Share
Microsoft ne fait plus partie du top 10 des produits les moins sécurisés. Apple par contre…

Microsoft ne fait plus partie du top 10 des produits les moins sécurisés. Apple par contre…

Durant très longtemps, Microsoft a été décrié pour les nombreuses failles de sécurité de ses produits.

Il faut dire qu’il est très tentant pour les hackers d’utiliser de telles failles, la part des ordinateurs tournant sur Windows dépassant toujours les 90% du parc informatique mondial.

Afin de ne plus avoir cette image de passoire qui lui collait à la peau, Microsoft a réalisé de nombreux progrès en ce qui concerne le comblement de ces failles de sécurité, avec des mises à jour très rapides et automatisées pour boucher les trous au plus vite sans que les utilisateurs n’aient à faire quoi que ce soit.

Une stratégie visiblement gagnante, puisque contrairement aux années précédentes, le top 10 Kaspersky des vulnérabilités menaçant le plus la sécurité de nos ordinateurs n’est plus représenté par un seul logiciel de Microsoft. Apple par contre apparaît 2 fois dans le classement…

Voici les vulnérabilités présentant le plus de risques pour votre sécurité informatique selon Kaspersky :

  1. Oracle Java Multiple Vulnerabilities: DoS-attack (Gain access to a system and execute arbitrary code with local user privileges) and Cross-Site Scripting (Gain access to sensitive data). Highly Critical.
  2. Oracle Java Three Vulnerabilities: Gain access to a system and execute arbitrary code with local user privileges. Extremely Critical.
  3. Adobe Flash Player Multiple Vulnerabilities: Gain access to a system and execute arbitrary code with local user privileges. Gain access to sensitive data. Highly Critical.
  4. Adobe Flash Player Multiple Vulnerabilities: Gain access to a system and execute arbitrary code with local user privileges. Bypass security systems. Highly Critical.
  5. Adobe Reader/Acrobat Multiple Vulnerabilities: Gain access to a system and execute arbitrary code with local user privileges. Extremely Critical.
  6. Apple QuickTime Multiple Vulnerabilities: Gain access to a system and execute arbitrary code with local user privileges. Highly Critical.
  7. Apple iTunes Multiple Vulnerabilities: Gain access to a system and execute arbitrary code with local user privileges. Highly Critical.
  8. Winamp AVI / IT File Processing Vulnerabilities: Gain access to a system and execute arbitrary code with local user privileges. Highly Critical.
  9. Adobe Shockwave Player Multiple Vulnerabilities: Gain access to a system and execute arbitrary code with local user privileges. Highly Critical.
  10. Adobe Flash Player Multiple Vulnerabilities: Gain access to a system and execute arbitrary code with local user privileges. Bypass security systems. Gain access to sensitive data. Extremely Critical.

On peut constater que des produits d’Oracle ou d’Adobe figurent bien en tête de liste des logiciels à éviter pour protéger au mieux son ordinateur.

Du côté d’Apple, il apparaît que les logiciels QuickTime et iTunes menacent plus la sécurité de nos ordinateurs que le fait d’utiliser un système d’exploitation Windows.

Comme quoi les temps changent, des situations que l’on croyait immuables peuvent s’inverser, et ceux qui rabâchent à tue-tête que les Macs sont forcément plus sécurisés qu’un ordinateur sous Windows feraient bien de réviser leur jugement 😛

Source et Image

8 Commentaires sur cet article

  1. Le plus inquiétant ce n’est pas quickSux et iDollar mais l’omni présence de Adobe 5/10 et le double podium d’oracle qui sont des produits présents aussi bien sous winDows que mac

    Répondre
  2. C’est surtout un problème de droits … à force de tout fouiner avec leurs logiciels, ceux-ci ont accès à tout, et à la première faille, c’est la voie royale.
    Vivement une séparation plus stricte des permissions.

    Répondre
  3. « ceux qui rabâchent à tue-tête que les Macs sont forcément plus sécurisés qu’un ordinateur sous Windows feraient bien de réviser leur jugement » L’article parle des logiciels, et pas des OS. Mais bon, de toute façon, il est clair que les Macs sont bourré de failles, qui ne seront corrigées que le jour où les hackers les utiliseront. Un Mac/Linux user 🙂

    Répondre
  4. Gros troll pour les petits Apple Fan Boys :p
    J’aime ^^

    Répondre
  5. Géronimo

    en plus, il me semble que QuickTime, fait parti de ce classement depuis fort longtemps..!

    Répondre
    • En même temps, c’est pas comme si Quicktime avait un quelconque intérêt en tant que logiciel ^^

      Répondre
  6. Vermillon

    Ce site n’est pas à jour :

    je possède un Samsung Galaxy Ace et on m’indique j’ai en main un Motorola…

    Répondre
  7. selibère

    ne pas confondre ios et osx…
    ne pas confondre un système UNIX BSD comme OSX et iOS…
    l’avantage certains d’un microdaube ou d’une pomme pourrie, c’est d’avoir un support proprio pour les derniers drivers (commerce oblige). Tant qu’il n’y aura pas de lois restrictives ou de normalisation plus étroites pour les fabricants… il y aura se genre d’exploitation du savoir à des fins commerciales (et non techniques)… et par la même, un sectarisme à terme des clients (sic de la censure imposé au dessus des lois).
    Oracle, qui a racheté Java, lui, a aussi le même genre de politique mercantile. Non pas que gagner de l’argent soit un problème… le problème est de subir pour ce faire un système financier qui, pour exister, doit toujours gagner plus… sans limite autre que de choir.
    Hors… Ce qui est mis en cause par les failles, ce n’est pas un OS (ça viendra avec iOS… c’est certains), mais Java et quelques applis de l’ « Adaube »…
    Java a toujours été connu pour ses problèmes de failles de sécurité… avec des mise à jour de sécurité encore plus lourdes et instables que les précédentes.
    Par contre, son avantage c’est qu’à défaut de mieux et profitant de l’accélération de la science (que l’humain normalement constitué en neurones à du mal à suivre),c’est le seul langage qui se monte presque partout (ARM, Intel, Sparc, etc… depuis le tout public jusqu’à l’embeded et dans tous les milieux d’utilisation (ou presque)).
    Ce que j’en pense: on ne peut pas (enfin… très peu de gens le peuvent mentalement… et encore…) faire vite et bien.
    De plus… faire d’un outil informatique une nécessité présente un problème évident et quelque part… faire la preuve d’une névrose ou d’un endoctrinement.
    Finalement, aucune serrure ne résisterait à une attaque adaptée, la sécurité, c’est une chose très relative.

    Répondre

Laisser un commentaire