Share
Adobe limite ses ebooks et interdit… la lecture à voix haute

Adobe limite ses ebooks et interdit… la lecture à voix haute

Adobe ne plaisante pas avec le piratage des livres électroniques. Ces derniers vont même particulièrement loin en ce qui concerne les conditions d’utilisation de ses ebooks au format ePub :

Il est ainsi interdit de copier, d’imprimer, de prêter leurs livres électroniques, mais aussi il est interdit de les lire à voix haute oO

BVYXIcfCMAIu5Sb

On en rit pour le moment, mais de là à imaginer qu’ils puissent utiliser un jour le micro des tablettes et liseuses électroniques pour contrôler qu’aucune lecture à voix haute ne soit faite, il n’y a qu’un pas…

Source et Image

13 Commentaires sur cet article

  1. Il y a des gens qui ne savent pas lire sans lire à voix hautes, ils feront comment ?

    Encore une raison d’éviter tout contenu sous DRM.

    Répondre
  2. Ahahah.. Je viens de faire un pti tour sur Wikipédia :
    «  »Il semble qu’il y ait eu confusion phonétique (paronyme) entre la daube et l’adobe dans l’origine du terme argotique : « cette maison est de la daube » pour « c’est de l’adobe ». L’adobe étant un mot arabe et berbère, assimilé en espagnol, désignant des briques de terre crue séchée au soleil » »

    CQFD ! 😀

    Répondre
  3. Je pense plus qu’il parle de la lecture du fichier par un logiciel de synthèse de voix, exemple pendant les heures de cours un professeur utilise un ePub pour ces cours et met en mode oral.

    Répondre
    • Baronsed

      Je ne trouve pas ça moins problématique…

      Répondre
    • Ben, justement, j’aime bien que la synthese vocale ( Cool Reader ) me lise mon livre: les longs trajets sont plus agréables. 😉

      Répondre
  4. Je pense qu’il faut prendre ça au premier degré, ce qui fait que l’on n’a pas le droit de lire à voix haute les passages qui nous font marrer aux gens à côté de nous, ou même dans le cas d’une lecture publique (chose assez courante aux USA).

    Répondre
  5. Datawolf

    Vous n’y êtes pas !
    Ce qui est interdit c’est de faire une lecture publique d’un ebook.

    Répondre
  6. contrelesco..

    ils sont trop Co.. chez Adobe,

    ils vont m’explique comment faire si un voyant fait la lecture a un non voyant…….

    Répondre
  7. En attendant, on pourra toujours boucher le micro de la liseuse avec le doigt si ça venait à être implémenté, vous affolez pas hein ^^ ! Ou simplement, on pourra ne pas acheter leurs produits. Concurrence, capitalisme, toussa.

    Répondre
  8. Est-ce que ce n’est pas tout simplement pour éviter que les utilisateurs fassent des livres audio de ces ouvrages ?

    Répondre
  9. bartaturc

    « Read aloud » était la fonction text-to-speech d’adobe il y a quelques années, et qui avait révolté certains auteurs du fait de la médiocrité de la synthèse vocale employée, ils ont exigé de pouvoir interdire l’utilisation du text2speech intégré au produit adobe sur leurs oeuvres. la restriction est toujours en place mais a été renommée « text-to-speech », allez voir n’importe quel ebook sur amazon…

    Répondre
  10. bartaturc

    ps : la capture d’écran date d’au moins 2010

    Répondre

Laisser un commentaire