Rejoignez les
34719 abonnés

Un gel qui permet de stopper instantanément les hémorragies

Publié le par Nikopik dans la catégorie Culture, High Tech

Bleeding

Les blessures causant d’importantes pertes de sang peuvent rapidement conduire à la mort d’un patient si l’écoulement n’est pas arrêté.

La plupart du temps, il faut arrêter l’écoulement du sang le temps que la personne soit prise en charge par un médecin. Mais comment arrêter très rapidement un saignement abondant si vous êtes sans matériel (sur un champ de bataille par exemple. Je vous le concède, cela n’arrive pas tous les jours…) ?

Un étudiant de la New York University a semble-t-il trouvé la solution idéal grâce à ce gel capable de stopper instantanément une hémorragie : 

Impressionnant hein ?

Pour être efficace, ce gel fonctionne en 3 étapes :

  • Premièrement, il colle les lèvres de la plaie afin de souder entre eux les tissus.
  • Deuxièmement, il active au contact du sang sa coagulation.
  • Troisièmement, il active aussi les plaquettes contenues dans le sang, afin que la plaie soit rapidement refermée et que sa cicatrisation commence plus rapidement.

Une sorte de recette miracle qui intéresse bien entendu l’armée, mais aussi le corps médical.

Imaginez pouvoir réparer une grosse plaie avec une simple seringue… Il sera peut-être même possible de pouvoir se soigner soi-même sans faire des points de suture à la Rambo ^^

Source et Image



8 réponses à Un gel qui permet de stopper instantanément les hémorragies

  1. BlackMouse

    Ça ne risque pas de provoquer des hémorragies internes ?

  2. Zeko

    Whaaaa !

    Du médigel !

  3. beby

    C’est pas la main de Kratos ça ? ^^

  4. le hollandais volant

    Marrant comment ce sont des étudiants qui découvre toutes ces choses.
    Je me demande si c’est ici, mais j’ai lu un jeune qui avait un réacteur de fusion nucléaire dans sa chambre, une américaine qui avait un solution pour je ne sais plus quelle maladie grave…

    C’est bien !

    • tshirtman

      Pas mal d’amateurs ont des réacteurs de fusion nucléaire chez eux, c’est assez compliqué et cher a produire, mais ça reste à la portée d’un enthousiaste qui a un peu d’argent. Le truc c’est que ça produit moins d’énergie que ça en consomme, et si les physiciens n’en font pas, c’est par ce qu’ils n’ont pas de formule permettant d’en faire autrement, alors ce genre d’expérience les intéresse peu, enfin, si, mais à plus grande échelle comme l’EPR et les générations suivantes qui sont en préparation, c’est juste une question de moyen.

  5. Malus

    Pratique ce truc, mais ça doit faire des cicatrices super moches…
    (c’est un coup à devoir rouvrir à l’hosto pour refermer proprement)

    • mini

      Tout le monde ne réduit pas son choix à « mourir moche ou vivre beau ».

  6. Marc Tartempion

    J’ai entendu dire que ce gel n’avais en fait rien de révolutionnaire. Les laboratoires scientifiques les utilisent depuis quelques années déjà et leurs usages sont vraiment réduits. En effet, sur une plaie saignant abondamment il peut être utilisé cependant il y a des chances que le gel provoque un caillaux sanguin ou provoque une hémorragie interne.
    Voilà espérant avoir pu apporter une information utile =)

Ajouter un commentaire