game of life

Une machine numérique capable de synthétiser des protéines, des virus, de l’ADN et même des cellules vivantes à partir de fichiers sources

Quand vous tombez sur un article qui annonce qu’une équipe de chercheurs a réussi à créer une machine qui est capable de numériser et de recréer des protéines, des virus, de l’ADN et même des cellules vivantes, vous êtes normalement sur la défensive. Encore un article sensationnaliste pondu par des pseudo-journalistes en mal de visiteurs ?

Mais, lorsque vous vous rendez compte que le chercheur derrière cette machine est quelqu’un d’extrêmement sérieux et reconnu, là vous êtes carrément interpellé…

Craig Venter s’est en effet illustré dans la course au séquençage du génome humain grâce à une technique innovante de séquençage automatisé. C’est aussi lui qui réalisa le premier séquençage complet du génome d’un organisme vivant, ainsi que l’un des premiers séquençages complets de génome humain.

Depuis, il travaille notamment à la création du premier organisme vivant artificiel. Des travaux qui sont en bonne voie, puisque son équipe a réussi notamment à créer un chromosome artificiel et à l’introduire dans des organismes vivants. Ce chromosome contient même un marqueur artificiel pour être sûr de pouvoir le différencier d’un matériel génétique naturel : un alphabet complet a été créé, permettant d’inclure les noms complets de l’équipe travaillant sur le projet, ainsi qu’une adresse email au sein du code génétique. Un organisme qui contient une adresse email encodé au sein même de ses cellules, je trouve déjà cela complètement fou oO

Craig Venter est donc un homme ambitieux, respecté, mais aussi iconoclaste dans le milieu scientifique, avec des méthodes contestées comme étant parfois trop simples, malgré les résultats bien concrets de ses travaux.

Ce monsieur a donc révélé l’existence d’une machine capable de réaliser ce qu’il appelle de la « téléportation biologique » : en gros, un réplicateur qui peut recréer des protéines, des virus, de l’ADN et même des cellules vivantes à partir de fichiers numériques qu’il est même possible de télécharger via Internet.

Arrêtons-nous ici une petite minute pour intégrer ce que cela signifie : il existe une machine qui peut imprimer des matériaux de base du vivant, et même des cellules, et il est possible de s’échanger les fichiers sources par Internet. C’est tellement dingue que je suis étonné que ce genre de nouvelle n’est pas fait la une des journaux ces derniers mois !

Au niveau des applications, ça peut aussi vite devenir complètement démentiel :

  • Possibilité de créer des vaccins quasiment instantanément, alors qu’il faut aujourd’hui de nombreuses semaines pour en réaliser, ce qui pourrait conduire aux premiers vaccins efficaces contre les rhumes et le VIH.
  • Possibilité d’envoyer des fichiers d’organismes à travers l’espace, par exemple à une mission humaine basée sur Mars, pour que les astronautes puissent imprimer leurs propres médicaments, ou bien même d’envoyer sur Terre les fichiers sources du génome d’un éventuel organisme trouvé sur place.
  • Possibilité de créer des virus combattant les bactéries résistantes aux antibiotiques…

Même si le prototype actuel qui est en voie de commercialisation pour les hôpitaux, les centres de recherche, et même pour les particuliers ne permet pas encore d’imprimer des organismes vivants, l’équipe de Craig Venter continue de plancher sur leur organisme artificiel idéal. Une sorte de support vierge capable d’accueillir n’importe quelles informations génétiques avant de venir à la vie, et potentiellement de se reproduire.

Espérons juste qu’il n’y aura pas un taré qui va imprimer chez lui le virus mortel idéal, dérivé d’Ebola

Source

  4Comments

  1. white   •  

    Moi je vois aussi que ça permet a n’importe qui qui a une machine du genre de synthétiser des virus extrêmement dangereux…

  2. Datawolf   •  

    On a créé un être vivant artificiellement : ça y est, Dieu est mort !

    • Datawolf   •  

      Ah ben non, en relisant l’article original :

      « The current prototype can produce only DNA, not proteins or living cells »

  3. G-ronimo   •  

    Johnny Mnemonic, sans implant artificiel..! ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>