Share
Avec Windows 10, Microsoft change de Business Model : vous êtes devenu le produit

Avec Windows 10, Microsoft change de Business Model : vous êtes devenu le produit

Microsoft a bâti une grande partie de sa fortune sur la vente de licences pour les systèmes d’exploitation MS-DOS, puis le fameux Windows qui perdure encore de nos jours avec l’arrivée prochaine de la 10e et ultime version.

Un modèle que les nouveaux géants du monde de l’informatique que sont Google et Facebook n’ont pas adopté, préférant réaliser leurs bénéfices sur ce qu’ils tirent de nos habitudes et de nos données personnelles plutôt que d’essayer de nous vendre des offres payantes. Et il semble bien qu’avec Windows 10, Microsoft bascule aussi vers ce nouveau Business Model dans lequel vous n’êtes plus le client, mais bel et bien le produit.

Un adage que l'on croise souvent sur Internet, à juste titre
Un adage que l’on croise souvent sur Internet, à juste titre

Car oui, Windows 10 sera gratuit pour tout ceux qui utilisent déjà les systèmes d’exploitation de Microsoft. Serait-ce de la générosité venant de la firme de Redmond, ou le nouvel enjeu économique de Windows ne se situe plus dans ses ventes, mais dans les données que le système d’exploitation récoltera ?

Quand on se penche sur les nouveautés apparues dans le contrat de services de Microsoft pour cette dernière version de son système d’exploitation phare, on peut effectivement se rendre compte que les choses ont bien changé du côté de MS :

  • Comme ce qui se fait du côté d’Android, un identifiant publicitaire vous est automatiquement attribué et ce dernier sera utilisable par les développeurs et les annonceurs afin de vous proposer des réclames plus ciblées.
  • Idem, comme ce qui se fait déjà chez la concurrence, vos données de navigation sont régulièrement sauvegardées et synchronisées chez Microsoft, comme par exemple l’historique de votre navigation ou vos favoris. Certaines informations concernant votre ordinateur ou les applications que vous utilisez seront aussi envoyées aux serveurs de Microsoft.
  • Bing, le moteur de recherche de Microsoft, collectera aussi ces données afin d’améliorer ses services, même si ce n’est pas le moteur de recherche que vous utilisez au final. Une manière de recueillir les mêmes données que Google ou Yahoo, sans pour autant proposer un moteur de recherche populaire.
  • Comme ce qui se fait sur smartphone, les interactions que vous avez avec vos contacts, leurs coordonnées, le contenu de votre calendrier, la musique que vous écoutez, les données de vos emails et messages, etc. seront aussi analysés.

La CNIL appelle à la vigilance, en déclarant que les « internautes devront être particulièrement vigilants lors de la première utilisation du nouvel OS de Microsoft car la configuration par défaut peut inciter les utilisateurs à envoyer beaucoup de données à Microsoft. »

Vous savez maintenant que Microsoft vient juste de prendre le même virage que ses concurrents principaux, à savoir celui de la monétisation de vos données, plutôt que de vous faire payer l’utilisation de son système d’exploitation. Une situation qui ne ravira pas les plus paranoïaques d’entre nous, mais ces derniers ont-ils déjà confiance en un système d’exploitation propriétaire ? Dans tous les cas, cela explique bien pourquoi Microsoft essaie à ce point de pousser à passer vers la version 10 de son système d’exploitation.

Source

8 Commentaires sur cet article

  1. Duncan Idaho

    J’avoue. Ne serait-ce amazon/skype : quand je fais une recherche sur Amazon, je vois les pubs pour ce que j’ai cherché dans Skype… C’est très flagrant et relativement énervant…

    Bon, j’utiliserais quand meme Windows 10, mais j’aimerais bien que toutes ces options puissent être désactivables…

    Répondre
    • G-ronimo

      et elles le sont ! http://www.linformatique.org/microsoft-un-mouchard-dans-windows-10/
      Microsoft utilisait déjà des mouchards dans ces versions précédentes…y a pas grand chose de nouveau !
      quant au moteur de recherche, il suffit d’utiliser DuckDuckGo, StartPage ou autre qui ne référence pas les recherches.

      Répondre
      • Picalain

        Elles sont désactivables mais de façade. Je les ai soigneusement désactivés mais sont toujours présente sous votre nez. Et lorsque vous cliquez par exemple sur plan et que vous cliquez sur « non » trois fois la fenêtre s’affiche. A la troisième fois cela ne s’affiche plus quand même… On pourrait croire à un bug et cliquer sur oui pour en sortir ce que feront beaucoup de personnes.
        Lorsque vous installer un navigateur concurrent comme Firefox, à la fin de l’installation il vous demande si vous voulez en faire votre navigateur par défaut. Bien sûr vous répondez « oui ». Mais malheureusement c’est pas suffisant car le navigateur par défaut qui se lance n’est pas Firefox mais le nouveau navigateur de Windows 10. En fait il faut aller dans les préférences système et mettre le bon navigateur par défaut.
        Tout est a l’avenant comme ça.

        Répondre
  2. HelloWorld

    Je ne veux pas faire mon troll, mais … encore une raison de plus pour passer à une distribution GNU/Linux libre 🙂 ( oui, pour ubuntu, il y a aussi un peu de tracking )

    Répondre
    • ksm101

      Quand tous les softs que j’utilise seront portés sur Linux, promis… ! J’ai déjà tenté l’expérience, mais j’étais trop vite frustré … (Photoshop / Reason / Les jeux….)

      Répondre
      • HelloWorld

        Pour les jeux, c’est un peu la faute aux éditeurs.

        Je ne vais pas mentir, j’étais aussi frustré au début … maintenant c’est quand je repasse sur Windows que je suis frustré 😀
        Je ne force personne ( le meilleur OS est celui qui nous convient ), mais suivant les cas, c’est dingue de s’apercevoir comment on a pu passer à coté pendant toutes ces années. Un exemple concret : les interfaces graphiques.

        Répondre
    • moimoui

      j’ai déja testé mais franchement taper des lignes de commandes a tout bout de champs ca ma soulé. sans parler des bugs et autres incompatibilitées

      Répondre
  3. Je suis sur handy linux depuis peu, et je n’ai eu aucune ligne de commande a taper, ni d’incompatibilités.

    J’utilise linux pour la bureautique et windows uniquement pour les jeux, du coup, le windows reste rapide et peu lourd , le top pour les jeux 😛

    Répondre

Laisser un commentaire