Share
Un ayant droit fait disparaître de YouTube une parodie populaire des Chevaliers du Zodiaque

Un ayant droit fait disparaître de YouTube une parodie populaire des Chevaliers du Zodiaque

C’est là tout le problème d’utiliser une plateforme d’hébergement et de diffusion de vidéos comme YouTube : vous restez à la merci de la volonté et de l’interprétation des ayants droits, même quand vous êtes justement dans votre bon droit. Alors que la parodie constitue, en France, une exception aux droits d’auteur, certains producteurs ne voient pas les choses de cette manière et préfèrent demander la suppression pure et simple de certains contenus à vocation comique.

C’est ainsi la parodie basée sur les mythiques Chevaliers du Zodiaque qui disparaît aujourd’hui de YouTube, à cause des réclamations du japonais TOEI qui possèdent les droits de cette série animée des années 80.

Les réclamations de TOEI sur Les Chevaliers du Zodiaque, la série abrégée
Les réclamations de TOEI sur Les Chevaliers du Zodiaque, la série abrégée

Après 6 ans de présence sur la plateforme vidéo de Google, Les Chevaliers du Zodiaque, la série abrégée va devoir tirer sa révérence. Pourquoi donc, alors que la parodie est normalement une exception aux droits d’auteur ?

Toei est un studio de production de films et de séries d’animation japonais. Puisqu’ils viennent du pays du soleil levant, il est fort probable que les personnes contrôlant les contenus présents sur YouTube n’aient pas véritablement compris qu’ils avaient à faire à une parodie.

Le souci, c’est que YouTube précise qu’en cas de litige avec l’ayant droit japonais, et dans le cas où une décision est prise ne favorisant pas ici le créateur de cette parodie, des actions judiciaires peuvent tout à fait lui tomber dessus.

Quand vous avez une personne isolée qui produit un contenu pour le fun et qui risque des poursuites pour cela, avec en face le risque de se voir poursuivi par un producteur bien mieux armé juridiquement et financièrement, la plupart du temps, la balance penche en faveur dudit producteur… Ce système mis en place sur YouTube par Google n’est-il finalement pas en train d’appauvrir petit à petit la culture pour l’obliger à rentrer dans un moule validé par certains ayants droits ?

PS : La parodie est encore disponible sur certains comptes YouTube, mais pour combien de temps encore ?

Source

15 Commentaires sur cet article

  1. Yamakaky

    NOOOOOOOOOOOOOOOON !!!!!!!!

    Répondre
  2. Duncan Idaho

    Merci pour le lien !!

    Je récupère ca ! Les CdZ abregés sont bien marrants, ca m’aurait fait chier de la voir disparaître ! #EffetStreisand

    Répondre
  3. Y’a aussi en torrent, il paraît…

    Répondre
  4. Michel

    C’est une parodie utilisant les images originales, donc violant les droits d’auteur. C’est complètement con ce que vous dites.
    Les ayant droit n’auraient rien pu dire si les dessins avaient été l’œuvre de la personne qui a créé cette parodie.

    Répondre
  5. nightb29

    C’est quand même étrange que la TOEI s’attaque à une série parodique sur Saint Seiya qui certe, a fait un nombre important de vues, alors que des extraits voirs l’intégrale de série leurs appartenants comme dbz fassent des millions de vues sans qu’il y ai réclamation

    Répondre
    • Michel

      C’est un ayant droit de la série donc pas forcément la TOEI elle-même qui a lancé la procédure.

      Répondre
  6. Une des meilleures parodie que je connais. C’est clair que l’effet streisand sera plus fort que tout là encore.
    On fait des copies les gens 🙂

    Répondre
  7. tantmieux

    la série était naze, faire un buzz sur une série mythique, en ayant aucun talent, ca méritait pas mieux.

    Répondre

Laisser un commentaire