Share
Des séries accélérées pour caser plus de publicité

Des séries accélérées pour caser plus de publicité

En regardant certaines vidéos de séries TV ou de films qui sont tirées de chaînes de télévision américaines, n’avez-vous jamais remarqué quelque chose d’anormal ? Une mécanique mystérieuse permet notamment de caler plus de pages de publicité dans un même laps de temps. Mais quelle est donc cette astuce ?

Tout simplement en accélérant légèrement la vitesse de diffusion de votre film ou de votre épisode de série !

Les créatifs ne manquent visiblement pas d’idées pour trouver des techniques toujours plus subtiles pour nous faire manger encore plus de publicités au consommateur (et ainsi gagner plus d’argent).

Ainsi, certaines chaînes n’hésitent pas à accélérer un épisode pour grappiller quelques minutes afin de caser quelques espaces publicitaires supplémentaires.

En regardant la vidéo ci-dessous, vous comprendrez très vite de quoi je parle. Un petit avertissement s’impose toutefois : ce n’est pas très agréable à écouter…

La vidéo ci-dessus compare la diffusion d’une partie d’épisode de la série TV des années 90 Seinfeld, à vitesse normale (live feed) et de cette même partie sur la chaîne américaine TBS, spécialisée dans les émissions humoristiques et qui appartient au conglomérat Time Warner (qui possède entre autres le Time Magazine, CNN, Warner Bros et HBO).

Selon la description de la vidéo, on y voit une différence de 9% qui s’entend très vite, notamment par un débit de paroles accéléré. Une autre vidéo sur YouTube (retirée depuis, à la demande de Warner Bros) montrait un épisode entier de Seinfeld avec une différence de 7,5% entre le « live feed » et la diffusion par TBS. Résultat : habituellement, le découpage était 25 minutes d’émission / 5 minutes de publicités. Sur TBS, le résultat est de 21 à 22 minutes d’émission / 8 minutes de publicités ! Ayant vu la vidéo maintenant retirée, je peux vous dire que la différence à la fin de l’épisode était tout bonnement énorme.

En soit, ce n’est pas véritablement gênant car le subterfuge est assez difficile à déceler tant que l’on n’essaie pas de comparer. Cette « accélération de diffusion » arrange beaucoup TBS car la chaîne maintient un taux d’annonces publicitaires de 15,8 minutes par heure, soit plus de 25 % de pub ! La raison de ce subterfuge est simple à trouver : TBS étant une chaîne payante du câble et les services de vidéos à la demande via Streaming par abonnement s’implantant de plus en plus aux Etats-Unis, elle a tout simplement trouvé un moyen de maintenir ses bénéfices alors que la population déserte de plus en plus la télévision par câble.

Et vous, ne vous êtes-vous jamais demandé si en France cette technique existe ? Pas à ma connaissance, mais il ne serait pas étonnant que certaines chaînes françaises aient adopté la technique de leurs homologues américains non ?

Mise à jour : Cette technique est aussi utilisée par TF1.

Sources : Engadgetsnopes.com

13 Commentaires sur cet article

  1. Duncan Idaho

    Bien content de ne plus allumer la télé et ne regarder les séries qu’a l’ordi… Parfois en vitesse *3, quand c’est chiant :p (mais sans pub !) ou sur Netflix

    Répondre
  2. Est-ce qu’ils ont soupçonné la quantité abusive de publicité comme raison de la baisse d’audience au profit d’Internet ? :-°

    Répondre
  3. Les series de début de soirée sur 6ter sont coupées par la pub en plein dialogues. C’est assez barbare
    Ensuite l’épisode reprends à la fin du dialogue.
    Et je me disais justement que ‘était pour grapiller du temps de pub…

    Répondre
  4. C’est quoi la TV déjà ?

    Répondre
  5. C’est pas nouveau, ça fait des années que ça se fait. TF1 en prime time est assez friand de cette technique pour les films. Je me rappelle d’un Harry Potter où les voix étaient ridiculement aigües à cause de l’accélération

    Répondre
    • Ah bah c’est justement dans la mise à jour de l’article, j’aurais dû lire jusqu’au bout !

      Répondre
  6. De toute façon, je ne regarde quasiment plus la TV alors …

    Mais c’est pas étonnant 🙁

    Répondre
  7. Bergerac

    C’est aussi une question de technique : comment diffuser un film a 24 images par secondes sur un réseau qui transmet a 25 images par secondes ?
    En augmentant la vitesse de 4% tu te cales sur le 50Hz, simplement.
    C’est la problématique du telecine (voir fiche wiki), avec certains pulldown ils ajoutent meme des images pour corriger le fps.

    Répondre
  8. Han O'nyme

    TF1 ne diffuse pas les films en accéléré.

    C’est juste que les films de cinéma sont tournés en 24 images/s et que la TV diffuse à 25 images/s.
    Il est qualitativement préférable d’accélérer légèrement la diffusion du film plutôt que de doubler une image toute les secondes.
    Même chose sur les vieilles VHS et les DVD qui sont en standard à 25 images/s …

    La conversion est bien plus compliqué aux États-Unis ou la TV diffuse à 29,97 images/s. Le procédé de conversion s’appelle 3:2 pull down https://en.wikipedia.org/wiki/Three-two_pull_down

    Répondre
    • Thomas Sagot

      Très intéressant commentaire, merci j’en apprends tous les jours !

      Maintenant, est-ce que toutes les chaînes de TV (on va se cantonner aux Etats-Unis) diffusent en 30 FPS ? Si je suis ton raisonnement, toutes les chaînes de TV américaines doivent donc utiliser ce procédé non ?

      Répondre
  9. Datawolf

    Vivement qu’ils rediffusent des épisodes de Derrick !

    Répondre
    • Zed68

      Lol… bah oui Derrick en accéléré ça donnera une série policière normale… bien vu ! 😀

      Répondre

Laisser un commentaire