Share
L’armée américaine se fait prendre à utiliser des logiciels piratés

L’armée américaine se fait prendre à utiliser des logiciels piratés

L’hypocrisie du gouvernement américain à propos des logiciels piratés est vraiment hallucinante…

Alors que le vice-président des Etats-Unis avait déclaré que « le piratage est purement et simplement du vol », au même moment, une entreprise ayant vendu des logiciels à l’armée américaine s’est aperçu que cette dernière avait tout simplement piraté ses logiciels pour les utiliser sans payer !

Durant l’année 2004, Apptricity vendit à l’US Army une application pour gérer ses troupes et ses ravitaillements. Le contrat précisait bien que l’application ne serait utilisable que sur 5 serveurs et 150 appareils au maximum.

Sauf qu’en 2009, l’armée américaine révéla par accident lors d’une réunion stratégique que l’utilisation de ce logiciel fût bien plus étendue que prévue… C’est sur pas moins de 93 serveurs et 9 000 appareils que le logiciel d’Apptricity fût installé !

Avec un prix de vente de 1.35 millions de dollars par serveur, et de 5 000 $ par appareil, le manque à gagner dû au piratage par l’armée US s’élève à 224 millions de dollars !

Une situation inacceptable pour Apptricity, qui attaque alors le gouvernement américain en justice pour réclamer cette somme, mais qui finalement s’arrange à l’amiable pour un montant de 50 millions de dollars.

N’est-il pas ironique que le gouvernement qui se bat le plus au monde contre le piratage est aussi celui qui se permet de pirater allègrement ?

Source

1 commentaire sur cet article

  1. Je n’ai qu’une seule remarque à apporter…

    http://www.youtube.com/watch?v=rX7wtNOkuHo

    Répondre

Laisser un commentaire