Share
La suppression des DRM augmente les ventes de 10% en moyenne

La suppression des DRM augmente les ventes de 10% en moyenne

Alors que tout le monde a prévenu les majors de la musique que l’inclusion de DRM dans les fichiers musicaux commercialisés allait freiner les ventes plutôt que de les augmenter, il n’existait pas encore de véritables études scientifiques pour le prouver.

C’est maintenant chose faite, avec ces recherches provenant de l’Université de Toronto qui démontrent que la suppression des DRM augmente les ventes de 10% en moyenne.

En comparant les ventes avant/après retrait des DRM de 5 864 albums de 634 artistes différents provenant des 4 plus grosses majors du monde de la musique (EMI, Sony, Universal et Warner), les chiffres qui ressortent de cette étude montrent bien l’impact important qu’a la mise en place de verrouillage numérique sur les ventes de musique.

Si les albums qui sont au top des ventes sont relativement peu affectés par la suppression des DRM, les albums moins récents ou plus méconnus bénéficient quant à eux d’un bond de 30 à 40% d’augmentation des ventes !

Comment expliquer cela ? Tout simplement car la suppression des DRM permet de partager plus facilement et de découvrir des albums plus méconnus, et que l’utilisation de musique légale devient aussi confortable que d’utiliser des fichiers MP3 piratés.

Quand est-ce que cette conclusion va arriver dans le monde des livres numériques, du cinéma en téléchargement et des jeux vidéo ?

Source

Laisser un commentaire