Share
Les premiers disques Ultra HD Blu-Ray devraient sortir pour cet hiver 2015

Les premiers disques Ultra HD Blu-Ray devraient sortir pour cet hiver 2015

Cela fait déjà 9 ans que les premiers disques Blu-Ray proposant des films en haute définition sont apparus dans le commerce. Cette fameuse haute définition a été une véritable avancée pour les spectateurs du petit écran, qui ont ainsi pu bénéficier d’une qualité d’image jusque là inédite au sein même de leur salon.

Mais les fabricants aiment bien faire évoluer les standards pour proposer de nouvelles fonctionnalités, et surtout vendre du nouveau matériel avec des marges bien plus juteuses ! Ainsi donc, les premiers disques Ultra HD Blu-Ray devraient sortir pour cet hiver 2015, juste avant les fêtes de Noël.

Un prototype de lecteur de disques Ultra HD Blu Ray
Un prototype de lecteur de disques Ultra HD Blu Ray

Une période propice aux achats qui devrait ravir les fabricants de matériel audio-vidéo. Mais, au-delà de la fameuse Ultra Haute Définition que vont apporter ces nouveaux types de disques, d’autres nouveautés techniques vont aussi débarquer dans nos salons :

  • Le HDR : le High Dynamic Range est un ensemble de techniques qui permettent d’obtenir des niveaux d’intensité lumineuse plus nombreux. En gros : l’image parait plus vivante et crédible.
Sans HDR / Avec HDR
Sans HDR / Avec HDR
  • L’HFR ou High Frame Rate permet de doubler le nombre d’images affichées par seconde : au lieu des 24 images utilisées actuellement, ce sont 48 images qui seront utilisées pour représenter une seconde de vidéo, voire même 60 si le film a été filmé en 60 images par seconde (ce que prévoit de faire James Cameron pour Avatar 2 et 3). Le but de cette technologie est d’éviter les impressions de saccades lorsque les mouvements sont trop rapides dans les films : les scènes sont ainsi bien plus fluides qu’en 24 images par seconde. La récente trilogie Le Hobbit a notamment été tournée en HFR.
  • Le Digital Bridge : voilà une technologie qui pourrait s’avérer intéressante si elle n’est pas corrompue par la paranoïa des ayants-droits de l’industrie cinématographique. Conçu pour répondre aux nouveaux usages des cinéphiles, ce « pont numérique » devrait permettre aux spectateurs de copier les films sur leur platine ou sur un disque dur externe certifié, voir de les importer dans une qualité réduite sur leur tablette ou leur smartphone. Ainsi, plus besoin d’utiliser son disque pour regarder un film une fois que ce dernier a été copié.

Il est par contre fort dommage que le standard Ultra HD Blu-Ray établi ne supporte pas l’usage des différentes technologies d’amélioration de l’image en simultané. Il n’est ainsi pas prévu que l’on puisse bénéficier et de l’HFR, et du HDR et de la 3D et de l’Ultra HD en même temps. Cela vient peut-être d’une limitation de la puissance des lecteurs de disques Ultra HD Blu-Ray qui auraient besoin de bénéficier d’une sacrée configuration pour gérer en temps réel des vidéos en ultra haute définition avec ce genre de fonctionnalités activées, sans compter sur la gestion du son numérique à très haut débit.

Concernant l’éventuel achat d’un de ces premiers lecteurs de disques Ultra HD Blu-Ray, je ne saurais trop vous conseiller que de patienter : les appareils de premières générations essuient bien souvent les plâtres. Les erreurs de conception sont très souvent corrigées dès la deuxième génération. D’autant plus que les tout premiers appareils seront probablement proposés à des prix très élevés, et qu’il n’y aura que très peu de films en Ultra HD qui seront disponibles durant les premiers mois.

Source

3 Commentaires sur cet article

  1. Déjà que le blu-ray n’est pas encore majoritaire…
    On sent que ça va être le même succès que pour la 3D sur la TV 🙂

    Répondre
  2. Zulgrib

    On a clairement pas la même définition de crédible, des couleurs surréels ne sont pas crédibles du tout.

    Répondre
  3. Ah enfin c’est pas trop tôt, parce que pour le moment, à part pour jouer ma tv 4k elle patiente pour du contenu !!! surtout à 400 euros la tv, qu’elle bonne investissement !!

    Et ceux qui diront oui c’est inutile on voit pas la différence entre 4k et full hd à plus de deux mètre de la tv et bien c’est totalement faux ! on la voit, et on la voit vraiment bien !!!

    Répondre

Laisser un commentaire