Rejoignez les
34720 abonnés

Un véritable insecte vivant radiocommandé

Publié le par Nikopik dans la catégorie High Tech

L’inconvénient des robots, c’est qu’ils ont en général une autonomie très limitée, et des capacités de déplacement assez peu souples.

Comment espérer se faufiler dans des recoins pour aller repérer et sauver des victimes d’une catastrophe, grimper dans les conduites d’aération pour espionner ses ennemis et transmettre des informations durant des jours avec une machine ? C’est pour le moment tout simplement impossible…

Mais voici qu’arrivent les insectes vivants radiocommandés. Un exploit scientifique finalement pas très innovant, car des recherches plus anciennes étaient déjà arrivées à contrôler des cafards grâce à un dispositif artificiel (on voit d’ailleurs un de ces cafards dans le film Le Cinquième Elément ^^)… mais ici les recherches sont menées dans le but de commercialiser la puce de contrôle pour des applications humanitaires, mais aussi militaires…

Avec un dispositif très simple et peu coûteux, il est ainsi possible de contrôler un cafard à distance et de lui ordonner de suivre un chemin en particulier plutôt que de le laisser vaquer librement à ses occupations :

Pour le moment, la transmission nécessite encore une batterie, mais d’autres recherches promettent de puiser directement dans le métabolisme des cafards pour les transformer en véritable piles vivantes.

Avec leur incroyable résistance, des capacités motrices leur permettant d’aller à peu près n’importe où et la possibilité de manger à peu près n’importe quoi pour se nourrir et se recharger, on imagine non sans mal ce qu’il sera possible de faire avec des petites bêtes contrôlées à distance…

Source



6 réponses à Un véritable insecte vivant radiocommandé

  1. mini

    Mouais. Et le côté éthique, utilisation du vivant, tout ça, ça ira jusqu’où ?

  2. Jack Harper

    Ce sera une raison supplémentaire de les blaster s’ils rentrent chez moi (^^)

  3. Jack Harper

    L’éthique n’existe malheureusement que chez les naïfs.

    • mini

      Je dirais plutôt idéaliste, et fier de l’être.
      C’est ça où je deviens un autre Breivik (avec toutefois une cible différente …).

  4. Cafard

    Nous ne sommes que des cafards…

Ajouter un commentaire