Share
Le Jailbreaking de téléphone portable est maintenant officiellement déclaré légal

Le Jailbreaking de téléphone portable est maintenant officiellement déclaré légal

Pour tous ceux qui s’amusaient à Jailbreaker leur smartphone en se demandant si cela était bien légal, la loi sur la propriété intellectuelle américaine n’était jusqu’à présent pas extrêmement claire.

Les constructeurs, comme Apple par exemple, affirmaient qu’il s’agissait d’une violation de leur propriété, tandis que les utilisateurs revendiquaient le droit d’utiliser l’appareil qu’ils ont acheté comme bon leur semble, allant jusqu’à le modifier au niveau logiciel s’ils le souhaitent.

Une décision officielle et claire a maintenant été prise : le Jailbreak de smartphones est bien légal !

L’Electronic Frontier Foundation, une organisation à but non lucratif militant pour l’ouverture de nos gadgets, a demandé au Copyright Office américain d’accorder une exception au Digital Millenium Copyright Act.

Ainsi le débridage d’un téléphone portable ne viole pas les lois américaine sur le Copyright. Les hackers travaillant sur le Jailbreak des iPhones ou le Root des téléphones Android sont assurés de ne pas finir en prison, ce qui est déjà une très bonne nouvelle pour eux !

Mais c’est aussi un très bon signe pour les consommateurs : la loi reconnait enfin le droit pour les utilisateurs de modifier le logiciel de leurs appareils sans risquer d’être poursuivi !

Le principal argument retenu pour permettre cette exception au droit du Copyright est l’interopérabilité : la possibilité d’utiliser un programme indisponible officiellement, mais disponible sur une autre plateforme

Petit problème, cette décision ne s’applique pas (encore ?) aux tablettes, jugées « difficile à définir » par le bureau américain des Copyright.

C’est en tout cas un premier pas en avant vers plus d’ouverture, sachant que L’Electronic Frontier Foundation demande aussi que les tablettes, et même les consoles, deviennent légales à bidouiller !

Avec un peu de bol, les Hackers de consoles ne seront plus considérés comme des parias dans un avenir proche, mais comme des libérateurs ouvrant les usages et les possibilités des machines de jeu que l’on achète. Et les fabricants n’auront plus leur mot à dire sur ce sujet.

Source et Image

4 Commentaires sur cet article

  1. guillaume

    Maintenant que c’est légal une association de consommateurs va peut être demander que les mises à jours soient accessibles en mode jailbreack?

    Répondre
  2. Tu pousses le bouchon un peu loin Guillaume 😉
    Je ne vois pas pourquoi Apple (et les autres fabricants) devraient assurer le support d’un logiciel modifié. C’est comme si tu demandais à Renault de s’occuper de la maintenance de ta Mégane dans laquelle tu as mis un moteur de BMW …

    Répondre
  3. Pour le « root » sous Android, y’a jamais rien eu en poursuite and co…
    A un moment, Samsung a bloqué la possibilité mais a ensuite débloqué… donc ce n’est pas supporté officiellement mais ce n’est pas non plus empêché activement, comme chez Apple.
    Et ça permet de développer le marché Android (mise à niveau hors constructeur) donc Google non plus n’y voit pas d’inconvénient.

    Répondre
  4. Ann O'nym

    Légal aux USA, pas en France. Snif.

    Répondre

Laisser un commentaire