Share
Un accès simple et gratuit à de nombreux VPN pour contourner les blocages et la censure

Un accès simple et gratuit à de nombreux VPN pour contourner les blocages et la censure

Vous voulez accéder à certains contenus sur Internet, mais le pays dans lequel vous vous trouvez censure certaines pages ou vidéos ?

Pas de panique : voici un moyen de contourner les blocages avec ce projet regroupant de nombreux VPN gratuits !

Les VPN, ou en français, réseaux privés virtuels, permettent en gros d’utiliser un accès Internet via un autre ordinateur. Votre opérateur ne sait pas ce que vous y faites, puisque la connexion peut être cryptée.

Afin de contrer les menaces grandissantes de blocage et de censure d’Internet à travers le monde, une université japonaise vient de lancer un projet de VPN publics basé sur le volontariat.

Pas besoin d’être inscrit pour les utiliser, il vous suffit de vous connecter depuis votre ordinateur (Windows, Mac OS, Linux) ou votre tablette/smartphone (iOS et Android) à l’un des serveurs VPN disponible pour que votre adresse IP soit instantanément modifiée. Ainsi, vous pourrez par exemple accéder à des contenus réservés aux USA ou à la Grande Bretagne sur Youtube, ou aller sur Twitter depuis certains pays qui bloque ce service :

overview_vpngatePour ceux qui voudraient bénéficier d’une connexion sécurisée, il est possible de se connecter en utilisant le protocole SSL-VPN en utilisant un logiciel comme SoftEther, qui vous permettra de vous connecter à un VPN en un seul clic :

SoftEtherToutes les informations de configuration se trouvent sur le site du projet.

Vous pouvez aussi rejoindre le projet et devenir une passerelle pour permettre à d’autres utilisateurs d’utiliser une partie de votre connexion Internet pour contourner la censure.

Avec des performances suffisantes pour regarder des vidéos en ligne sur Youtube, la liste fournies de VPN semble déjà intéressante pour un projet naissant.

Espérons que de nombreux autres utilisateurs se joindront au projet 😉

Source

21 Commentaires sur cet article

  1. Mais si l’ont « devient une passerelle », les activités illicites d’autres, passant par notre connexion, ne nous seraient pas reprochées à nous ?

    Répondre
    • César

      Logiquement, mais à condition que l’adresse IP soit reconnue comme étant une donnée personnelle, or l’utilisation de VPN ou de proxys tente justement de prouver que ce n’est pas le cas.

      Niveau juridique, cela semble assez flou…

      Répondre
      • Frewd Blan

        Il me semble qu’officiellement, la Hadopi se base sur les adresses IP pour identifier les contrevenants.
        Mais tout aussi officiellement, l’Elysée a reconnu que les adresses IP ne pouvaient être utilisées pour confondre quelqu’un. Il me semble que c’était dans un article paru sur ce site, dans une affaire de téléchargement illégal… dont l’adresse IP pointait au sein même de l’Elysée!!

        S’ils pouvaient s’entendre là-dessus, ça éviterait des imbroglios juridiques…

        Répondre
      • Il est alors tout de même fort probable que certaines instances tentent de plaider que la mise à disposition de sa connexion pour servir de VPN équivaut à une mauvaise sécurisation de sa ligne n’est-ce pas ?
        Après tout d’après pas mal de monde, les gouvernants veulent finir par avoir un contrôle total sur les données que nous échangeons, il faudrait donc dissuader tout système permettant de contourner les contrôles, et donc entre autre les VPN. L’Etat n’essaierait pas de contredire la HADOPI sur ce cas du coup.
        Au final ça revient à tenter le diable et risquer de se faire punir dans une « démocratie » pour avoir essayé de combattre la censure, non ?

        Répondre
        • C’est aussi en ne faisant rien qu’on laisse ça arriver …
          Pas forcément besoin de descendre tout casser dans la rue pour s’opposer à ce genre de chose 😉

          Répondre
          • En ce moment c’est de pire en pire ! Entre les filtrages touchant les sites de streaming et de téléchargement, l’espionnage massif de la NSA et le vote sauvage de la loi de programmation militaire en France, ça devient invivable sur le Net !

            Autant dire qu’actuellement, un VPN est le strict minimum pour protéger sa vie en ligne, sa liberté de naviguer et ses données personnelles… Perso j’ai passé du temps à comparer les multiples offres via des sites comparateurs et autres du genre http://www.meilleurs-vpn.fr/ et j’en suis arrivé à en choisir 1 ou 2 que j’utilise par intermittence selon l’utilisation.

            Un conseil, faites de même avant d’avoir des mauvaises surprises…

  2. j’ai rien compris comment ça marche sur ubuntu, il faut que vous faite un tutorial pour les nuls comme moi

    Répondre
    • Hello, je suis sur ubuntu et j’utlises vpnfacile qui me permet aussi de changer d’ip et de situation géographique dans chez pas combien de pays (fr, nl, lu, ru, us, etc)

      et il ont un très bon tuto
      https://vpnfacile.net/tutorial-comment-installer-vpn-linux-ubuntu.html

      Sa devrait marcher pour tout les fournisseurs qui on openvpn, met jte conseil vraiment vpnfacile, un très très bon support rapide 7/7 et il sont en promotion, a+

      Répondre
  3. ça fonctionne super bien, et on peut s’y connecter depuis les outils de nos systèmes, c’est juste top.

    (testé sur xp 7 android 4.1.2)

    Répondre
  4. Renaud

    2 petites nuances quand même:
    – comme l’on rappelé certains, l’IP est encore considéré comme une donnée personnel (qui relève entre autre d’une déclaration à la CNIL). Ce projet a pour but justement de désacraliser l’IP (surtout avec l’arrivé des CGN (par manque d’IPv4) mais ce n’est pas encore le cas ! Donc si on utilise votre IP pour des actions illicites vous êtes coupable ou au mieux complice (vous avez volontairement partagé votre connexion pour aider à ces actions)
    – 2 tu le trafic IP qui transite sur les noeuds sont donc lisibles par ces noeuds. En gros l’utilisation du SSL (https) et d’aurant plus critique sinon vous allez avoir une drole de surprise. ET au-dela les attaques MITM (de plus en plus courante) rendront même le SSL encore plus compliqué à utiliser car il faudra vérifier le certificat !

    Bref c’est un beau projet, mais surtout utilse pour se rendre à minima un peu anonyme sur le réseau (et il n’y a pas de mal) mais à eviter pour une utilisation sur la longueur 😉

    My 2cents

    Répondre
  5. Ouai mais les chinois par exemple, pour un utilisateur sur un VPN de type OpenVPN ils arrivent à griller et à couper la combinaison IP / Port.

    Le seul remède possible est de passer pas des tunnels SSH avec une grande variété d’IPs.

    http://www.contourner.net est un des nombreux providers proposant ce type d’accès.

    Répondre
  6. étant passé en chine quelques temps j’ai pu constater qu’il y avait énormément de restrictions, même plus dans certaines régions/provinces du pays. j’ai utilisé http://atproxy.tk pour me connecter à tous les sites censurés (gmail, youtube, facebook… plus tous ceux qui ne leur plaisent pas.)
    si ça peut aider.

    Répondre
    • Sans compter que les VPN gratuits c’est bien pour naviguer mais quand on veut l’utiliser pour télécharger ou du streaming, mieux vaut passer sur du Premium non limité !

      HMA! Pro VPN (c’est son petit nom) tient ses promesses et la plupart des utilisateurs en sont satisfait (applis simple, pas de limitations etc). Et au moins, le nombre de pays (et d’IP) est conséquent ! Retrouvez un test complet avec tous les paramètres essentiels sur http://le-meilleurvpn.fr

      Attention, ne pas prendre de VPN basé ou géré en France !

      Bon surf à tous !

      Répondre
  7. Après en avoir testé des dizaines, c’est toujours dur de faire un choix, notamment par rapport à la conservation des logs et aux accès possibles des autorités.

    HMA est connu pour avoir aidé les autorité lors de l’arrestation d’un pirate de LulzSec !!

    Un récent comparatif a été publié sur UnderNews (http://www.undernews.fr/comparatifs-vpn) et montre que beaucoup de VPN ne sont pas no-logs…

    Il faut être très vigilent si vous cherchez vraiment un bon anonymat, surtout au critère géographique du serveur !

    Répondre
  8. slv
    comment je peux travaillé avec VPN
    je suis Algérienne et j’ai pas trouvé le serveur de mon pay sur VPN

    Répondre
  9. Personnellement je ne connais pas de prestataire vpn avec des serveurs en Algérie. Désolé.

    Répondre
  10. Bonjour à tous

    Mefiance ,j(utilise softether qui n’est pas evident au prime abord.
    Si vous vous connectez à une passerelle vpn pas de soucis avec Hadopi notament.
    Mais attention aux deconnections là vous devenez visible.
    Pire vous souhaitez partager votre connexion avec softether là votre ip peut etre relever , j’ai reçu mon 2eme avertissement en recommandé.finis pour moi le téléchargement.

    CDT

    Corben

    Répondre
  11. Octopus

    Bonjour,
    Pour ceux et celles qui souhaiteraient en savoir plus sur « VPN GATE » et la sécurité VPN voici un article (tutoriel) pas mal que j’ai trouvé sur le Net:
    http://www.leblogduhacker.fr/les-risques-du-web-et-dune-protection-vpn-10-astuces-de-securite/
    Le site leblogduhacker.fr a publié un article sur « VPN GATE » et deux autres VPN payants (Steganos vs NordVPN), intéressant ! 🙂

    Répondre
  12. Bonjour,
    Je ne dirais pas que tous les VPN gratuits ne sont pas sécuritaires. Par contre, compte tenu des menaces et de l’évolution des actes de piratage informatique, ce n’est pas un choix à prendre à la légère. Pour contourner de simple restriction géographique pour regarder une vidéo comme pour protéger ses comptes en ligne, un meilleur vpn est toujours important. Aussi, je recommande de bien choisir son FAI en fonction de l’utilisation. Le plus important étant de non seulement de rester anonyme, mais de protéger toutes ses informations personnelles.

    Répondre
  13. Je pense aussi qu’un VPN comme Hidemyass n’est pas le plus adapté pour contourner Hadopi. J’ai opté pour ExpressVPN et je pense qu’il est bien plus sûr. Le test a été trouvé sur http://vpnactu.fr/test-expressvpn/ et de nombreux VPN y sont testés

    Répondre

Laisser un commentaire