervertit les couleurs. Tout est beaucoup plus chaud, et pour certain métiers ou hobbies cela peut être gênant.
    Il y à aussi l’aspect esthétique, c’est un anti-reflets qui n’est pas vraiment discret.

    https://scontent-mad1-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xap1/v/t34.0-12/11998190_10153116661550905_1110585631_n.jpg?oh=84567d1ded64f3cd9f034d4bdae2ab90&oe=55F388F7

    Répondre

Laisser un commentaire