Share
Skype Translator permet de traduire en français et en temps réel une conversation orale

Skype Translator permet de traduire en français et en temps réel une conversation orale

Trouver un bon traducteur ou un interprète capable de traduire en temps réel une conversation dans une autre langue, voilà qui n’est pas forcément à la portée de toutes les bourses ! Et si vous ne parlez pas italien, mandarin, allemand, anglais ou espagnol, il va être difficile de vous faire comprendre par votre interlocuteur étranger.

Mais Skype vient de lancer sa fonctionnalité Translator pour la langue française vers les principales langues parlées dans le monde, et le résultat est tout simplement digne d’un film de science-fiction !

La traduction Anglais-Espagnol en temps réel, disponible depuis le mois de décembre 2014
La traduction Anglais-Espagnol en temps réel, disponible depuis le mois de décembre 2014

Accessible d’ors et déjà à tous en téléchargeant gratuitement la dernière version Bêta de Skype Translator, cette version française de Translator étonne dès les premières minutes d’utilisation de part la qualité de ses traductions !

L’Obs a pu réaliser un test de cette version bêta, avec une conversation banale entre un français et une linguiste de chez Microsoft, anglophone, et le résultat est tout simplement impressionnant :

Les impressions données par le journaliste laissent aussi entendre que tout n’est pas encore parfait, mais que cette technologie de traduction en temps réel est néanmoins assez mûre pour être utilisée dès aujourd’hui :

Déroutant, car il faut s’habituer à la voix synthétique qui traduit tout en quasi temps réel – on peut lire aussi la traduction par écrit, via l’outil de chat.

Déroutant aussi parce que le logiciel, encore en rodage, est loin de tout comprendre avec exactitude – on s’en doutait. Par exemple le logiciel peut “rater” certains mots prononcés un peu vite, ou prononcer des phrases tout droit venues d’une autre planète.

Vertigineux, aussi, car lorsque la traduction se révèle parfaite – et cela fonctionne mieux que ce que l’on pouvait s’imaginer – on a l’impression de vivre un moment magique, historique.

Sachant que le système derrière Skype Translator va utiliser les futures conversations des utilisateurs pour affiner sa traduction et s’améliorer de jour en jour, il est à parier que nous sommes très proches d’assister à la naissance de premier traducteur linguistique en temps réel universel et artificiel véritablement efficace.

Il est maintenant possible de traduire une conversation du français vers l’italien, le mandarin, l’allemand, l’anglais ou l’espagnol et inversement. Ce genre d’avancée technologique ouvre de nombreuses nouvelles utilisations possibles : la possibilité d’assister à des cours dans une langue étrangère à l’autre bout du monde, même si vous n’êtes pas familier avec la langue parlée, de vous faire comprendre lorsque vous êtes en déplacement à l’étranger, de réaliser des négociations professionnelles sans avoir recours à un interprète…

Skype Translator nécessite tout de même une bonne bande passante pour fonctionner, car il utilise les serveurs de Microsoft pour réaliser l’immense travail que représente la compréhension d’une phrase prononcée à l’oral, d’une traduction correcte et de sa retranscription parlée. Si les résultats ne sont pas encore parfaits, Microsoft indique que le système neuronal d’apprentissage utilisé ici est passé d’un taux d’erreur de 20% à 7% à force de nombreuses traductions. Il devrait vraisemblablement continuer d’apprendre pour réduire ce taux d’erreur dans un futur proche.

C’est à se demander si cela ne risque pas de sonner le glas, à long terme, des métiers de traducteur et d’interprète, et si la population mondiale ne risque pas d’avoir la paresse de faire l’effort d’apprendre une nouvelle langue (ainsi que la culture qui va avec)…

Source

Laisser un commentaire