Share
Comparaison entre les principaux services de messagerie instantanée disponibles

Comparaison entre les principaux services de messagerie instantanée disponibles

Avec le récent rachat de WhatsApp par Facebook pour 19 milliards de dollars, tout le monde commence à se pencher avec curiosité sur les messageries instantanées mobiles. Car on peut légitimement se demander ce qui peut pousser une multinationale à racheter une startup à ce prix, alors qu’elle ne génère qu’une vingtaine de millions de dollars de chiffre d’affaires…

L’engouement pour les messageries instantanées, principalement utilisées sur mobile, bat donc son plein (et risque de provoquer une belle bulle dans les prochains mois).

Voici un petit comparatif entre les principaux services de messagerie instantanée disponibles, afin que vous vous dirigiez vers un service qui vous correspond :

Hangouts-comparaison

Notez au passage qu’iMessages semble un tantinet à la traîne en terme de fonctionnalités… ^^

Source

18 Commentaires sur cet article

  1. Une bulle ? Tu es sûr de ce que tu dis ? Il me semble qu’une bulle se forme lorsqu’une spéculation de masse se fait sur une valeur. Ici, la spéculation n’existe pas, seul Facebook semble parier dessus.
    Alors que Facebook parie mal dessus (16 Milliards, mon dieu… –‘), on est d’accord. Mais il ne s’agit pas de « bulle » à proprement parler.

    A moins que t’aies une analyse différente… Tu peux éclaircir ce point ?
    Merci ! =)

    Répondre
    • Je te parie que d’autres boîtes vont suivre après cette transaction, sauf que le marché ne va pas pouvoir absorber 25 000 systèmes de messagerie instantanée non-compatibles entre eux.
      Ce qui me faut aussi me dire que c’est une bulle : euh… les messageries instantanées, ça existe depuis des années ! Qui n’a pas utilisé MSN Messenger ou le truc d’AOL dans sa jeunesse ?
      Et elles sont devenues quoi ces superbes applications ? Des flops à long terme ^^

      Répondre
      • Pas trop d’accord, plutôt que de parler d’une bulle, je dirais une lutte acharnée se prépare entre Microsoft (Skype), Google (Hangouts) et maintenant Facebook (Whatsapp) ! Mais nulle spéculation ici ! Ça va faire comme les réseaux sociaux : le marché s’est partagé entre FB, Twitter et Google+, et tout le monde trouve sa place !
        Je vois la même chose ici. Et un avantage à long terme pour Skype qui me paraît plus solidement installé.
        Finalement cher Nicolas, c’est nous qui formons des pseudo bulles (dans l’eau) avec nos plans sur la comète ^^ !

        Répondre
  2. Ce qui est dommage c’est les anciennes applis de chat commençaient à devenir interopérables… pour finir par disparaitre.

    AIM interopérable avec ICQ et GTalk
    GTalk interopérable avec AIM, et toute plateforme basée sur XMPP
    MSN Msgr interopérable avec Y! Messenger + contacts Facebook. Parait qu’y avait même une passerelle XMPP à la fin…
    Skype incluait les contacts MSN et Facebook, il était possible aussi de l’utiliser via une API sur d’autres applis comme Pidgin.

    Mais tout ça c’est fini…

    Répondre
  3. Je pense que c’est plus une bulle du « social », qui n’est pas présente que pour les messageries instantanné, mais pour tout ce qui est réseaux sociaux et tout, y’a eut assez d’achat à très aux prix d’applications et tout, on voit régulièrement ça passer.

    Répondre
  4. et viber ?

    Répondre
  5. PCInpact a sorti un comparatif bien complet : http://www.pcinpact.com/dossier/719-messageries-mobiles-laquelle-choisir/1.htm
    Par contre pour abonnés…

    Répondre
  6. Y’a pas viber et BBM ?

    Répondre
  7. Intéressant tout cela, mais je ne vois rien ni personne citer la protection des données, l’échange crypté de messages, etc. dans les critères de comparaison.
    Je ne fais pas de pub, mais je viens de découvrir l’appli Threema https://threema.ch/en en lisant un article. Ça vaut le coup d’y jeter un oeil aussi.

    Répondre
  8. Skype non dispo sur le web? Et skype sur Outlook.com, c’est considéré comme quoi?

    Répondre
  9. J’ai un peu de mal à comprendre comment une bête plateforme de messagerie a pu se vendre 19 milliards…
    Je n’utilise pas ce genre d’application, mais j’ai l’impression que les mails (qui sont 100% interopérables !) couvre 90% du besoin, non ?

    Répondre
    • Ces plateformes de messagerie sont utilisées sur mobile en lieu et place des sms dans les pays où les forfaits sms illimités sont inexistant ou chers

      Répondre
      • G-ronimo

        ou si tu te trouves à l’étranger, connecté à un réseau wifi, pour éviter d’exploser ton forfait..!

        Répondre
  10. je communique beaucoup par SMS mais je ne connaissais pas bien ces différents services. Merci pour cet article très instructif !

    Répondre
  11. anonymous

    perso j utilise TextSecure qui chiffre les sms sur le telephone et lors de la transmissipn avec mon correspondant. le seul hic, celanecessite que les correspondants soient en mesure d executer l application qui a une prtabilité limitée android ( et peut etre ios?). dommage que les applis citées plus haut ne proposent pas de chiffrement des données
    Ah?… On me dit que c est fait expres, une histoire de business model tourné autour de la récupération des données persos…. ahma c est vrai si c est gratuit c est nous le produit…

    Répondre
  12. G-ronimo

    heu…il me semble qu’il en manque un et pas des moindres…BBM !

    Répondre

Laisser un commentaire