Share
Améliorez votre vie grâce à vos mots de passe

Améliorez votre vie grâce à vos mots de passe

Apprenez grâce à une méthode simple à obtenir tout ce que vous désirez ! Ca sonne un peu comme une mauvaise publicité, mais c’est pourtant ce que je vous propose. Le tout sans débourser un seul centime.

Comment est-ce possible ?

Tout d’abord, rendons à César ce qui lui appartient : je suis tombé il y a peu de temps sur un article du blog de Mauricio Estrella. Cet article le voici, traduit par mes soins (soyez indulgents ! 😉 ) :

“Comment a-t-elle pu me faire une chose pareille ?” me hurla la voix dans ma tête. Tout le temps. Tous les jours.

Retour en 2011, quand tout coulait paisiblement, les icones iOS avaient du sens, et les gens utilisaient du déodorant. J’étais au beau milieu d’une profonde dépression à la suite de mon divorce.

Heureusement, je pense avoir été assez malin (et j’ai eu la chance d’être bien entouré) pour gérer ma sortie de crise.

 

Un jour que je me rendais à mon espace de travail, ma routine s’est rompue à la vue de ce message sur l’écran de mon ordinateur:

Votre mot de passe a expiré.
Cliquez sur ‘Modifier mon mot de passe’ pour modifier votre mot de passe.

Ben voyons. Comme si cliquer sur ‘Modifier mon mot de passe’ allait faire autre chose…

J’ai imaginé ce message stupide prononcé par un vieillard acariâtre : “Ce satané mot de passe a expiré.

 

A mon bureau le serveur Microsoft Exchange est configuré pour demander aux milliers d’employés autour du Globe de modifier leur mot de passe. Tout les 30 jours.

Comme si ça ne suffisait pas, le serveur nous oblige à utiliser au moins une majuscule, une lettre minuscule, un symbole et un chiffre. Le tout pour un minimum de 8 caractères. Et bien évidemment, je ne peux pas réutiliser un mot de passe utilisé lors des 3 derniers mois.

 

J’étais furieux ce matin-là ! Jeudi, 9h40. Il faisait déjà si chaud que j’étais en nage. J’étais en retard. J’avais sauté mon petit déjeuner et ma cigarette d’avant-boulot pour finir ce dossier avant la réunion de 10 heures. Je n’avais même pas pris la peine d’enlever ma veste, et tout ce que j’avais devant les yeux était une vaste perte de temps !

J’en étais là… Devant ce champ de saisie au curseur clignotant, attendant patiemment que je saisisse un mot de passe que je vais ressaisir plusieurs fois par jour, pendant tout un mois.

Puis, une fois toute ma frustration passée, je me suis souvenu d’une astuce de mon ancien patron.

 

Je vais utiliser mon mot de passe pour changer ma vie.

 

Il paraissait évident que je ne pouvais pas me concentrer sur des objectifs à accomplir en l’état actuel de mon mode de vie et de mon état d’esprit. Bien sûr, il y avait des signes évidents m’indiquant ce qu’il fallait que je fasse – ou que je termine – afin de reprendre le contrôle de ma vie. Mais on ne fait jamais vraiment attention à ces indices…

Mon mot de passe est alors devenu mon indicateur. Il me rappela que je ne devais pas rester la victime de ma récente rupture et que j’étais assez fort pour prendre le dessus.

 

Mon mot de passe est devenu : “P@rdonn3_Lui”

 

J’ai dû taper cette rengaine plusieurs fois par jour. A chaque fois que mon ordinateur se verrouillait. A chaque fois que l’économiseur d’écran apparaissait avec sa photo. A chaque fois que je revenais du déjeuner seul.

Dans mon esprit, je ne tapais pas un mot de passe. J’écrivais “Pardonne lui” chaque jour, pendant un mois.

Ce geste simple a changé ma façon de regarder mon ex-femme. Ce rappel constant que je devais lui pardonner m’a permis d’accepter enfin la façon dont les choses se sont produites à la fin de mon mariage. Cela m’a offert une nouvelle opportunité de gérer la dépression dans laquelle j’étais tombé.

 

Les jours qui suivirent, mon état d’esprit s’est considérablement amélioré. A la fin de la deuxième semaine, j’ai remarqué que ce mot de passe devenait moins efficace et que son effet commençait à s’amenuiser. Un rapide rappel du mantra (Penser ‘Pardonne-lui’ tout en le tapant) a suffit pour relancer l’effet guérisseur presque immédiatement.

 

Un mois plus tard, notre cher serveur me demanda a nouveau de modifier mon mot de passe. J’ai réfléchi à la suite de ce que j’avais à faire.

 

Mon mot de passe est devenu : @rrete2Fumer

 

Et devinez quoi ? J’ai arrêté de fumer du jour au lendemain ! Ne pas reprendre a été difficile et douloureux, mais ce mot de passe m’a continuellement remotivé à chaque fois que je pensais bientôt baisser les bras. Il m’a véritablement aidé à atteindre mon objectif.

 

Le mois suivant, mon mot de passe est devenu : EconomiseEtVoy4ge@thailande

Devinez donc où je suis allé 3 mois plus tard ? Juste en économisant.

1-6bYBsM_dqpGWR06LOIOm2Q
Merci, mot de passe !
Ainsi, j’ai appris que je pouvais véritablement changer ma vie si je m’y prenais bien. J’ai continué cette méthode, mois après mois, avec d’excellents résultats !

Voici un petit florilège de quelques-uns de mes mots de passe, au cours de ces deux dernières années :

  • P@rdonn3_Lui ← pour mon ex-femme, là où tout à commencé.

  • @rrete2Fumer ← ça a marché.

  • EconomiseEtVoy4ge@thailande ← ça a marché.

  • 2Rep@sParJour ← ça n’a pas marché, je suis toujours gros.

  • AuD0D0@Minuit ← ça a marché.

  • 1viteLa@Resto ← ça a marché, je me sens à nouveaux amoureux.

  • Arrete2boire@2mois ← ça a marché, je me sens mieux.

  • @chete1Chat ← ça a marché, j’ai un magnifique petit chat.

  • @pelleM4M4N@Dimanche ← ça a marché, je l’appelle chaque semaine.

     Et celui du mois dernier :

Economise@B4gue ← Oui, ma vie va bientôt changer à nouveau !

 

J’attends toujours avec impatience chaque mois pour pouvoir changer mon mot de passe en quelque chose dont j’ai besoin.

 

Cette méthode a véritablement fonctionné pour moi ces 2 dernières années, et je l’ai partagé avec mes proches. Les résultats positifs avec eux m’ont convaincu de la partager avec vous tous.

 

Essayez par vous-même : écrivez ces petites phrases avec conviction et motivation et vous changerez votre vie !

 

N’oubliez pas, pour la sécurité, de complexifier votre mantra avec des caractères spéciaux et des chiffres. Vous pouvez aussi mélanger certaines lettres. S4f3ty_f1rst!

 

Passez le mot autour de vous, à ceux qui pourraient en avoir besoin.

 

Edit du 21 juin 2014: Elle a dit oui !

1-iQZFlXvfKBMb_hVxuWjOiQ

Alors, convaincu ?

Il faut avouer que si cette histoire, somme toute très personnelle, peut ne pas vous toucher autant que d’autres, La méthode expliquée semble redoutablement efficace. C’est le principe du Mantra, de l’auto-suggestion, la méthode Coué (non, pas Cauet !).

C’est la même méthode qui m’a permis d’arrêter de fumer avec le fameux bouquin d’Allen Carr. Je peux donc vous garantir son efficacité.

Faites-moi donc savoir vos résultats si vous appliquez cette méthode. Après tout, ce n’est pas tous les jours qu’on peut se vanter d’avoir changé sa vie avec un mot de passe !


Voici l’article d’origine :

How a password changed my life.

Article initialement rédigé sur feu Gemanek.blogspot.com avec l’aimable autorisation de son auteur (moi-même ^^ )

Image

9 Commentaires sur cet article

  1. Original mais bon… j’aime trop mon mot de passe qui est en fait le même partout :p

    Répondre
  2. mzik0013

    bien jouer gilles.. maintenant tout le monde connait ton mot de passe.. « le même partout » :p
    non franchement c’est très intéressant cette article… je vais essayer! avec en premier « change de boulot » ! ><

    Répondre
  3. Quand je me suis fait embaucher (en 2006), le mot de passe attribué pour ma messagerie pro était :
     » AQUOIBON  »
    Alors j’en ai vite changé parceque je sentais qu’il allais me peser de le tapper à chaque fois…

    Répondre
  4. Moi perso keepass + generateur de mdp avec syncro de ma base keepass ds le cloud

    Répondre
  5. Très belle histoire, je vais essayer ça !

    Répondre
  6. Il est beau de voir a quel point la barrière entre le virtuel, et le réel s’amenuise…
    Cette technique me fait beaucoup penser « Au pouvoir d’attraction »,

    explication ici : https://www.youtube.com/watch?v=oPqx2A__wxc

    Répondre
  7. Wouhouuu cette histoire m’a donné du baume au coueur, je vais tester de suite cette méthode.

    Merci Niko !!!

    🙂

    Répondre

Laisser un commentaire